Chauffage bois et chauffage solaire. Rêve ou réalité ?

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Tendances > Chauffage bois et chauffage solaire. Rêve ou réalité ?
Utiliser deux énergies renouvelables comme le bois et le solaire, est-ce un rêve ou une réalité ? A notre sens, c'est plus une opportunité sur le plan économique et écologique.

Deux énergies renouvelables, rêve ou réalité?

Schéma chaudière et ECS

Schéma d'un chauffage bois et chauffage solaire

Sur le plan économique, le bois et le solaire sont les énergies renouvelables les plus aidées. En termes de crédit d'impôt, ce sont les plus importants (22 et 36% pour le bois et 45% pour le solaire en 2011). Même si ces taux risquent de se réduire dans la loi de finances 2012, ils resteront intéressants car ces deux énergie, le bois et le solaires, sont incontestablement des énergies d'avenir. Le bois de part sa capacité de stockage et le solaire de part sa disponibilité. L'une comme l'autre présentent un bilan carbone inégalé par rapport aux autres énergies, le bois ayant un cycle carbone neutre et le solaire n'émettant aucun composé carbonique, ni aucun résidus.

Le principe du solaire est désormais bien connu. Si cette énergie est présente sur toute la France, elle demande une énergie d'appoint ou de substitution les jours où il manque de l'ensoleillement. L'élément palliatif est le ballon tampon qui permet d'avoir une réserve d'eau chaude. Mais une fois celle-ci épuisée, une énergie d'appoint apportant immédiatement de l'énergie est nécessaire. L'habitude étant de nous retourner vers les énergies les plus faciles, très souvent le gaz naturel quand un réseau est à disposition, ou le fioul du fait de sa facilité de livraison et de stockage.

Cependant, avec les rendements de combustion désormais atteints avec les chaudières bois (supérieurs à 90%) et leur automatisation, notamment avec le granulé-bois, il y a nombre d'avantages à opter pour une énergie d'appoint comme le bois :

  • stockage et automatisation comparable au fioul,
  • sécurité écologique du stockage comparativement au risque de fuite d'une cuve fioul,
  • rendements de combustion supérieurs à 90%,
  • chaudières bois éligibles au crédit d'impôt.

Par conséquent, l'analyse économique et écologique, si elle est menée sur une durée de 15 ans, ce qui correspond à la durée de vie des équipements chaudières et autres, nous oriente naturellement vers un système de chauffage « bois+solaire ». Et ce pour la maison comme pour l'immeuble collectif ou l'application BBC quelle qu'elle soit : lycée, hôtel, ….

Un exemple de chauffage bois est celui d'un réseau complet de chaleur effectué à l'échelle d'une commune (Embrun dans le 05) avec une puissance de 4100 KW.

Voir la chronique de JP ROCHE de novembre 2011 sur XPair
Réseau de chaleur 4,1 MW bois énergie + photovoltaïque

Une solution type « poêle granulés + solaire » pour la maison BBC

La maison basse consommation ou très basse consommation est une maison qui consomme très peu. Très bien isolée, les besoins de chaleur sont essentiellement concentrés pour produire l'eau chaude sanitaire. Alors, pourquoi investir dans une installation de chauffage lourde et onéreuse ?
Les poêles à granulés présentent une efficacité énergétique intéressante avec des rendements supérieurs à 90%. De plus, ils permettent une récupération de chaleur pour le chauffage des pièces voisines ainsi que pour la production d'eau chaude sanitaire.

Poêle ambra

Pour ce type de poêle à granulés, la puissance émise dans la pièce de séjour est de l'ordre de 2 kW et la puissance récupérable sur le circuit de chauffage est de 6 à 18 kW. De quoi chauffer largement les autres pièces. La maison BBC dans ce cas produira l'eau chaude sanitaire par des solutions économiques telles que chauffe-eau thermodynamique, raccordé de préférence à la VMC pour obtenir le maximum de rendement COP.

Le chauffage BBC avec l'énergie bois n'est pas uniquement intéressant pour la maison individuelle. Pour des logements en immeuble collectif, il est possible de bénéficier des mêmes avantages du couple énergétique « bois+solaire », en disposant des capteurs thermiques en toiture et une chaudière automatique à granulés en chaufferie au sol. L'automatisation avec des granulés est recommandée pour obtenir le même confort et souplesse d'utilisation qu'avec une énergie stockable et bien coutumière comme le fioul.

Le ballon tampon est essentiel pour un chauffage bois + solaire

Poêle Buderus

Ballon pour SSC (Système Solaire Combiné) avec deux échangeurs dont un échangeur solaire à stratification dynamique, revêtement intérieur en thermo-vitrifié et protection par anode au magnésium.

Le ballon tampon est recommandé dans le cas d'un chauffage au bois. Il permet d'amortir les fluctuations de la combustion, de stocker l'énergie, et d'obtenir des rendements les plus intéressants possibles en jouant sur le modularité de la chaudière bois.
Généralement, nous disposons de règles empiriques mais bien utiles pour dimensionner le ballon tampon bois.

Soit un volume égal à 10 à 20 fois le volume de chargement de la chaudière
ou
Soit, 50 litres de stockage pour 1 kW de puissance de la chaudière

A noter que dans le cas d'une installation solaire avec une chaudière en l'occurrence bois, deux ballons tampons sont nécessaires. Un ballon de stockage d'énergie comme vu précédemment et un ballon Eau Chaude Sanitaire garantissant une réserve d'eau chaude sanitaire calculée en fonction des pointes de demandes et de la fourniture solaire. Certains fabricants proposant des ballons mixtes assurant la capacité tampon de chauffage et le réchauffage d'eau chaude sanitaire avec une sorte de double ballon incorporé. L'avantage de ce ballon mixte étant bien évidemment le gain de place.

Chauffage solaire et bois

www.ouest-solutions-thermiques.fr

Dans tous les cas, c'est l'eau chaude sanitaire qui est prioritaire au niveau de la régulation en chaufferie. Comme le soutirage solaire l'est également. Ce n'est qu'une fois que le soutirage solaire a été effectué à son maximum en fonction de la sonde d'eau que la chaudière bois se met en fonctionnement. D'où l'intérêt de prévoir un ballon tampon pour l'appel de pointe chauffage et la régulation la plus progressive possible pour la combustion bois.

Sources et liens utiles

www.devillethermique.com www.bosch-climate.fr www.ademe.fr www.ouest-solutions-thermiques.fr

Pour en savoir plus

dossier: CHAUFFAGE AU BOIS


A lire également