Le prêt rénovation à taux zéro ou l'éco-PTZ : une opportunité

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Le prêt rénovation à taux zéro ou l'éco-PTZ : une opportunité

L’habitat à rénover est, on le sait, le vivier le plus important de dépenses d’énergie de chauffage et donc d’économies d’énergie. Isoler sa maison et remplacer sa chaudière est un bouquet plutôt cohérent. De même, intégrer une eau chaude sanitaire solaire l’est encore plus.

Cependant ce type de bouquet peut atteindre des montants de 15 000 à 30 000 euros. Comment les financer ? L’éco-prêt à taux zéro est un engagement du Grenelle de l’Environnement et une aide précieuse de l’Etat qui prend en charge en quelque sorte les intérêts d’emprunt.


Avantages du prêt rénovation à taux zéro

  1. Payer moins de charges de chauffage avec un bouquet de travaux cohérent (isolation toiture + changement chaudière ou isolation toiture ou changement fenêtres + eau chaude sanitaire solaire, …)
  1. Obtenir jusqu’à 30 000 €uros et ainsi vous donner accès à l’investissement sans intérêt et donc à la rentabilité de votre projet
  1. Améliorer la valeur énergétique de votre logement à l’usage aux niveaux des charges et éventuellement en cas de revente.



Synthèse du prêt rénovation à taux zéro ; l’éco-PTZ

  1. Domaine d’application : la rénovation thermique des logements anciens (maison individuelle ou appartement achevé avant 1990).

  2. Pour les propriétaires d’un logement utilisé comme résidence principale. Pour une copropriété, le prêt est possible également.

  3. Montant maximal de 30 000 €. Sans condition de ressource !

  4. Durée de 10 ans. Vous pouvez rembourser d’une manière anticipée dès la 3ème année. La durée peut être portée exceptionnellement à 15 ans pour des remboursements moindres.

  5. Cumul possible de l'éco-PTZ et du crédit d'impôt développement durable pour les ménages dont le revenu fiscal de référence n'excède par 45 000 €. Disposition valable en 2009 et 2010.

  6. Travaux éligibles : travaux entrant dans le cadre, soit d’un bouquet de travaux (au moins deux types de travaux), soit d’une étude thermique pour améliorer la performance énergétique globale du logement.

  7. Les banques partenaires majeures pour l’éco-prêt : la Banque Solfea www.banquesolfea.fr - BNP Paribas - Crédit Agricole – etc, ….


Comment obtenir l’éco-prêt PTZ à taux zéro ?


Si vous respectez les conditions du tableau ci-dessous, il vous faudra choisir une des 2 options :

OPTION 1 : BOUQUET DE TRAVAUX
Soit choisir un bouquet de travaux dans 2 ou 3 catégories du tableau en lien ci-après : Eco-prêt à taux zéro

    • Pour 2 catégories : prêt de 20 000 € maxi
    • Pour 3 catégories et + : prêt de 30 000 € maxi



OPTION 2 : PERFORMANCE ENERGETIQUE GLOBALE

Soit faire établir une étude par un thermicien de type bureau d’étude ou ingénieur conseil ainsi que des travaux d’amélioration énergétique pour atteindre un objectif de moindre consommation de 80 à 150 kWh/m² et par an.

    • Vous avez droit avec cette option à 30 000 € maxi



Commentaire de l’expert :


L’option n°2 consiste à faire appel à un conseil pour atteindre une performance globale. Elle nous paraît nécessaire dans le cas où la surface du projet de rénovation est importante, exemple maison de 250 m², ou dans le cas d’une copropriété. Les frais du conseil BE ou ingénieur conseil peuvent être intégrés dans la demande de prêt. Un immeuble collectif de 50 logements peut ainsi obtenir un prêt maximum à taux zéro de 50 x 30000 € = 1,5 million d’euros. C’est une réelle opportunité pour les copropriétaires qui peuvent ainsi s’orienter vers des travaux lourds et efficaces de type isolation thermique par l'extérieur + changement de système de chauffage collectif (remplacement chaudière + solaire pour l’eau chaude collective).




Un exemple où le prêt est remboursé par les économies

Soit une maison individuelle en banlieue parisienne, des années 60 de 100 m² avec une chaudière fioul datant de 20 ans.
    • La dépense énergétique chauffage est de 280 €/mois soit 3360 €/an

Bouquet de travaux choisi :
Isolation renforcée des combles + pompe à chaleur en relève de la chaudière ancienne. Prêt octroyé : 18 000 €

    • Coût des travaux d’amélioration énergétique : 18 000 €
    • Economies d’énergie : 50% soit 140 €uros/mois
    • Remboursement mensuel de l’Eco-PTZ : 140 €uros/mois


Devis et factures doivent respecter un cadre bien précis

Pour obtenir l’éco-prêt
Les conditions de l’éco-prêt à taux zéro impliquent le respect de caractéristiques minimales des matériaux, la concordance du bouquet de travaux, …, pour cela un cadre de devis est téléchargeable selon les options :


Ce cadre de devis est à fournir à la banque accompagné de tous les devis entreprise par entreprise.

Une fois les travaux terminés :
De même pour les factures, un cadre type de facture est à respecter selon l’option choisie:


Ce cadre de facture est à fournir à la banque accompagné de toutes les factures acquitée entreprise par entreprise
.

Espace Eco-citoyen de l'ADEME : Eco-prêt à taux zéro

Financer mon projet




Sources et liens utiles

www.xpair.com

www.ademe.fr
www.banquesolfea.fr
www.developpement-durable.gouv.fr

Pour en savoir plus, consultez le dossier
"AIDES FINANCIERES ET CREDIT D'IMPOT"



Août 2009

A lire également