Le chauffage électrique devient plus économique !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Le chauffage électrique devient plus économique !
Le chauffage électrique c'est cher ! Cette affirmation ancienne liée à de vieux convecteurs énergivores n'a plus lieu d'être. Plaçons-nous dans un cadre de bâtiment basse consommation et retrouvons en toute objectivité l'intérêt du chauffage électrique et des solutions à haute efficacité énergétique.

Radiateur Galapagos d'Atlantic

Le chauffage électrique coûte-t-il réellement cher ?

OUI !

  • Si ma construction est mal isolée
  • Si on laisse les fenêtres ouvertes (comportement peu responsable)
  • Si mon abonnement EDF (ou autre prestataire) est mal adapté



Dans tous les autres cas, le chauffage électrique est économique en consommation d’énergie, et en plus en installation. La mise en œuvre étant moins chère la plupart du temps qu’une solution dite à eau comme le chauffage central avec chaudière.
Il existe 2 grandes familles de chauffage électrique qui donnent lieu à deux grands types de solutions techniques de chauffage électrique :

  • Et le chauffage électrique par de la pompe à chaleur. Que celle-ci soit air/air, air/eau, ou eau/eau, elle fonctionne en « pompant » la chaleur gratuite de l’extérieur (air ou eau) pour la transmettre aux locaux à chauffer.



Le chauffage électrique direct

Un préalable important quand on parle de chauffage électrique, c’est le niveau d’isolation de la construction.

Il est clair que celui-ci doit être important. Il est aberrant d’installer un chauffage électrique dans un bâtiment ou une maison mal isolée. Tout système de chauffage coûtera cher, un chauffage électrique, un chauffage au gaz, au bois, …. Même l’installation d’une pompe à chaleur avec un COP de 3 serait un mauvais choix technico-économique dans une construction mal isolée. La pompe à chaleur serait puissante et chère à l’installation, et même avec un COP de 3 la consommation serait importante. « On ne chauffe plus les passoires thermiques et on ne chauffe plus l’extérieur » !

Une construction bien isolée est une garantie d’économies d’énergie. Avec de faibles déperditions thermiques, peu de puissance thermique est à mettre en œuvre.

Par exemple, une maison en Ile de France de 100 m², bien isolée de type BBC, ne demandera une puissance de chauffage totale que de 3 kW !!

Alors pourquoi investir dans un système de chauffage onéreux ?

Radiateur Shangai d'Atlantic

Radiateur Shangai d'Atlantic


La solution d’un  chauffage électrique très bien dimensionné, très bien régulé et programmé peut tout simplement à la fin de l’année présenter un bilan de consommation très économique, avec en sus un coût d’installation faible !

La perception du confort s’est nettement améliorée avec le chauffage électrique. Finis les convecteurs grille-pains avec des sorties d’air vers le haut disposées à chauffer le plafond ! Place aux radiants ou aux radiateurs électriques à inertie donnant un confort équivalent à un radiateur à eau chaude de chauffage central.



De même, un plancher chauffant électrique, outre son avantage esthétique (pas d’émetteurs visibles)  est une solution des plus économiques pour un habitat BBC. Facile à mettre en œuvre, facile à réguler, peu d’épaisseur à rapporter sur le plancher, …

Plancher chauffant électrique Domocable

Plancher chauffant électrique Domocable


En rénovation dite basse consommation
, le plancher chauffant électrique est également une solution à retenir si la maison ou l’immeuble dispose de plus d’une installation et d’un chauffage électrique existant.


La pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un très bon générateur à haute efficacité énergétique mais qui dépend néanmoins de paramètres de sélection et de mise en œuvre. Avec en plus un entretien et une maintenance que le chauffage électrique direct ne demande pas.
L’avantage est son coefficient de performance ou COP. Avec un COP de 3, la pompe à chaleur fournit 3 fois plus d’énergie d’elle en consomme. L’inconvénient est que ce COP dépend des conditions extérieures que la pompe à chaleur utilise.

Par une température extérieure de 0°C la pompe à chaleur peut présenter un COP de 2.5 quand celui-ci sera de 3 par +7°C extérieur ; paradoxalement quand on a moins besoin de chauffage. Néanmoins même un COP de 2 signifie que l’on divise par 2 la consommation électrique nécessaire.

Il faudra ensuite bien intégrer les autres paramètres qui ont leur importance :
- L’entretien et la maintenance comme déjà signalé,
- Le mode de captage de l’énergie gratuite : caisson extérieur avec compresseur et ventilateur pour une pompe à chaleur air-eau, nappes d’échangeurs au sol pour une géothermie verticale, ou puits de captage pour une géothermie avec pompe à chaleur eau-eau, …

En parallèle, le promoteur, l’utilisateur, le client, pourra opter également pour une solution « light » en installation, avec la pompe à chaleur air-air.

Avec une unité extérieure et une unité intérieure plafonnière, l’air chaud est simplement véhiculé  par gaine d’air selon les besoins de chaque pièce à chauffer. Une régulation par zoning pouvant être très précise et ainsi générer des économies d’énergie conséquentes. Avec en bonus, une possibilité de rafraîchissement en été, ce qui paraît intéressant dans des zones géographiques chaudes, afin d’assurer un confort d’été. Celui-ci risque d’être un inconvénient majeur des constructions BBC très isolées et par conséquent étanches, voire « thermos » en été !. Avec peu d’inertie, des appartements non traversant, le rafraîchissement étant la seule manière d’assurer le confort des occupants en été.



Une bonne régulation obligatoire

Radiateur Alipsis avec sonde de présence d’Atlantic

Radiateur  Alipsis

Une bonne régulation et programmation du chauffage électrique est obligatoire pour toute solution de chauffage électrique. D’autant plus que nombre de solutions existent et sont faciles à mettre en œuvre en termes de raccordement, de câblage, voire sans ! (solutions sans fil).

Cette facilité de gestion de fonctionnement électrique amènent certains constructeurs à apporter des innovations fort intéressantes, comme des sondes de présence qui enclenchent ou éteignent automatiquement le chauffage. Effectivement même avec une programmation de chauffage jour par exemple pendant tout le week-end, a quoi servirait de chauffer une pièce bureau ? Une chambre d’amis ? …

L’avantage du chauffage électrique du moins direct est sa très grande facilité de gestion, et par voie de conséquence de comptages. Cet « avantage » permet de gérer, de comparer, d’alerter en cas de surconsommations, …. La traque au moindre « kWh » inutile est lancée !

Lire la chronique

La domotique va muter avec Orange et Google




La Premium Box d’ACOVA

Premium Box d'ACOVA





Sources et liens utiles

www.atlantic.fr
www.acova.fr
www.airzone.fr


Pour en savoir plus : dossier
« LES SOLUTIONS DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE »


Novembre 2011

A lire également