Un retour d'expérience

Face aux différents choix de solutions de chauffage à base d'énergies renouvelable, il convient de connaître des retours d'expérience vécues permettant de mieux identifier nos propres besoins.

A cet effet, j' ai relevé l'expérience de M. "Dupont" qui est intéressante et permet de mesurer les avantages dans son cas.

Pour rappel, voici un petit descriptif résumé des caractéristiques d'une installation de pompe à chaleur eau/eau et capteurs géothermiques horizontaux:

Fonctionnement de la pompe à chaleur géothermique

Ce système de chauffage se compose d'un plancher rayonnant à basse température situé dans la maison, de capteurs de chaleur horizontaux enterrés dans le jardin, d'un fluide qui circule dans tout le circuit de chauffage et d'une pompe à chaleur.
La pompe à chaleur sur sol (ou dite « géothermique ») récupère la chaleur du sol au moyen d'un réseau de tubes enterrés (capteurs) dans le jardin et les restitue au plancher chauffant.
Avec ce système, pour couvrir 100% des besoins de chauffage il suffit de 20 à 40% d'électricité (consommée par la PAC).
Les 60 à 80% restant proviennent de l'énergie gratuite et renouvelable du sol.
La PAC sur sol peut optionnellement assurer le chauffage de l'eau chaude sanitaire, le chauffage d'une piscine, ou le rafraîchissement par le plancher (PAC réversible).

Capter la chaleur de la terre présente bien des avantages.

  • C'est une chaleur gratuite et disponible en permanence.
  • Elle ne dépend pas du jour ou de la nuit car la température de la terre reste approximativement stable.
  • Cependant la nature du sol (rocailleux, argileux, etc) influe fortement sur le renouvellement de chaleur et doit être prise en compte lors de l'étude de ce type de chauffage.

Il existe d'autres types de pompes à chaleur qui récupèrent les calories contenues dans l'air extérieur (PAC air) ou dans l'eau d'une nappe phréatique (PAC eau)

L'installation de M.Dupont.

M. Dupont a installé un plancher rayonnant au rez-de-chaussée et à l'étage de sa maison.
La surface à chauffer est de 250 m² , le plancher chauffant occupe la même surface et est placé dans la dalle sur un isolant qui évite les pertes de chaleur par le sol.
Dans le jardin, des capteurs horizontaux, enterrés à 60 cm de profondeur occupent sous le sol le double de la surface du plancher soit 500 m².
En général, la surface nécessaire dans le jardin pour des capteurs horizontaux est le double de la surface du plancher.
Mais si le terrain est rocheux ou de taille réduite, des capteurs verticaux (enterrés verticalement dans le sol) peuvent être utilisés.

principe les capteurs sont invisiblest

Pose du plancher chauffant

M. Dupont a séparé en deux la surface de ces capteurs pour des raisons de configuration du terrain :

les capteurs le plancher chauffant

les capteurs contournent les obstacles (arbres par exemple).
L'installation de M.Dupont comprend deux pompes à chaleur qui fonctionnent à l'électricité.
Son eau chaude sanitaire est chauffée par un ballon électrique classique, cependant un capteur géothermique peut aussi remplir ce rôle.

Coût et rentabilité du système

Le coût total de ce système de chauffage est 107 € par mètre carré chauffé, soit 26 677 Euros TTC pour toute l'installation.
Ce coût comprend le prix du matériel (capteurs enterrés, plancher rayonnant, fluide, pompe à chaleur) et le prix de la main d'%u0153uvre.
Le coût de terrassement n'est pas compris dans ce cas. (travaux de préparation du terrain effectués avant la pose des capteurs dans le jardin).
On estime que M.Duont paye chaque année en électricité (hors abonnement) 1,50 à 2 € par mètre carré chauffé pour les consommations des deux pompes à chaleur soit 375 à 500 Euros par an et qu'il a rentabilisé le surcoût de son installation géothermique par rapport à un plancher chauffant électrique en 4 ans.

Installation et entretien

M.Dupont a installé lui-même son système de chauffage qu'il a posé en 15 jours environ.
Il a enterré les capteurs extérieurs en les orientant plein Sud et plein Ouest de façon à ce que la terre reçoive le plus de chaleur possible grâce aux apports du soleil.
Les matériaux utilisés par le fabricant sont de très bonne qualité et M.Dupont n'a rencontré aucun problème en 7 ans d'utilisation.
Les matériaux sont très résistants et garantissent une durée de vie importante.
Il faut en général prévoir une visite annuelle de l'installateur pour vérifier du niveau de fluide frigorifique et des niveaux de température et de pression.


A lire également