Maison neuve basse consommation

Les réponses à vos questions


Réalisation d’un immeuble collectif à énergie zéro en région parisienne
Pose de l’isolation extérieure éliminant tout pont thermique

Le prix des installations pour une maison à énergie zéro n'est-il pas prohibitif ?
Non, le développement des énergies renouvelables a permis une baisse des prix des matériels et ce pour toutes les énergies renouvelables (géothermie, aérothermie, bois-énergie, solaire, photovoltaïque…) ainsi que des performances accrues. Par ailleurs, le crédit d'impôt a permis de limiter ce surcoût par rapport à celui des énergies fossiles.
Une maison énergie zéro est un concept global qui nécessite une étude très en amont de la construction à des fins d'optimisation.

Quels sont les signes d'une mauvaise isolation ?
Les signes d'une mauvaise isolation sont la froideur des murs au toucher, une répartition non homogène de la chaleur dans la maison et l'apparition de traces de moisissure sur les murs intérieurs, dues aux ponts thermiques non traités.

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.

voir plus >>>

La climatisation n’est plus nécessaire alors ?
Oui de par la conception et les protections solaires (végétation, écrans, stores,.. ) et l’inertie thermique, la climatisation ou le rafraichissement ne sont plus nécessaire pour une maison à énergie zéro. D’autant plus, que toute surconsommation est à proscrire.
Lecture conseillée : Climatiser sans climatiseur

Le type de maison à énergie nulle est-il plus confortable et plus sain?
Les choix en matière de matériaux et de matériel sont certes importants mais la mise en œuvre et la maintenance aussi. Si les matériaux constituant votre structure sont montés dans les règles, si votre maison est bien isolée du froid l'hiver et de la chaleur l'été et que vous utilisez des énergies renouvelables pour vos besoins en chauffage, eau chaude sanitaire voire rafraîchissement, vous évitez les émissions de gaz à effet de serre, et si vous apportez un soin au choix de vos huisseries comme à la qualité de votre isolation, nul doute que votre maison sera plus confortable qu'une maison traditionnelle chauffée au fioul ou au gaz et l'environnement sera plus sain.

Le retour sur investissement est-il long ?
Il est moins long qu'auparavant car le prix des équipements a baissé et le prix des énergies fossiles ne cesse d'augmenter. D'autre part, le gouvernement a mis en place des aides sous forme de crédit d'impôt visant à réduire ce retour sur investissement.

Peut-on bénéficier de prêt spécifique ?
Un certain nombre d'organismes bancaires ont créé des prêts dits « verts » à des taux plus intéressants que les prêts classiques, en particulier pour l'acquisition de matériel de production d'énergie renouvelable, mais le montant est limité.
Renseignez-vous auprès des organismes bancaires. (Voir le dossier "Aides financières" de Climamaison).

Quel est le surcoût lié à une construction passive ?
On ne peut donner de chiffre exact dans la mesure où cela dépend de la région dans laquelle vous construisez et du choix des matériaux que vous effectuerez. Ne perdez jamais de vue que, pour qu'une maison obtienne le label Minergie, le surcoût ne doit pas être supérieur à plus de 15% par rapport à une construction classique, il n'est souvent que de 10%. Il est tout à fait possible de tenir cet objectif avec une bonne étude en amont.

Possède-t-on les matériels et matériaux adaptés ?
Sans aucun doute, les technologies sont matures dans tous ces domaines, par contre peu de professionnels sont formés à la pose ou la mise en œuvre. Il est extrêmement important de bien choisir les professionnels pour avoir un résultat probant. N'hésitez pas à demander conseil à des organismes comme l’ADEME, QUALIBAT et à poser vos questions sur Climamaison.com.

Quel est le coût d'une installation photovoltaïque ?

Il faut compter de l'ordre de 7000 € kWc posé HT; choisissez des panneaux produisant au moins 130 Wc par mètre carré.
Attention néanmoins si vous voulez vendre les kWh à ERDF, les prix ont baissé ! Consommez en priorité pour vous !


A lire également