Rafraîchissement et rénovation

Rénover sa maison pour lui apporter une meilleure performance énergétique n’empêche pas de penser au confort d’été toujours dans un contexte d’efficacité énergétique. Quelles sont donc les lignes de conduite pour rafraichir sans dépenser trop d’énergie ?

Préalable majeur : se protéger des rayons du soleil !

L’ensoleillement direct à travers un vitrage est le pire des apports de chaleur en été, il peut atteindre jusqu’à 600 W/m² de vitrage, un vrai chauffage. Il est donc indispensable de s’en protéger. Mais pas n’importe comment ! Les simples stores derrière les baies vitrées sont d’une piètre efficacité. Celle-ci est donnée par le facteur solaire qui est de l’ordre de 0,6, c'est-à-dire que 60% de l’énergie solaire est entrée dans la maison. Par comparaison, des stores extérieurs à 45° donnent un facteur solaire de 0,15, soit seulement 15% de l’énergie solaire qui les traverse. Résultat : une différence de 60 – 15 = 45% d’énergie de climatisation en moins par le simple fait de se protéger efficacement de l’ensoleillement direct.

Modèle de protection solaire naturelle :
économie d’énergie : environ 40%




Par ailleurs sur le plan du confort visuel, admettons que l’ensoleillement direct nuit au confort visuel et physiologique en provoquant des éblouissements et des radiations directes peu agréables car on ne souhaite pas généralement bronzer derrière ses vitrages.

Il est certain qu’en rénovation, la pose de stores extérieurs n’est pas toujours aisée en milieu urbain. Dans ce cas là on admettra des vitrages isolant avec facteur solaire de 0,6 avec verre absorbant si ce n’est réfléchissant. Et des stores intérieurs de couleurs très claires le plus réfléchissants possibles.

Autant il est relativement facile de changer les surfaces vitrées en rénovation dans de l’ancien, autant améliorer le niveau d’isolation thermique des parois reste un problème du fait de la complexité des façades. Bien que l’isolation extérieure soit nettement meilleure sur le plan de l’inertie thermique et du confort d’été résiduel, une isolation par doublage par l’intérieur sera la bienvenue, surtout s’il est possible de la doubler avec une planelle en brique. Toujours pour apporter une inertie au bâtie. La fraîcheur accumulée la nuit sera restituée progressivement durant la journée.


Quels équipements de climatisation adopter en rénovation ?


Exemple de puits provençal :
Installation HELIOS réalisée par la société EOLE à La Bouilladisse dans le 13


source Société EOLE à Saint Rémy les Chevreuse

Si la maison est bien protégée avec des courants d’air passants (pièces traversantes) le besoin de climatisation sera plutôt rare en résidentiel, sauf dans le cas de maisons pour personnes âgées ou de bureaux par exemple.
Les modes de rafraîchissement les plus économiques en exploitation et également écologiques, sont par ordre :

1) Le puits provençal : qui consiste à recueillir via des gaines enterrées dans le sol la fraîcheur de celui-ci et à l’introduire dans la maison. C’est une solution qui convient à condition de disposer d’un terrain et d’opérer des travaux de rénovation également à l’extérieur. Nous conseillons cette solution pour les travaux où est prévu une VMC double flux et plutôt dans les zones très chaudes (Centre, PACA, climat continental, …). A noter que le puits provençal doit être également utilisé en puits canadien en hiver.

2) La sur-ventilation nocturne : système développé par le fabricant ALDES et qui consiste à sur-ventiler l’habitat la nuit pour lui donner fraîcheur et inertie à restituer.

3) Pompe à chaleur réversible sur air neuf : systèmes de ventilation double-flux avec récupération sur air extrait via une pompe à chaleur réversible qui rafraîchit l’air neuf en été et le chauffe en hiver. Fabrications par exemple ALDES (résidentiel individuel) et FRANCE AIR (résidentiel collectif).

4) Les climatiseurs individuels ou collectifs (systèmes DRV ou multisplits) de type INVERTER et fonctionnant également en chauffage pompe à chaleur.




En résumé

Rafraîchir ou apporter un confort d’été consiste, en rénovation mais également dans le neuf, à protéger en premier lieu la construction de l’ensoleillement direct. Lui apporter une inertie avec des matériaux lourds (planelles, sur murs, sol sur terre plein, …) permettra d’emmagasiner la fraîcheur nocturne. La modification des cloisons peut permettre également de créer des espaces traversants et de créer des mouvements d’air naturels. Enfin les équipements de rafraîchissement ou climatisation douce doivent, s’ils sont installés, être mixtes dans la mesure du possible, servir en été et récupérer des calories en hiver : puits canadien et provençal, pompe à chaleur et climatiseur réversible, PAC réversible suer l’air neuf, etc,…




Sources et liens utiles
www.daikin.fr
www.helios-fr.com
www.zehnder.fr

www.xpair.com




Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CLIMATISER MA MAISON "



Juin 2010
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également