Pompe à chaleur et solaire : deux énergies renouvelables

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Pompe à chaleur et solaire : deux énergies renouvelables
Télécharger la chronique La pompe à chaleur et l’énergie solaire sont deux énergies renouvelables qui ont le vent en poupe pour un habitat très basse consommation.

Une solution biénergie renouvelable : jusqu’à 80 % d’économies

Panneaux solaires pour eau chaude sanitaire de tout l’immeuble
Panneaux solaires pour eau chaude sanitaire de tout l’immeuble

Associer la synergie d’une pompe à chaleur air-eau avec des panneaux solaires thermiques est une solution à très haute efficacité énergétique car elle utilise deux énergies renouvelables. Premièrement la pompe à chaleur qui puise 80 % de son énergie dans l’air extérieur, et deuxièmement l’énergie solaire présente partout, inépuisable et qui permet une consommation gratuite pour la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

La solution technique est relativement simple car elle consiste à mettre en œuvre une pompe à chaleur et des panneaux solaires thermiques, reliés à un ballon solaire multifonctions. Ce ballon multifonctions permet à la fois d’accumuler la chaleur gratuite des capteurs solaires thermiques, et d’assurer l’appoint de chauffage avec l’efficacité de la pompe à chaleur qui fonctionne en cas d’insuffisance solaire. Ainsi, l’installation fournit avec grande efficacité les besoins d’eau chaude sanitaire et de chauffage. L’énergie du solaire thermique étant toujours accumulée en priorité, et l’appoint se  faisant avec l’efficacité du coefficient de performance (COP) de la pompe à chaleur.

Dans ce cas, c’est bien la solution double service, c’est-à-dire avec production d'eau chaude sanitaire et de chauffage, qui est la plus intéressante sur le plan de l’efficacité énergétique. Cela conduit à des surfaces de panneaux solaires de 16 à 20 m², à une pompe à chaleur avec une puissance de l’ordre de 16 kW, et un ballon d’accumulation multifonctions de 800 à 1000 litres.

Altherma ambiance
Pompe à chaleur Altherma avec kit solaire eau chaude individuelle

En référence avec le visuel ci-dessus, la solution pompe à chaleur où le solaire produit uniquement l’eau chaude sanitaire, est plus restrictive. Elle s’apparente à un CESI (eau chaude sanitaire) avec une pompe à chaleur dédiée au chauffage. Dans ce cas, seuls 4 m² de panneaux solaires sont nécessaires. C’est le cas des solutions en kit proposées par exemple par Daikin, solution Altherma avec solaire pour l’ECS.

Investissement élevé, mais valeur ajoutée élevée

La solution biénergie pompe à chaleur plus solaire est une des solutions les plus efficaces sur le plan énergétique (80 % d’économies d’énergie), elle souffre néanmoins d’un coût d’installation important qu’il faut savoir mesurer par rapport à des économies d’énergie extrêmement importantes.

Dans une première approche on pourra considérer que pour un pavillon de 150 m², l’investissement à consacrer à la solution pompe à chaleur air-eau avec panneaux solaires pour une production d’eau chaude sanitaire et de chauffage, revient à :

- Pompe à chaleur air-eau avec régulation complète : 15 000 €
-16 m² de panneaux solaires : 8000 €
- Ballon solaire multifonctions 1000 litres : 5000 €

Total investissement : 28 000 €


Ce montant de travaux pour produire le chauffage et l’eau chaude sanitaire paraît exorbitant, néanmoins il est à rapprocher à d’autres investissements liés à la maison : une piscine par exemple à 60 000 €, une cuisine équipée par exemple à 20 000 €, …

Il est bien certain que cet investissement ne serait pas rentable si on limitait sa comparaison à une simple chaudière, mais il devient particulièrement rentable si l’on considère la valeur ajoutée dont bénéficierait le bien immobilier en termes de patrimoine et de gain à la revente.  A « maison comparable », la maison individuelle qui sera vendue dans quelques années avec deux énergies renouvelables se vendra à coup sûr « 28 000 € plus chère » et certainement plus rapidement, qu’une maison voisine simplement équipée d’une chaudière. Il faut donc mesurer la rentabilité à long terme et associer la valeur de la solution de chauffage à la valeur foncière. Cela est déjà le cas (étiquette énergie), et sera le cas de plus en plus.

Et pendant toutes les années d’utilisation, l’heureux occupant propriétaire ou locataire, bénéficiera d’une facture énergétique particulièrement réduite que l’on pourrait cibler en première approximation autour de 600 €/an seulement pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Solutions « pompe à chaleur et solaire » en kit

Les solutions de chauffage et d’eau chaude sanitaire utilisant la synergie de la pompe à chaleur et du solaire thermique sont présentées par quelques grandes marques du chauffage comme DAIKIN, ALPHA INNOTEC…
Ces solutions de chauffage avec pompe à chaleur plus solaire peuvent correspondre à un habitat basse consommation neuf RT 2012, ou rénovation BBC. Dans ce dernier cas, il est conseillé d’utiliser des pompes à chaleur à température élevée à 65° voire 80° de température de chauffage.


Sources et liens utiles

http://ma-maison-eco-confort.atlantic.fr www.daikin.fr www.vaillant.fr www.alpha-innotec.fr

Pour en savoir plus

dossier CHAUFFAGE SOLAIRE ET EAU CHAUDE SOLAIRE


A lire également