Pompe à chaleur et confort d'été montent en puissance

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Pompe à chaleur et confort d'été montent en puissance
Télécharger la chronique Il n’est pas question de souffrir à l’avenir dans des logements en surchauffe. La pompe à chaleur associée au confort d’été apporte une réponse économique et adaptée à nos nouveaux modes de vie.

Les températures extérieures augmentent et créent l'inconfort d'été
Les températures extérieures augmentent et créent l'inconfort d'été

Un besoin de rafraîchissement bien naturel

Chacun a dû le ressentir, les températures extérieures ont tendance à augmenter progressivement. La majorité des états de ce monde se sont d’ailleurs réunis cette année pour la COP 21 afin de limiter le réchauffement climatique de 3°. Ce chiffre étant une moyenne, il faudra s’attendre dans certains territoires à des augmentations de température bien supérieures.

Les études prospectives le montrent, nous nous dirigeons vers des températures de plus en plus élevées en été, et donc vers des hivers de plus en plus doux. Ainsi, les conceptions d’installation de chauffage vont se modifier, voire s’inverser, et c’est sans doute le calcul en été qui sera pris en compte afin de garantir un confort acceptable aux usagers notamment d’habitations.

L’habitat, de plus, s’informatise, se numérise, ce qui augmente les dégagements de chaleur internes. Ajoutez à cela les apports solaires (solaire passif) dont on se réjouit en hiver, mais qui deviennent atroces par effet de serre en été, et ce d’autant plus dans les immeubles et habitations en milieu urbain car ouvrir les fenêtres devient plus qu’insupportable.

curieusement l’habitation est le lieu qui réunit nos proches et notre famille, et, pourtant, sur le plan du confort d’été, il est actuellement plutôt négligé. Ne sommes-nous pas climatisés la plupart du temps dans notre lieu de travail, dans notre voiture, au cinéma,… Devrions-nous souffrir de la chaleur et de l’inconfort dans notre propre habitation ?

Non, le confort d’été devient important et le sera de plus en plus, ce qui fait du rafraîchissement un besoin naturel et légitime.

Ajoutons également que si la climatisation pouvait apparaître comme mauvaise à cause de son caractère consommateurs d’énergie, cette dépréciation change totalement à partir du moment où l’électricité consommée est une électricité verte, c’est-à-dire produite à partir de panneaux photovoltaïques.

Le confort quatre saisons est donc totalement possible à partir de l’intégration d’EnR comme le solaire !

La pompe à chaleur a un réel avenir avec la climatisation

Pompe à chaleur air-eau réversible vers un plancher chauffant et rafraichissant
Pompe à chaleur air-eau réversible vers un plancher chauffant et rafraichissant

Lorsqu’il s’agit de produire du chauffage et du rafraîchissement, la pompe à chaleur se présente comme le bi générateur le plus simple et le plus efficace. La pompe à chaleur est un générateur qui a un bel avenir devant lui, à la fois pour son efficacité énergétique en mode chauffage mais également du fait de sa capacité à produire du froid, et ainsi à climatiser simplement par inversion de cycle.

Avec des maisons ou des immeubles de plus en plus isolés thermiquement et protégés, le niveau de consommation reste obligatoirement bas. Si, à titre d’exemple la consommation réduite pour le chauffage est de l’ordre de 20 kWh/m².an, elle pourrait être de même grandeur pour la climatisation. Le résultat reste tout de même l’habitat de type basse consommation un niveau de 40 kWh/m².an !

Ainsi, avec une construction performante, le niveau de consommation quatre saisons comprenant le chauffage et la climatisation demeure économique, et surtout satisfaisant sur le plan du confort des usagers. Nous aimons à rappeler que l’usager ne doit pas « souffrir ». Signalons aussi qu’à 19° (réglementaire), nous avons froid. Et qu’en plein été, être en surchauffe chez soi n’est pas viable sur le plan du confort. Si de plus, on est une personne âgée, alors il en va de notre propre santé !

Concevoir avec une pompe à chaleur pour le confort d'été

Pompe à chaleur gainable air-air
Pompe à chaleur gainable air-air

Concevoir un logement avec une pompe à chaleur, en neuf mais encore plus en rénovation, va demander un certain nombre de précautions :
1°) Déjà au niveau de la construction elle-même :
- sur isolation thermique, isolation par l’extérieur de préférence,
- protections solaires pour éviter en été tout rayonnement direct,
- utilisation en interne des masses d’inertie,
- utilisation en externe des maques et ombres portées,
- utilisation également en externe de la biodiversité et des végétaux apportant de la fraîcheur,
- prise en compte des vents dominants.

2°) Sélection de la pompe à chaleur en mode hiver mais également en mode été. Rappelons que la sélection en mode été donnera une pompe à chaleur très généreuse en termes de chauffage

3°) Diversité des solutions de pompes à chaleur soit de type air-eau plus adaptées à la rénovation, mais également de type air-air plus adaptées au neuf.

4°) Mixité de la pompe à chaleur produisant de la climatisation, avec d’autres modes naturels de rafraîchissement comme la surventilation nocturne, et le puits provençal, à favoriser en demi-saison.

Lectures recommandées

Confort d’été maison Bepos
Climatisation naturelle

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.chauffage.hitachi.fr www.airzonefrance.fr

Pour en savoir plus

Le dossier CHAUFFAGE ELECTRIQUE EN RENOVATION


A lire également