Climatisation : évitez les pièges et arnaques !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Climatisation : évitez les pièges et arnaques !
Climatiser sa maison ou son appartement est un parcours risqué. Pièges et arnaques sont au rendez-vous pour celui ou celle qui improvise. Cette chronique vous indiquera les pièges à éviter et les choix « professionnels » à adopter.

Après la canicule de 2003, les dérives et arnaques !

Conseiller

Après la vague de chaleur caniculaire de l'été 2003, chacun a pris conscience des méfaits de la chaleur et de la nécessité de la climatisation dans son habitation. Ce sont les personnes les plus vulnérables qui ont été touchées. Cette « peur » a gagné une grande partie de la population qui s'est ensuite ruée vers la climatisation dans un désordre qui a profité à certains aux dépends bien entendu des autres.
Les climatiseurs de type split-system étaient acheminés par n'importe quel acheteur de containers venant la plupart du temps de Chine, à un coût dérisoire de l'ordre de 100 $ le split system ! Chacun se souvient des conséquences telles la mise en vente des climatiseurs dans les Grandes Surfaces et GSB (Grande Surface de Bricolage), la vente de climatiseurs par n'importe qui sur n'importe quel marché, ainsi que la vente en direct par internet.

Les « négociants » improvisés vendaient ainsi des climatiseurs sans après-vente (après tout, comment faire quand vous recevez un container de 250 climatiseurs ?), souvent sans pose, sans installateur. Au particulier de se débrouiller par lui-même ! Soit de « monter la clim » lui-même, soit de chercher un artisan qui veuille bien s'en occuper. Vous imaginez la motivation d'un professionnel à monter un climatiseur qu'il n'a pas acheté et dont il prend la responsabilité en cas de problème !

Les grandes surfaces, plus consciencieuses, vendaient leurs climatiseurs via un réseau d'installateurs artisans avec lesquels elles avaient ficelé des contrats pour la pose. Or, en période de forte chaleur, le climatiseur était souvent livré dans le salon dans son emballage. Le dit artisan, uniquement intéressé par la pose d'un climatiseur qu'il n'avait pas acheté, donc sans marge installateur, s'occupait en premier lieu de ses clients, et ensuite des clients des grandes surfaces. D'où la pagaille, et le mécontentement des particuliers qui pouvaient admirer leur climatiseur dans son carton d'emballage !

Le piège essentiel consiste à monter soi-même la climatisation. Ce n'est pas une prestation simple à moins d'être un excellent bricoleur ! Il faut en effet raccorder des conduites pré-chargées de fréon et ne laisser échapper aucune fuite. En cas de mauvais geste, le réfrigérant s'échappe et bonne chance pour faire intervenir un pro qui veuille bien manipuler et faire un remplissage sur un climatiseur qui n'est pas le sien. Oui, la chose est possible moyennant une intervention rémunérée au prix normal de plusieurs centaines d'euros !
Ensuite, il faut disposer une protection électrique séparée dans le tableau électrique. Il faut raccorder les condensats à un réseau d'eaux usées, etc, etc, … Bref, ce n'est pas à la portée du particulier !

Et toutes ces complications pour quel résultat ? Si vous n'avez pas de chance, vous disposerez d'une climatisation surdimensionnée, qui fait du bruit, qui régule avec des trains de chaleur « chaud/froid », des voisins qui se plaignent car le groupe extérieur fait du bruit ! Il condense en hiver, et l'eau dégouline sur le balcon, ….



Et aujourd'hui en 2011, quid de la situation de la climatisation pour le particulier ?


Dépanneur

Professionnel qui assure un SAV
sur une climatisation d'immeuble d'habitation


La canicule étant passée, la situation s'est progressivement améliorée. Les « acheteurs de conteneurs se sont rendus compte que l'installation était importante dans la qualité de sa mise en œuvre, que le service après-vente était essentiel, qu'une installation de climatisation nécessitait un minium d'entretien et maintenance (nettoyage de filtres, remplissage réfrigérant, …).

Les grandes surfaces également sont plus attentives à l'installation, ….

Néanmoins nous n'avons pas eu une deuxième canicule pour voir si les méfaits et abus pouvaient reprendre !

En revanche, autre méfait dont a souffert la profession et le particulier non averti : c'est l'abus du crédit d'impôt ! Car de 2005 à 2008, les climatiseurs air/air pouvaient bénéficier d'un Crédit d'Impôt de 40% car ils étaient présentés « comme des pompes à chaleur » air/air. C'est un problème développé ci-dessous.



Le danger du crédit d'impôt développement durable

Effectivement dans le cadre du crédit d'impôt développement durable, la pompe à chaleur dont la fonction première est la fourniture de chaleur pouvait jusqu'à fin 2008 bénéficier du crédit d'impôt pour les PAC air/air. Or, ces équipements la plupart du temps réversibles, ne sont ni plus ni moins que des climatiseurs split-system air/air.

Cela a donc ouvert des portes aux « vendeurs de crédit d'impôt » qui sont allés faire du porte à porte pour vendre du crédit d'impôt de type pompe à chaleur mais également fenêtre isolante, chaudière bois, panneaux solaires,… Le but étant de vous faire signer une commande d'un équipement dit à énergie renouvelable comme la pompe à chaleur et puis, …, à vous de récupérer plus tard le crédit d'impôt. Avec le bilan des avantages financiers, bon nombre de Français sont tombés dans le piège.

Et cela continue ! Car attention, si depuis le 1er janvier 2009 le crédit d'impôt n'est plus octroyé pour la pompe à chaleur air/air, il demeure actif jusqu'au 31 décembre 2012 pour des tas d'actions concernant la performance énergétique dans l'existant : amélioration de l'isolation, remplacement par des fenêtres isolantes, pompe à chaleur de type air/eau et eau/eau, chaudière bois, ….

En clair, méfiez-vous du vendeur disons multicartes qui peut vous changer les fenêtres, remplacer votre chaudière, vous installer des panneaux solaires….. C'est souvent un abus de vente qui passe par un abus de confiance. Ce vendeur là n'est par un professionnel du chauffage et des énergies renouvelables. Il a, au mieux, un profil de mauvais vendeur d'assurances recalé, capable de faire du porte à porte et d'abuser des personnes les plus vulnérables !



Climatisation : les règles pro à respecter



Signalons que les installateurs qualifiés, eux, ont toujours existé, avant et après la canicule de 2003. Ils ont observé cette période de déconvenues avec regrets. Leur prestations étaient la plupart du temps plus chères car ils intégraient le service (bilan thermique, pose dans les règles de l'art, SAV, …)
Cependant ce sont ceux qui restent aujourd'hui qui présentent la meilleure garantie d'installer une climatisation justement dimensionnée, au meilleur prix, qui consomme peu, silencieuse, etc, …

Ces installateurs qualifiés QUALIBAT, QUALIBAT, adhérents à l'UECF, …, sont régulièrement formés, ont les attestations de capacité pour manipuler correctement les fluides frigorigènes, ont pignon sur rue, et exercent depuis des années dans le métier de la climatisation.

Comment repérer un bon professionnel de la climatisation ?

  • Il doit vous établir un devis détaillé,
  • Y adjoindre une proposition d'entretien, car une climatisation s'entretient,
  • Il doit vous présenter des références dans votre ville, ou zone.
  • Il doit être si possible qualifié QUALIBAT, QUALIPAC, QUALITENR, …
  • Etre si possible adhérent à l'UECF (Union Climatique de France) ou autre syndicat professionnel
  • Faire partie d'un réseau qualitatif d'installateurs :
    expert EnR de Brossette, GESEC, ….
  • Il doit établir un bilan thermique lors de sa visite dans les lieux (cf règle d'or ci-après)



Une règle d'or : le bilan thermique

Le professionnel doit établir un bilan thermique pour sélectionner la juste puissance du climatiseur. Installer 3 kW quand 1,5 kW suffisent est une erreur. Certes, l'installateur gagne plus sur le matériel, mais le particulier aura un moindre confort (trains de chaud et froid avec les mises en route et arrêts), et consommera plus. Pour cela, il doit soit vous demander des plans de votre construction, soit faire des métrés (surfaces de vitrages, expositions, …), prendre des photos, …, faire le tour de votre maison pour visualiser où il disposera l'unité extérieure de climatisation, …. Sinon ? Serrez-lui la main et ne faites pas appel à lui pour les travaux !!



Sources et liens utiles

www.daikin.fr
www.ciat.fr
www.toshibaclim.com
www.climatisation-conseils.com


Pour en savoir plus : dossier
« CLIMATISER MA MAISON, MON APPARTEMENT »


Juin 2011
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également