Un toit solaire est un toit photovoltaïque intégrant des capteurs solaires photovoltaïques. L’usage du toit, outre de protéger l’habitation ou le bâtiment, devient double puisqu’il produit de l’électricité pour l’usager ou pour être revendu à EDF.

Toit solaire et maison basse consommation

Equiper son toit de panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité part d’une démarche d’économies d’énergie et de préservation de l’environnement. L’énergie solaire sera soit consommée dans le lieu d’habitation soit revendue à EDF par un système de double compteurs. Dans la mesure où l’électricité est consommée, les besoins électriques seront réduits et optimisés pour être les moins consommateurs possibles : lampes économes, appareils ménagers de classe A, isolation thermique renforcée pour rendre minime le besoin de chauffage, eau chaude sanitaire produite par pompe à chaleur, solaire thermique.

L’investissement initial est important de sorte qu’il est indispensable et avantageux de profiter des aides de l’ADEME et des collectivités publiques, y compris le crédit d’impôt et autres prêts avantageux tels l’Eco-Prêt PTZ.

Cas de toit solaire avec capteurs photovoltaïques
et panneaux solaires thermiques


Photovoltaïque et augmentation du COS (coefficient d’occupation des sols)

La performance énergétique influe désormais dans les règles d’urbanisme, ce qui permet à des maison ou bâtiments très performants sur le plan énergétique de disposer d’une surface à construire jusqu’à 20% supérieure par rapport à un projet normalement réglementaire (RT 2005). Dans ce cas de l’utilisation de l’énergie solaire avec capteurs photovoltaïques, le projet devra répondre au label THPE EnR 2005, (Très Haute performance Energétique Energie Renouvelable 2005) ; ou bien au label BBC (Bâtiment Basse Consommation). De ce fait, et par décision du conseil municipal de votre ville, vous pouvez obtenir un droit à construire ou un COS de 20% !

Le texte de loi dit que la maison doit globalement avoir un niveau de consommation conventionnelle inférieure à 20% par rapport à une maison répondant strictement à la réglementation actuelle la RT 2005.
Si elle est équipée de capteurs photovoltaïques alors la condition suivante est requise : … « le bâtiment est équipé d'un système de production d'énergie électrique utilisant les énergies renouvelables et assurant une production annuelle d'électricité de plus de 25 kWh/m² SHON en énergie primaire, cette production est calculée selon la méthode Th-CE telle qu'elle résulte de l'arrêté du 19 juillet 2006 susvisé. Cette condition est réputée satisfaite si le bâtiment est équipé de capteurs photovoltaïques d'une surface supérieure ou égale à un dixième de la SHON » - extrait arrêté du 3 mai 2007-



Un toit solaire avec également des capteurs solaires thermiques

Rien n’empêche bien au contraire de mixer des capteurs photovoltaïques avec des panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire et pour une contribution au chauffage à eau chaude de la maison. De même, l’augmentation de COS de 20 % est possible car le même arrêté spécifie que dans le cas de panneaux solaires thermiques … : « la fourniture d'eau chaude est assurée par l'énergie solaire pour une valeur égale ou supérieure à 50 %, cette valeur est calculée selon la méthode Th-CE telle qu'elle résulte de l'arrêté du 19 juillet 2006 susvisé. Cette condition est réputée satisfaite si la construction est équipée de capteurs solaires pour la fourniture d'eau chaude, de surface d'entrée supérieure ou égale à 3 m² par logement »

Arrêté du 3 mai 2007





Solaire photovoltaïque : des tarifs de rachat avantageux

Les tarifs d’achat s’établissent dans le cadre des missions de service public prévues dans la loi du 10/02/2000 modifiée, avec EDF et les entreprises locales de distribution, exemple les régies locales comme en Alsace.

Durée de contrat : 20 ans
  • France métropole : 30 c€/kWh, + prime d'intégration au bâti de 25 c€/kWh
  • Corse, DOM, Mayotte : 40 c€/kWh, + prime d'intégration au bâti de 15 c€/kWh
  • Le prix de rachat du kWh « intégré au bâti » est dans tous les cas de 55 c€/kWh

Ce prix est très avantageux et la notion d’intégration au bâti doit être prise en compte avec précaution pour que le bénéficiaire puisse profiter de la meilleure rentabilité et ne pas se voir reléguer son tarif de rachat à 30 c€/kWh au lieu de 50 c€/kWh par exemple en France métropolitaine.

Nous vous conseillons de prendre connaissance du Guide d’intégration au bâti (source DGEMP Dideme) car les cas de figures d’intégration sont bien précis et comprennent l'intégration architecturale ou une fonction technique bien précise, exemple gardes corps, protections solaires, … Pour être certain de la prise en compte de l’intégration au bâti, nous recommandons de toujours faire valider le projet architectural avant construction de sorte de ne pas avoir un refus postérieur et une réduction du coût de rachat qui diminuerait considérablement le bilan économique, c'est-à-dire de 40% en moins (rapport entre les prix de 30 et 50 c€/kWh. Les services d’EDF ou de la DDE sont donc à interroger en amont.

Guide d’intégration au bâti

Les principales informations pour devenir producteur d’électricité photovoltaïques et revendre son énergie à EDF se trouve dans le manuel ci-après :

Manuel du producteur d’électricité


Téléphone utile pour joindre l'agence « Obligation d'Achat Solaire » : 081 071 65 00


Hespul – démarches administratives

Pour en savoir plus
" Réponses sur le photovoltaïque "





EN RESUME

La maison solaire a un toit solaire équipé de panneaux solaires photovoltaïques mixés ou pas à des panneaux solaires thermiques. Nous pensons que la démarche de la performance énergétique doit être prioritaire par rapport à la revente du kWh photovoltaïque qui se positionne dans des conditions très intéressantes pour l’usager. Sinon, on pourrait être amené à installer un toit solaire sur une habitation mal isolée et dont le bilan énergétique serait désastreux. Néanmoins, le kWh de revente est intéressant dans le cas ou les capteurs photovoltaïques sont intégrés au sens « éligible » du terme. Cela correspond à une rénovation la plupart du temps lourde ou la performance énergétique globale est nécessairement prise en compte : isolation renforcée, chauffage performant, …




Sources et liens utiles
www.hespul.org
www.edf-bleuciel.fr
www.qualit-enr.org
www.qualipv.org
www.ademe.fr
www.xpair.com



Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CHAUFFAGE SOLAIRE "



Mai 2009
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également