TENDANCES

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Chauffage électrique : 3 solutions en rénovation
/home/web/climamaison.com/ftp/www/pdf/conseil-2014.pdf

Chauffage électrique : 3 solutions en rénovation

Télécharger la chronique

Par Philippe Nunes - Octobre 2017

Le chauffage électrique en rénovation est une solution simple, efficace et économique. A condition d’opter pour les bonnes solutions. Trois choix vous sont proposés ici avec avis et conseils.

Des radiateurs électriques avec intelligence embarquée

Radiateur électrique design
Radiateur électrique design

Le parc existant de bâtiments équipés de radiateurs électriques est considérable. En rénovation, la solution immédiate consiste à remplacer les radiateurs électriques par d’autres. Oui, mais avec des radiateurs électriques modernes, soit :
. De qualité supérieure : surface radiante, radiateur intelligent (sonde de présence),
. Avec une régulation électronique précise et connectée si possible
. Et une programmation en fonction des heures d’occupation et d’inoccupation.

Par rapport à une solution avec d’anciens convecteurs individuels, l’économie d’énergie avec une telle solution atteint les 40%, soit une facture énergétique quasiment divisée par 2.

Pour un rapport coût et économies d’énergie, la solution qui consiste à remplacer d'anciens radiateurs avec des radiateurs électriques de nouvelle génération est simple et économique. Soit pas ou peu de démolition pour mettre en œuvre les nouveaux radiateurs, des solutions de régulation sans fil qui évitent de passer des câbles, une gestion à distance possible, … Bref, une rénovation immédiate, moderne et efficace de votre système de chauffage.

Le plancher chauffant électrique

principe du PRE Plancher Rayonnant Electrique
Principe du PRE Plancher Rayonnant Electrique

En rénovation, le plancher chauffant électrique est intéressant sur plusieurs plans :
. Le réel confort réparti qu’il procure (fini les surchauffes au sol dont la température ne dépassera pas 26 °). Avec le plancher rayonnant électrique, le sol devient « douillet » !
. Le côté esthétique : aucun émetteur de chauffage n’est apparent et la place au sol est complètement libérée,
. Le côté qualité d’air : pas de mouvement de poussières dus au chauffage
. Et des économies d’énergie significative.

Les inconvénients ?
. Il faut disposer d’une épaisseur disponible de 7 ou 8 cm environ pour poser l’ensemble avec isolant et chappe,
. Il a de l’inertie au démarrage. Il faudra bien attendre une heure avant que le chauffage s’établisse, mais cela s’anticipe avec les régulations de température modernes.
. Peut-être le coût, avec un prix allant de 40 et 50 €/m²

Les précautions ?
. S’assurer du seuil de 8 cm nécessaire cité ci-avant, notamment au niveau des portes (porte palière).
. Une régulation de température avec mention « NF électricité Performance » de catégorie B ou EUBAC (norme EN 15500).
. Et une programmation horaire et hebdomadaire pour gérer vos périodes d’inoccupation.

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.

voir plus >>>

La pompe à chaleur air-eau en rénovation

Pompe à chaleur haute température
Pompe à chaleur haute température pour une maison de 200 m² à Lyon

La pompe à chaleur est également une solution très intéressante en rénovation du fait des économies d’énergie engendrées car la PAC est considérée comme un système de chauffage à énergie renouvelable – la chaleur « est pompée » dans l’air extérieur, même si celui-ci est froid.

En rénovation, le bâti n’est pas toujours bien isolé thermiquement, mais ce n'est pas le cas au niveau de la construction neuve (réglementation RT 2012).
Si le logement est équipé d’anciens radiateurs, la solution de chauffage la plus simple sera d’opter pour une solution de remplacement par des radiateurs électriques modernes + régulation/programmation précise (cf. 1°).

Dans le cas où l’habitat maison ou logement est équipé d’un système à eau chaude type chauffage central, il est alors recommandé d’opter pour une pompe à chaleur air-eau dite à haute température. Cette pompe à chaleur haute température pourra monter la température d’eau de chauffage autour de 65°C, soit l’équivalent de la chaudière existante.

Avantages de la pompe à chaleur haute température en rénovation
. Les économies d’énergie à minima de 50% et une solution de chauffage avec pompe à chaleur de classe énergétique A+,
. Un système de chauffage à énergie renouvelable valorisant votre foncier,
. La possibilité de climatisation en été en inversant le cycle de la pompe à chaleur,

Les inconvénients ?
. Positionner l’unité extérieure de la manière la moins contraignante sur le plan visuel et acoustique (attention aux voisins également)
. Le prix, sachant que les aides de l’état sont intéressantes : crédit d’impôt de 30%, TVA réduite 10% et 5,5%, éco-prêt à taux zéro, …
. L’entretien, certes à prévoir, comparativement à un chauffage électrique avec radiateurs.

Les précautions ?
. Attention au dimensionnement pour un chauffage que la pompe à chaleur devra assurer même par températures extérieures les plus froides
. Faites appel à un installeur professionnel qualifié type Qualipac, type RGE ou appartenant à un réseau reconnu.

Lectures recommandées

Fini le simple convecteur électrique
La régulation essentielle pour le chauffage électrique

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.atlantic.fr www.toshibaclim.com

Pour en savoir plus

Le dossier CHAUFFAGE ELECTRIQUE EN RENOVATION

Un projet de travaux ?
Formulez une demande de devis auprès de notre partenaire EnChantier.com et rencontrez des professionnels compétents, près de chez vous (gratuit / sans engagement).


A lire également