Poêles à bois et maison BBC

L'énergie bois est renouvelable et stockable. Pour la maison BBC et la maison passive, c'est une énergie très intéressante. Elle remplacera le chauffage fioul.

Rappelons que la norme Bâtiment Basse Consommation se situe en moyenne à 50 kWh/m² et par an, et que la norme maison passive (Passivhaus) réduit cette consommation d'énergie primaire à 15 kWh/m²/an. Le bois énergie stockable comme le fioul a néanmoins un grand avantage : c'est une énergie renouvelable à part entière car son cycle carbone est neutre. De plus, la France et l'Europe disposent en abondance de cette matière ou énergie première.



Le poêle à bois : le générateur écologique de la maison BBC

La maison BBC étant par définition très bien isolée et protégée des intempéries, elle ne nécessite que très peu de besoins de chauffage. Pour peu que la ventilation soit gérée par une VMC double flux à récupération, alors le chauffage de la maison se réduit à quelques kilowatts de puissance. Dans le cadre d'une maison basse consommation un seul poêle à bois suffit alors pour chauffer toute la maison.

Ecologiquement, le chauffage au bois est avantageux : bilan carbone (CO2) neutre puisque le CO2 relâché dans l'atmosphère est équivalent au CO2 qu'a stocké l'arbre en poussant, ressource locale ou nationale limitée en énergie primaire de transport. De plus, le chauffage au bois est économique et stable en niveau de prix par rapport aux autres énergies. Le chauffage d'un pavillon BBC de 120 m² sera aux alentours de 300 euros par an !

Stabilité du prix du bois (ici pellet ou granulé)
Pellets en sac, à la palette départ distributeur



Le poêle à bois sera situé dans la pièce de vie la plus fréquentée qui est le séjour en général. Installé contre un mur ou autre pour que l'amenée d'air comburant soit possible et au droit d'un conduit de fumée.
Pour une maison BBC un poêle de masse avec inertie sera préféré. Il fera son office à la fois dans le séjour et les pièces de sommeil via un réseau d'air pulsé avec des gaines apportant l'air chaud dans les pièces.


Chauffage bois et solaire : économie totale et écologie maximale

Quitte à utiliser une énergie renouvelable comme le bois, l'utilisateur soucieux de l'économie maximum de son chauffage pourra opter dans le meilleur des cas pour une solution de chauffage bois avec panneaux solaires. L'énergie solaire principalement appelée pour répondre aux besoins d'eau chaude sanitaire, économisera d'autant plus la quantité de bois nécessaire, sa manutention, etc, …. La solution bois + solaire est économiquement la plus intéressante sur le plan du budget de fonctionnement de la maison et sur le plan écologique, avec l'usage de deux énergies renouvelables.






Attention à la sécurité et aux risque de brûlures

Si des enfants peuvent se trouver à proximité de l'appareil, il sera préférable de privilégier des appareils à double enveloppe permettant d'obtenir des températures de surface moins élevées et donc de minimiser les risques de brûlures.




Rappel des deux grands types de poêle à bois

Poêles à bûches

  • En acier ou en fonte,
  • Autonomie : environ 5 à 10 heures
  • Poêles à bûches à combustion améliorée avec double arrivée d'air, et une chambre de postcombustion
  • Poêles alliant également l'esthétique et la performance
  • Certains modèles peuvent alimenter un ballon d'eau chaude et plusieurs radiateurs.
  • Rendement de 40 à 70 %
  • Gamme de puissance 5 à 20 kW
  • Prix : 450 € à 4500 €
    des petits modèles aux plus performants.

Poêles à granulés

  • En fonte ou briques réfractaires
  • Combustible : granulés ou pellets (granulés de sciure compactée)
  • Autonomie : de 8 à 100 heures.
  • Alimentation : manuelle ou automatique
  • Chaleur diffusée par rayonnement à travers la masse du poêle et par convection à travers le système de ventilation interne
  • Poêles alliant l'esthétique et la performance
  • Certains modèles peuvent alimenter un réseau d'eau chaude
  • Rendement de 80 à 85 %
  • Gamme de puissance 5 à 20 kW
  • Prix : 2000 € à 6000 €
    des petits modèles aux plus performants.



Poêle à bois avec réseau de chauffage eau chaude connectable


Tous les composants sont intégrés sous l'habillage

1. Echangeur de chaleur pour eau chaude sanitaire et soutien chauffage
2. Céramique décorative
3. Circulation d'air pour une vitre toujours propre
4. Porte foyère vitrée
5.Régulation de l'air comburant
6. Bac à cendres
7. Sécurité thermique
8. Espace de rangement pour les bûches




Rappel des recommandations d'entretien des poêles à bois

  • Un décendrage quotidien doit être effectué et la grille nettoyée pour une bonne circulation de l'air. Un contrôle visuel de l'aspect des flammes peut permettre d'identifier un dysfonctionnement de combustion.
  • Un décendrage plus profond peut être effectué une fois par mois.
  • Le nettoyage des surfaces d'échange et le contrôle du système de régulation doivent être effectués une fois par an.
  • Le ramonage du conduit de fumées devra être effectué deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe, par une entreprise qualifiée qui remettra à l'usager, après intervention, un certificat de ramonage.



Sources et liens utiles
www.buderus.fr
www.geminox.com
www.okofen.fr
www.propellet.fr
Chronique « l'intêret carbone du chauffage bois »



Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CHAUFFAGE AU BOIS "


Janvier 2011

A lire également