Plein feu sur l'aérothermie et la géothermie !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Plein feu sur l'aérothermie et la géothermie !
Aérothermie ou géothermie sont les deux termes qui caractérisent le fonctionnement de la pompe à chaleur selon qu’elle puise ses calories dans l’air ou dans le sol. Cette énergie gratuite donnée par la nature peut donc être « pompée » avec un rendement de 300%, c’est le COP de 3 ou le coefficient de performance.

Aérothermie, géothermie ? qui prend son envol ?

Puiser les calories dans l’air est chose plus facile que dans le sol.
Dans ce dernier cas la technique est dite géothermie et il n'est pas toujours possible pou chaque maison, chaque appartement, de déployer des serpentins dans son jardin ou capter de l’eau via un puits dans le sol. Cela explique que la géothermie se déploie plus facilement dans le neuf que dans la rénovation et la réhabilitation.
N’oublions pas également que la géothermie est plus efficace en terme de rendement COP que l’aérothermie.

A titre d’exemple, voici un comparatif entre des COP de pompes à chaleur Air/EAU et Eau/Eau

P.A.C. EAU / EAU P.A.C. AIR / EAU
C.O.P. Hiver

3, 40 (+60%)

2,10
E.E.R Eté (en cas de fct clim) 4,30 (+40%) 3,00

source Buderus

L’aérothermie est donc plus pénalisée en rendement bien qu’un COP global annuel de 2.10 divise par 2.10 votre consommation initiale !
Néanmoins une installation d’aérothermie conduira à d’une installation plus pratique et moins chère que la technique de géothermie avec pompe à chaleur eau/eau tandis que les contraintes environnementales et de voisinage doivent être prises en compte :

  1. niveau sonore de l’unité extérieur,
  2. autorisation de la copropriété de mettre celle-ci sur son balcon ou terrasse, …

Dans les 2 cas, aérothermie ou géothermie, ce que l’on gagne d’un côté, on le perd de l’autre.

L’eau est le fluide caloporteur le plus utilisé et le plus pratique en matière de chauffage car le plus performant en transmission de chaleur (dû à sa chaleur massique). De ce fait, une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau permettra une grande flexibilité en matière de chauffage pour l’avenir :

  1. toutes sortes d’émetteurs performants pourront être raccordés, comme des radiateurs basses températures, plancher chauffant (et rafraîchissant), ventilo-convecteurs, …

  2. toutes sortes d’autres générateurs comme une chaudière gaz ou fioul à condensation (on parlera alors de pompe à chaleur en relève de chaudière) pourront être « connectés » car le fluide commun destiné au chauffage est l’eau.

  3. toutes sortes d’énergies renouvelables dont une en particulier le solaire thermique peuvent être adjointes. Des panneaux solaires peuvent être facilement connectés et échanger sur le circuit d’eau chaude sanitaire par exemple.

Nous comprenons bien qu’un système de pompe à chaleur air/air dit également aérothermie, ne pourra pas donner cette flexibilité car c’est de l’air qui est diffusé pour chauffer les pièces. Néanmoins, comme toujours ce type de solutions sera plus économique en installation, …, et toujours, ne l’oublions pas très performantes en terme de COP et de EER (rendement en climatisation).

L’aérothermie pour remplacer votre chaudière ?

Les progrès des industriels et des fabricants de matériel sont grandissants car le marché des économies d’énergie crée des besoins énormes et « durables ».

Comment pénétrer encore plus le marché du chauffage ? La réponse est en s’attaquant au marché des chaudières, qui est le plus répandu sur toute la France.
C’est pourquoi, les fabricants proposent désormais des pompes à chaleur aérothermales air/eau produisant de l’eau chaude jusqu’à 65°C et donc pouvant être substituées à une chaudière fioul ou gaz existante.

Le propriétaire d'une installation ne se pose désormais plus la simple question : « est-ce que je remplace mon ancienne chaudière par une nouvelle ? » mais « et la solution pompe à chaleur ?» que me rapporte-t-elle ? que me coûte-t-elle ?
La montée des coût du pétrole et des énergies fossiles accélère naturellement ce type d’interrogations...

pompe à chaleur air/eau
Pompe à chaleur air/eau ou aérothermie - source CIAT

Sources et liens utiles

www.ciat.fr
www.buderus.fr

EN RESUME

En résumé : en plus d’être un système respectueux de l’environnement qui génère 3 à 4 fois moins de CO2 qu’une chaudière à gaz ou fioul et qui évite l’émission de polluants, la pompe à chaleur géothermale ou aérothermale risque de s’imposer comme un référentiel de performance énergétique pour le chauffage. Penser pompe à chaleur est désormais un réflexe !


Pour en savoir plus : dossier "GEOTHERMIE ET POMPES A CHALEUR "



Février 2008

A lire également