Solution anti-canicule : la pompe à chaleur réversible

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Solution anti-canicule : la pompe à chaleur réversible
La canicule de 2019 nous pousse à penser chauffage et climatisation pour notre confort. Chauffer et climatiser en s’appuyant sur un seul et même système est possible via l’installation d’une pompe à chaleur réversible.

PAC pour planchers chauffants Viessmann
Pompe à chaleur air-eau réversible sur plancher chauffant rafraichissant - Source Viessmann


Construction, rénovation, un projet de chauffage ? Viessmann
Viessmann

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

GazPompe à chaleurSolaire thermiqueBoisFioulAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Le principe de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur (PAC) consiste en un système s’appuyant sur l’air (aérothermie), l’eau (hydrothermie) ou le sol (géothermie) pour chauffer ou climatiser.

L’aérothermie
Ce principe s’appuie donc sur l’air et dispose d’une unité extérieure pour capter l’air et d’un ou plusieurs émetteurs à l’intérieur pour distribuer la production. La PAC pourra se présenter soit en version air-air, soit en version air-eau. La première ne nécessitera aucune installation particulière, si ce n’est la mise en place du bloc externe et des différentes consoles au sein des pièces visées. La seconde aura l’avantage de pouvoir être reliée à une installation de chauffage central existant.

La géothermie
Cette autre option de pompe à chaleur se présente sous la forme de capteurs enfouis dans le sol. La zone de captation pourra être soit horizontale soit verticale selon la configuration des lieux. Dans le premier cas, il faudra prévoir une zone de captation 1,5 fois supérieure à la surface à chauffer. Dans le second, il s’agira d’un forage atteignant les 100 mètres de profondeur.

L’aquathermie
Ce dernier principe s’appuie sur l’utilisation des calories contenues dans l’eau. Il s’agira généralement d’une nappe phréatique, mais il est parfois possible de le prévoir aussi avec un étang par exemple. Certaines caractéristiques sont imposées pour un bon fonctionnement du système. En effet, l’eau devra être à un minimum de 12 degrés et être accessible à 100 mètres de profondeur au maximum. Une certaine quantité d’eau devra également être présente tout au long de l’année et, bien évidemment, cette réserve d’eau devra être située à proximité immédiate du logement.

Chauffer et rafraîchir avec une seule installation de pompe à chaleur

Pompe à chaleur pour climatisation en été
Pompe à chaleur air-air réversible pour climatisation en été

La pompe à chaleur présente un avantage non négligeable, celui de pouvoir proposer à la fois un système de chauffage pour les journées les plus fraîches de l’année mais également un système de climatisation lors des journées les plus chaudes. Cet avantage est considérable lorsqu’on observe le réchauffement climatique et le besoin de confort de populations fragiles comme les enfants, les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite. La canicule de cet été 2019 montre à quel point le besoin de rafraîchissement va passer de plus en plus par des solutions de confort mixtes, c’est à dire assurant le chauffage mais également la climatisation.

Pour ce faire, il sera alors indispensable d’opter pour une pompe à chaleur réversible. Il est d’ailleurs à noter que le modèle le plus couramment utilisé dans ce cas et le plus simple est la pompe à chaleur réversible aérothermique de type air-air. Cette dernière s’appuie sur les calories contenues dans l’air ambiant extérieur afin de produire de l’air chaud ou de l’air frais selon la demande de température effectuée à l’intérieur des pièces.

Sur un plan plus technique, cette pompe à chaleur réversible air-air capte les calories via une unité disposée à l’extérieur de l’habitation afin de les transmettre à l’unité intérieure. Cette unité intérieure, grâce à la présence de fluide frigorigène, est ensuite capable de diffuser la chaleur ainsi produite. Afin de proposer un air frais, le système inverse son processus et fonctionne à la façon d’un réfrigérateur, c’est-à-dire qu’il capte les calories situées au sein du logement afin de les rejeter vers l’extérieur en faisant circuler le fluide dans le sens inverse.

Les puissances à prévoir pour une pompe à chaleur

Pompe à chaleur Toshiba
Pompe à chaleur réversible chauffage et rafraîchissement - Source Toshiba

En termes de puissance, il est important de la déterminer en amont afin de disposer d’une installation parfaitement adaptée et de vous garantir une excellente performance ainsi qu’une longue durée de vie. En effet, dans le cas d’un choix inadapté, les conséquences peuvent être multiples et s’inscrire à votre désavantage. Dès lors, il est à noter que la pompe à chaleur trop ou trop peu puissante présente des désagréments notables.

Dans le cas d’une PAC trop puissante, vous vous exposerez notamment à des coûts plus élevés aussi bien au moment de l’achat du matériel que de sa mise en place par un professionnel. Cette dernière peut, en outre, vous contraindre à changer la puissance de votre compteur électrique et donc augmenter le tarif de votre abonnement annuel de votre fournisseur d’énergie. Enfin, cette surpuissance viendra nuire à la durée de vie de l’installation et à ses performances puisque la pompe devra fonctionner par à-coup.

A contrario, avec une PAC trop faible par rapport à votre installation et à ses besoins, votre matériel sera dans l’obligation de fonctionner à plein régime et ne sera pas en capacité de répondre totalement à vos attentes. Vous serez alors contraint de recourir à une solution de chauffage d’appoint, ce qui réduira automatiquement vos possibilités d’économie d’énergie.

Ainsi, afin d’éviter toute mauvaise surprise, il est recommandé d’effectuer un bilan thermique. Par ce biais, il deviendra plus aisé de déterminer précisément les besoins du logement et donc de sélectionner la bonne puissance calorifique et disposer, ensuite, de tout le confort de chauffe attendu. Si l’intervention d’un expert en la matière est indispensable pour une estimation au plus juste, il est déjà possible de réaliser un petit calcul afin de se faire une première idée. Dans ce cas, il faudra utiliser la formule P = V x C x T sachant que :

  • P représente la puissance ;
  • V représente le volume de votre habitation : il est indiqué en mètre cube ;
  • C représente le coefficient de construction : il va du logement très bien isolé (0,75 ou 0,9) à très mal isolé (1,6) en passant par les notions de bien isolé et mal isolé (respectivement 1,1 et 1,3) ;
  • T représente la différence entre la température dite de base qui est fonction de la situation géographique du logement et la température intérieure attendue. Exemple pour une installation à Paris avec une température extérieure de base de -7° et une température intérieure de 20°, T = 20 –(-7) = 27°

Coût de la pompe à chaleur réversible

Pour ce qui est du prix d’une pompe à chaleur réversible, il est bien entendu fonction de son système de fonctionnement et de sa puissance.

Voici quelques idées de prix que vous pourrez trouver sur le marché :

La pompe à chaleur réversible air-eau :
○ basse température : entre 5 000 et 9 000 €
○ haute température : entre 10 000 et 15 000 €

La pompe à chaleur réversible air-air : entre 6 000 et 10 000 €

La pompe à chaleur réversible eau-eau :
○ à capteurs verticaux : entre 15 000 et 20 000 €
○ à capteurs horizontaux : entre 10 000 et 18 000 €

La pompe à chaleur réversible géothermique : entre 12 000 et 15 000 €

Enfin, pour la pose de votre installation de PAC, il faudra compter entre 2 000 et 5 000 €.

Lectures recommandées

3 conseils majeurs pour bien choisir une pompe à chaleur
Climatiseur réversible, achat et installation

Sources et liens utiles

www.butagaz.fr www.toshibaclim.com

Pour en savoir plus

Le dossier CHOISIR SON ENERGIE DE CHAUFFAGE


A lire également