Nouvelle réglementation thermique, les plus, les moins !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Nouvelle réglementation thermique, les plus, les moins !

La réglementation RT 2012 obligatoire pour toute construction neuve à partir du 1er janvier 2013, est particulièrement ambitieuse en termes de performance énergétique.
Elle positionne la construction à un niveau basse consommation dit BBC.
C'est du jamais vu ! D'où un certain nombre de dérives ou pièges possibles que nous essayons de mettre en avant.

La nouvelle réglementation thermique, une avancée importante

Logo Grenelle environnement

Autant les réglementations thermiques précédentes permettaient de réduire à un rythme de tous les 5 ans les consommations du bâtiment de -15%, autant la nouvelle réglementation thermique dite RT 2012, fait un sacré bon en avant. En effet il s'agira globalement de diviser par 3 la consommation d'énergie primaire. Une maison conforme à la réglementation RT 2005 étant calculée pour 150 kWh(ep)/m².an devra ainsi passer à un niveau de 50 kWh(ep)/m².an. Jamais le mode de la thermique du bâtiment n'avait fait un pareil saut « en avant ».



Sans rentrer dans le détail, les avancées de cette réglementation thermique RT 2012 sont résumées sur ce graphique :

Trois exigences

  • Le B Bio Max : ma maison devra être bio-conçue et posséder une performance énergétique du bâti quels que soient les équipements de chauffage. Soit un bâti bien isolé, bien exposé, bien éclairé, ….
  • Le C max : c'est la consommation d'énergie primaire qui limite toute construction neuve à un niveau en deçà de 50 kWh(ep)/m² et par an en moyenne sur la France (consommation des 5 usages (chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, et auxiliaires)
  • Le confort d'été avec une limitation de la température Tic. Il s'agit effectivement de ne pas construire des maisons où apparaissent des surchauffes en été ou maison « thermos » comme l'écrit ma consœur Véronique BERTRAND (cf sa chronique : MAISON BBC, OUI MAIS PAS « THERMOS )


De plus, deux obligations réglementaires préviennent de toutes dérives tendancieuses :

  • Obligation d'obtenir un éclairage naturel avec une surfaces des baies vitrées supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable (on ne pourra pas concevoir ni construire des blockhaus)
  • Obligation d'utiliser des énergies renouvelables en maison individuelle. Ainsi place au solaire, à l'énergie bois, et à la pompe à chaleur !



Attention, la maison dite à 50 kWh(ep)/m².an consommera en fait 150 kWh(ep)/m².an !

Etiquette Kwh énergie

Certains diront que cette avancée est insuffisante. Certes cette réglementation ne réglemente que cinq usages du bâtiment : le chauffage, le rafraîchissement éventuel, la production d'eau chaude sanitaire, la consommation électrique d'éclairage et des auxiliaires (moteurs de ventilateurs et pompes). Or, la maison conforme à la RT 2012 consommant 50 kWh(ep)/m².an consommera au global sans doute 50 + 100 = 150 kWh(ep)/m².an !!!

Le chiffre 100 kWh(ep)/m².an représentant tous les autres usages de la maison et notamment les consommations électriques des appareils ménagers (lave-vaisselle, frigo, cuisinière, …), des ordinateurs, des modems et autres boxes, les veilles multiples (TV, …).



Attention à la confusion énergie primaire et énergie finale !

maison BBC

L'énergie primaire, c'est l'énergie nécessaire à l'origine ; toutes pertes inclues. Exemple quand on consomme 1 kWh d'électricité dans un logement, il faut 2,58 kWh d'énergie à l'origine moins les pertes en ligne, les pertes transfo, … . de là, des coefficients de conversion propres aux énergies.
. L'électricité : 2,58
. Le gaz, le fioul : 1
. le bois : 0,6

Prenons l'exemple d'un logement fonctionnant à l'électricité, avec une pompe à chaleur pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire, ….. Il affichera une basse consommation de 50 kWh(ep)/m².an, et en fait consommera en énergie électrique : 50/2,58 = 20 kWh/m² et par an.
Soit pour une maison de 150 m², une consommation annuelle d'électricité de 3000 kWh !
A 0,15 €TTC/kWh -> 450 €/an de budget d'énergie électrique





Attention aux contentieux et procès dits de la « maison basse consommation » !

Surface vitrée

Ce « bon en avant » de la performance énergétique est positif puisqu'il tire toute la profession du bâtiment vers le haut. D'où des dérives possibles, conséquences de cette hyper-performance.

  • La maison n'est « BBC » que sur le papier ou la belle brochure du promoteur,
  • Le constructeur de maison affiche sans précisions « maisons à 50 kWh/m².an » sans mentionner qu'il s'agit d'énergie primaire et des 5 usages cités auparavant,
  • Le comportement des usagers joue un rôle important dans le bilan de consommation annuelle. Le poste eau chaude sanitaire étant prépondérant dans le bilan énergétique BBC, que se passera-t-il si les occupants multiplient les bains au lieu de brèves douches économes !



Sources et liens utiles

www.ciat.fr
www.daikin.fr
www.chaffoteaux.fr
Blog RT 2012



Pour aller plus loin


Comportement des usagers en regard des 5 usages de la RT 2012
RT 2012 : Architectes et Ingénieurs, comment allez-vous faire ?
Comprendre les points essentiels de la RT 2012
Coût de construction avec la RT 2012
La RT 2012 est une Réglementation Energétique !



Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CONSTRUIRE LA MAISON A ENERGIE ZERO "


Avril 2011
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également