Energie gaz : la chaudière à condensation s'impose

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Energie gaz : la chaudière à condensation s'impose
Oui, la chaudière à condensation s'impose mais pas seule. Dès que l'objectif est du niveau du BBC en neuf comme en rénovation, la chaudière à condensation devra aller plus loin et se coupler avec une énergie renouvelable : le solaire thermique ou la pompe à chaleur (PAC en relève de chaudière).

Chaudière à condensation : le nouveau standard de chaudière pour le BBC

Le bâtiment basse consommation ne laisse de place à aucune perte énergétique. Il est donc inconcevable d'évacuer des fumées chaudes sans en récupérer la chaleur latente. Ainsi, la chaudière gaz à condensation devient le nouveau standard dès que l'on veut atteindre le niveau BBC ou être conforme à la RT 2012 dans le neuf. Bien entendu pour des solutions de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire, en solution eau chaude. En mode électrique, une autre solution concurrente existe, c'est la pompe à chaleur air-air et air-eau principalement (aérothermie).

Avec des rendements PCS supérieurs à 100% et une capacité à condenser toute l'année si le régime de température est bas autour de 50°C, la chaudière à condensation va assurer une combustion optimum sur le plan énergétique et environnemental. Cela est accentué avec des chaudières modulantes (c'est-à-dire qui ne fonctionnent pas uniquement en tout ou rien) mais qui modulent la puissance de chauffe avec un brûleur modulant.

Dans le neuf, la réglementation 2012 s'imposera à tous les logements dès le 1er janvier 2013, et il sera quasi-impossible, si l'énergie gaz est retenue de ne pas opter pour des chaudières gaz à condensation. Cela étant valable pour l'habitation en immeuble collectif comme en maison individuelle. Dans ce dernier cas, la contrainte réglementaire est plus grande puisqu'il est imposé de mettre en œuvre une énergie renouvelable..

Citons également l'avantage en termes de confort pour l'eau chaude sanitaire. La chaudière à condensation comparativement à des générateurs utilisant l'énergie électrique, offre l'avantage de produire l'eau chaude sanitaire « en continu ». Rappelons que pour une douche de 4 à 5 minutes, un utilisateur consomme entre 30 et 40 litres d'eau entre 35 et 40 °C soit 8 litres / min.

Chaudière ballon

La chaudière et ballons produisent en 5 minutes 230 litres d'eau chaude

Le mariage solaire/chaudière à condensation est alors une solution technique immédiate

Dans le neuf et eu égard à la réglementation thermique 2012, c'est une solution hydraulique optimum sur le plan énergétique puisque la chaudière ne fonctionnera que lorsque l'énergie solaire n'est plus suffisante et aura par conséquent tout donné. Différents schémas sont possibles et s'adaptent aussi bien en maison individuelle qu'en logement collectif.


Maison individuelle :
- Mode CESI (chauffe-eau solaire individuel) pour chauffer l'eau chaude sanitaire. La chaudière apportant le complément en cas de manque d'ensoleillement.
- Mode SSC (système solaire combiné) qui apporte sa contribution solaire pour la production d'eau chaude sanitaire et un soutien au chauffage de la maison.


Immeuble collectif :
Les ventes solaires pour immeubles collectifs le prouvent, le solaire dans le collectif est en progression.
La rentabilité est atteinte, beaucoup plus facilement que pour la maison individuelle.

De plus, avec la RT 2012 obligatoire dans le neuf, le mix solaire + chaudière est une garantie de conformité réglementaire.

Et pour individualiser les charges d'ECS et/ou de chauffage, il existe les solutions CESCI et CESCAI (chauffe-eau solaire collectif à appoint individualisé), chaudement recommandées pour les immeubles collectifs d'habitation.

Individualiser les charges avec le CESCI

Le solaire dans le collectif est en progression car il fédère les gains, de la couverture solaire aux économies de chantier. Avec la RT 2012, la mise en œuvre du solaire sera une garantie de conformité réglementaire.

Reste un problème à résoudre : l'individualisation des charges d'ECS et/ou de chauffage !

Principe du CESCI (Chauffe-eau solaire collectif individuel)
CESCI

Ce Système solaire collectif ou CESCI permet une production solaire thermique commune et tous les logements en bénéficient. Chaque logement peut disposer de l'appoint qui lui convient : résistance d'appoint, chaudière murale gaz, … Cette solutions permet de bénéficier d'eau chaude solaire collective et diminue les charges de chaque logement. Plus l'immeuble est de type basse consommation BBC, plus les économies seront importantes du fait d'un taux de couverture plus important du solaire. Cette solution s'applique dans le neuf comme en rénovation. Avec des solutions en kit « tout en un » elle permet également de satisfaire aux besoins de chauffage et des besoins d'eau chaude sanitaire (schéma de droite).

Guide de Solutions de Référence Solaire Collectif

Dans un cas de mix-énergétique, gaz + électricité ?

Dans ce cas, la solution pompe à chaleur en relève de chaudière gaz est une solution économique puisque chaque générateur fonctionne dans des plages de rendements maximum.

Bi valence

Dans ce cadre, les nouvelles gammes de chaudières hybrides remplissent bien leur fonction de mix-énergétique avec optimisation de rendements.

Chaudière hybride : en savoir plus

En rénovation : un moyen simple de faire des économies avec la chaudière à condensation

En rénovation, la RT 2012 réglementation 2012 réservé au neuf ne s'applique pas. C'est la RT ex (existant) qui date de 2007 qui fait foi. Elle donne des capacités d'efficacité énergétique minimum pour les matériaux et équipements employés en rénovation.

Le remplacement d'une vieille chaudière par une chaudière à condensation peut immédiatement générer plus de 30% d'économies de gaz ou de fioul.

Car il existe également des chaudières fioul à condensation. Celles-ci sont également très performantes en termes de rendement (supérieurs à100%). Seul l'échangeur de condensation doit être extrêmement résistant aux acides car le fioul contient du soufre. Et le mélange du soufre et de l'eau donne de l'acide sulfurique, puissant acide.

Conduit Renoshunt


Dans le cas d'immeubles collectifs anciens type Haussmannien par exemple, le remplacement des chaudières individuelles par de nouvelles chaudières gaz à condensation est une solution totalement viable à condition de prendre les précautions au niveau du conduit de fumées et de la ventilation.


Pour l'évacuation des fumées, il est donc nécessaire de s'adapter aux modes de construction tels conduits individuels, ou conduits shunt, et de mettre en œuvre des solutions de fumisterie conformes aux réglementations gaz et sanitaire.



Nous vous conseillons le dossier : Solutions de conduits de fumées en rénovation

Sources et liens utiles

www.saunierduval.fr www.viessmann.fr

Pour en savoir plus

dossier: CHOISIR SON ENERGIE DE CHAUFFAGE

Juillet 2012

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également