Que coûte le solaire photovoltaïque

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Que coûte le solaire photovoltaïque

Le panneau solaire photovoltaïque transforme la lumière du soleil en électricité. Le rendement est néanmoins relativement faible entre 8 et 16 % même si les progrès technologiques vont bon train eu égard aux enjeux et avantages des énergies renouvelables.

Comment produire moins cher des capteurs photovoltaïques et avec plus de rendement; les avancées avec les couches solaires minces de quelques microns voire les cellules solaires organiques sont à attendre d’ici quelques années seulement. De plus, on intégrera des panneaux photovoltaïques dans les éléments de construction de nos constructions (vitrages, tuiles, etc...). Avec le crédit d’impôt de 50%, que coûte le photovoltaïque aujourd’hui ?




Coût d’installation du photovoltaïque

Au-delà d’une étude préalable de dimensionnement et de tous frais de suivi de chantier, il faut prendre en compte le prix des capteurs et leur pose, et leur éventuelle intégration dans le bâti ou l’étanchéité.
Pour comparer les prix d’une installation photovoltaïque il faut raisonner non pas en m² de panneaux (la surface peut varier pour une même puissance) mais enpuissance crête qui est la valeur de référence permettant de comparer les puissances des panneaux solaires.


Le tableau ci-après donne un ordre de grandeur des prix « matériel + pose ».

Installation PV, capteurs fournis posés en € TTC par Watt Crête

Puissance en kiloWatt-crête

Pose au sol ou sur toiture

Intégration toiture, simple

Intégration verrière, tuiles PV…

1 à 3 KWc

6 à 7 €/Wc

6,5 à 7,5 €/Wc

> 9 €/Wc

3 à 10 KWc

5 à 7 €/Wc

6 à 7 €/Wc

> 9 €/Wc

+ de 10 KWc
à plusieurs MWc

3,5 à 5 €/Wc

4,5 à 6 €/Wc

< 13 €/Wc

Source Photovoltaique.info – Hespul - Ademe


La puissance en kWc ou kiloWatt-crête, est la puissance fournie avec un ensoleillement "standard" de 1 000 W/m² à 25°C.
Pour fixer les idées, notons tout de même qu’il faut approximativement 10 m² de surface de capteurs pour fournir 1000Kwc par an.

Les prix d’intégration tels travaux d’étanchéité, accès charpente, aménagements divers pour l’implantation des panneaux solaires, dépendent de chaque projet et ne sont pas pris en compte dans le tableau ci-dessus.


Frais de raccordement au réseau

L’installation photovoltaïque raccordée au réseau ERDF demandera des frais initiaux de raccordement. Dans le pire des cas, il sera nécessaire de procéder à un renforcement du réseau électrique extérieur (à confirmer dans le cas de sites en bout de lignes !)
Ces travaux comprendront l’installation de compteurs, disjoncteurs, coupe circuit et câblage.

Tension de livraison

Frais de raccordement Configuration simple

Frais de raccordement Configuration complexe

< 36 KVA (Basse Tension)

1000 € environ

jusqu’à 1 500 €

36 KVA < Puissance < 250 KVA (Basse tension)

et Puissance > 250 KVA (Haute tension)

Il est difficile d’évaluer le coût de raccordement car il est possible, en fonction des cas de figures, que des renforcements de réseau soit à prévoir. Par conséquent, les travaux peuvent être plus importants, engendrant un prix parfois déterminant pour la réalisation du projet.


Source Photovoltaique.info – Hespul - Ademe



Crédit d’impôt solaire

Le crédit d’impôt est un élément financier venant appuyer la rentabilité de l’installation solaire. Il est de 50% pour les contribuables réalisant une installation PV pour leur résidence principale.

Les conditions sont précisées dans le dossier de Climamaison :

AIDES FINANCIERES ET CREDIT D'IMPOT



Coût d’exploitation du photovoltaïque

Tarif d’Utilisation du Réseau Public (TURP3)
Le prix d’accès au réseau, fixé par le gouvernement, sera à rajouter tous les ans et sera facturé par le gestionnaire du réseau : ERDF (filiale d’EDF et gestionnaire des réseaux électriques).

Tarif annuel d’accès au réseau ERDF

TURP3

Puissance < 18 kVA

47,64 € HT/an

18 kVA < Puissance > 36 kVA

51,12 € HT/an



Contrat d’entretien et de maintenance
L’installation photovoltaïque ne consomme pas d’énergie puisqu’elle en récupère et ne nécessite pas de contrat d’entretien particulier, si ce n’est le nettoyage des panneaux.

Remplacement du matériel
L’installation a une durée de vie de l’ordre de 15 ans et seul l’onduleur est à remplacer tous les 8 à 10 ans. Rappelons que l’onduleur transforme le courant continu venant des panneaux photovoltaïques en courant alternatif utilisable et identique au réseau de distribution

Gains annuels avec une installation photovoltaïque
L’électricité photovoltaïque permet une revente au concessionnaire qui a une obligation d’achat.

Le tarif de rachat de l'électricité photovoltaïque, fixé par la loi de février 2010, est désormais précisé grâce à l'arrêté du 12 janvier 2010.

La palette des tarifs est :

1. Pour les installations dites « intégrées au bâti » :

  • 0,58 €/kWh pour les bâtiments d’habitation, d’enseignement ou de santé,
  • 0,50 €/kWh pour les autres types de bâtiments.

2. Pour les installations dites « d’intégration simplifiée » :

  • 0,42 €/kWh.

3. Pour les autres installations (dites « non intégrées ») :

  • en Corse et dans les territoires d’outre-mer 0,40 €/kWh
  • ailleurs (en France continentale)
    - 0,314 €/kWh pour les installations ≤ 250 kW,
    - un régime plus compliqué (voir mC32.4) pour les autres (> 250 kW).



Sources et liens utiles
www.photovoltaique.info
www.hespul.org
www2.ademe.fr
www.legifrance.gouv.fr

www.xpair.com




Pour en savoir plus : dossier
« CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SOLAIRE »


Mai 2010

A lire également