Récupération des eaux de pluie

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Réponses sur > Récupération des eaux de pluie

Les cuves

Les cuves en polyéthylène

Ce sont sans doute les plus utilisées par les particuliers du fait de leur facilité en matière de transport qui peut se faire dans une remorque ou un petit camion , de mise en place ainsi que de simplicité d'entretien. Leur principal avantage demeure le relatif faible poids qui vous permettra de la mettre en place à l'aide de sangles pour les plus petites capacités ou avec le tracto-pelle qui vous aura servi à creuser la fosse. Deux ou trois personnes pourront la placer dans la fosse et procéder à son calage et à sa mise à niveau.

Les cuves en PE sont aujourd'hui conçues pour résister à la poussée latérale du sol. Leur structure leur permet une stabilité accrue ainsi qu'une grande solidité.

Inconvénient majeur, leur volume de stockage est limité puisqu'il ne peut excéder 13 mètres cubes mais il est possible de les monter en série si l'on veut accroître davantage le volume. L'eau sera cependant légèrement acide, cela dépend de l'environnement dans lequel vous vous trouvez et non minéralisée.

Si votre eau est calcaire, ce qui est souvent le cas, le problème de corrosion de vos canalisations sera inexistant puisque la légère acidité de l'eau dissoudra le calcaire déposé sur les parois de vos tuyaux.

Dans tous les cas, cette dissolution est très lente et il faudra plus d'un demi siècle pour que l'eau soit en contact direct avec le métal. Cette corrosion se fait toujours sur des durées de temps extrêmement longues. L'eau de pluie ne transpercera en aucun cas vos canalisations, son pH est d'environ 6.

Cuve carat
source GRAF

Les cuves en béton

Le béton possède entre autre avantage de reminéraliser et de neutraliser l'acidité naturelle de l'eau de pluie, l'eau doit cependant stagner dans votre cuve au moins 15 jours. La corrosivité relative de l'eau de pluie dépend bien entendu de son pH. Il est certain que si vous habitez dans une ville très industrielle, il est important de connaître le pH de l'eau de pluie, car si le pH est en dessous de 4, il est indispensable d'utiliser des cuves béton pour une utilisation habitat.

L'inconvénient majeur de ce type de cuves est leur poids (plusieurs tonnes). Leur déchargement ainsi que leur mise en place nécessite un engin de levage qui peut induire un surcoût important. Faites en sorte que le creusement de la fosse et la pose de la cuve se fasse le même jour. D'autre part, après la pose de la cuve, il est important de savoir que vous ne pourrez pas faire passer dessus des charges trop importantes. Si vous vous trouvez en zone sismique, votre cuve risque de se fissurer lors de forts mouvements de terrain.

Cuve béton
source LA NIVE

L'usage d'une cuve PE ou d'une cuve béton dépend donc du choix que vous effectuerez ainsi que de l'environnement dans lequel vous vous trouvez. Si vous faites le choix de récupérer l'eau de pluie uniquement pour l'arrosage de votre jardin et le nettoyage des votre voiture ou de vos sols, la cuve PE est moins coûteuse. Si vous privilégiez un usage habitat et que votre eau est acide, prenez une cuve béton.

Vous pouvez aussi choisir une cuve PE et disposer deux ou trois blocs de parpaing en fond de cuve pour neutraliser l'acidité de l'eau, il faut que cette eau stagne au moins 15 jours comme pour une cuve béton classique.

Enterrée ou pas ?

Tout dépend de l'utilisation que vous en faites. Si vous avez quelques fleurs d'ornement avec un peu de pelouse, un petit potager, un système de collecteur associé à une cuve est conseillé.
La solution la plus simple consiste à recueillir l'eau et à la filtrer : passant dans votre descente de chéneau, l'eau est recueillie dans une cuve dotée d'un robinet. L'installation d'un tel système est idéal pour l'arrosage de votre jardin.

colonne""

colonne romaine
- source GRAF


cuve enterrée

Système enterré - source GRAF


A lire également