Chauffage électrique : en base ou en appoint

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Chauffage électrique : en base ou en appoint

En énergie de base avec une pompe à chaleur ou en appoint avec un chauffage solaire, le chauffage électrique a de beaux horizons devant lui.

Eau chaude sanitaire avec pompe à chaleur intégrée :
chauffe-eau thermodynamique





Chauffage électrique en base

Deux orientations majeures existent : le chauffage électrique direct et le chauffage par pompe à chaleur.

Le chauffage électrique direct représente les modes d'émissions par convecteurs, panneaux rayonnants, ou plancher chauffant rayonnant. L'avantage principal de ce mode de chauffage est d'être connecté directement à l'installation électrique. Avec une bonne régulation / programmation voire une domotique, il est présente une efficacité énergétique certaine, à condition toutes fois d'être intégré dans un habitat très bien isolés.

La pompe à chaleur fonctionne également à l'électricité. Néanmoins ce ne sont pas des convecteurs ou des émetteurs qui sont alimentés électriquement mais un générateur thermodynamique dit pompe à chaleur. La chaleur est « pompée » à l'extérieur, dans le sol ou dans l'air extérieur, pour être transmise avec un facteur multiplicateur appelé COP coefficient de performance. Globalement les consommations comparées à un chauffage électrique direct (ci-avant) sont divisées par 2.
En effet même si beaucoup de publicités vantent des COP à des niveaux de
3 ou de 4, vous avez peu de chance de diviser par 3 ou 4 votre facture énergétique. Tout simplement car ce sont les COP matériel qui sont communiqués. En exploitation annuelle, le COP réel varie en fonction des conditions extérieures. Néanmoins un bilan réduisant de moitié ses consommations est un très bon bilan énergétique et fait de la pompe à chaleur un générateur de performance inégalé.


Commentaire de l'expert :


Le chauffage électrique quel qu'il soit est un système de chauffage si bien intégré à une construction bien isolée et si bien optimisé par une régulation/programmation, voire une domotique, qu'il est « une base » de chauffage dont la performance énergétique est élevée.
Sa facilité apparente d'installation peut devenir un inconvénient car c'est habituellement un installateur électricien qui mettra en oeuvre un chauffage électrique direct sans toujours affiner et intégrer la performance globale énergétique (calculs de déperditions, intégration de programmation pointue, intégration de domotique, ...)




Chauffe eau électro-solaire





Chauffage électrique d'appoint

La facilité de distribution de l'énergie électrique par rapport à un transport plus délicat de type eau chaude, en fait une énergie d'appoint attrayante pour toutes combinaisons avec une énergie renouvelable.

Prenons le cas du solaire avec une production d'eau chaude sanitaire solaire. L'électricité en appoint pourra compléter et sécuriser les demandes d'eau chaude. Même dans le cas d'une pompe à chaleur, une résistance électrique d'appoint apportera le complément voir la production lorsque la température extérieure est la plus basse (COP le moins intéressant). C'est là un point de faiblesse de l'électricité car c'est en pointe hiver que cette énergie est la plus chère. Un appoint par une énergie gaz (non taxée en kW de prime fixe) est alors plus économique en exploitation. Encore faut-il disposer d'une chaudière. Mais cette dernière se présente souvent comme une nécessité si l'on veut disposer d'une production d'eau chaude sanitaire en permanence. Ce que le ballon électrique à accumulation autorise peu.


Commentaire de l'expert :


Le chauffage électrique en base ou en appoint possède une simplicité d'installation, encore faut-il comme pour le chauffage électrique direct être très vigilent en termes de performance énergétique globale. Car combien de fois voit-on des résistances d'appoint se mettre en marche en continu ?
Combien de chauffe-eau en marche forcée et non en mode économique heures creuses ?
La tendance du Bâtiment Basse Consommation ouvre des voies inespérées à l'électricité tant en base qu'en appoint. Les besoins étant au préalable très faibles dans ce type de BBC, seule une optimisation fine des puissances électriques, de leur mise en oeuvre, et de leur gestion globale (avec la ventilation, l'éclairage, ...) donnera une performance énergétique réellement élevée.




Sources et liens utiles
www.chaffoteaux.fr
www.atlantic.fr
www.xpair.com

Pour en savoir plus, consultez le dossier
"LES SOLUTIONS MIXTES BI-ENERGIES"



Septembre 2009
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également