Choisir le bon appareil de chauffage au bois

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Choisir le bon appareil de chauffage au bois
Foyer fermé, ouvert, insert, poêle, chaudière…vous êtes perdu dans le choix de votre appareil de chauffage au bois? Sachez qu’on ne peut pas installer n’importe quel appareil n’importe où.

Différents critères sont à prendre en compte, telle la qualité de l’isolation de votre maison, la répartition des besoins de chauffage ou encore la possibilité ou non de stocker les combustibles.
Dans le choix d’un appareil de chauffage au bois, le premier critère à prendre en compte est le rendement énergétique.

Les appareils labellisés Flamme Verte ont des rendements minimums de 70 % et peuvent aller jusqu’à 85, voire 90 % ! Economie de combustibles, donc d’énergie, et réduction des émissions polluantes : ces appareils ont tout bon !
Pour vous assurer de ces rendements, vérifiez que les appareils portent bien le marquage CE, obligatoire depuis le printemps 2007.

Analysez vos besoins

Si vous disposez déjà d’un système de chauffage central, de type chaudière, par exemple, et que vous souhaitez vous équiper d’un appareil au bois en appoint, les foyers divisés sont pour vous. C’est le nom générique donné aux poêles, inserts ou foyers fermés.
Idéalement placé au centre de la pièce principale, il peut être complété par des ventilateurs pour les pièces hautes de plafond, afin de diffuser la chaleur de façon homogène.
A l’inverse, si vous souhaitez remplacer entièrement votre système de chauffage en faisant le choix du bois énergie pour couvrir tous vos besoins, la chaudière à bois est la meilleure option.
Notamment si vous disposez de peu de place pour le stockage du bois. Les modèles à bûches sont les plus économiques, mais vous demanderont un chargement manuel régulier, de 1 à 3 fois par jour selon les besoins. Si la corvée de bois vous rebute, optez pour une chaudière automatisée : le combustible est acheminé par le biais d’un système de soufflerie du silo de stockage jusqu’au foyer de la chaudière.
Les rendements de ces systèmes peuvent atteindre 90 %.

Enfin, si votre logement est neuf, donc normalement bien isolé, vous pouvez choisir de vous chauffer avec un poêle ou un foyer fermé. Les appareils à granulés de bois sont plébiscités par les consommateurs, en raison notamment de leur grande autonomie et de leur facilité d’utilisation. Si les foyers à bûches ont votre préférence, assurez-vous de la bonne répartition de la chaleur dans les pièces de votre logement. Un foyer prévoyant le branchement de prises d’air chaud, pulsé via un réseau de gaines, vous permettra de chauffer des pièces éloignées.

Les performances des appareils de chauffage au bois

Après avoir ciblé vos besoins, vous allez pouvoir comparer les caractéristiques de chaque type d’appareil de chauffage au bois grâce aux tableaux suivants :

Appareils

Combustible

Rendement

Puiss. kW

Emissions
polluantes

Autonomie

Poids kg

Prix €

Cheminées

Foyer ouvert

Bûches, Briquettes

< 10 à 30%
(1)

Très

Faible 2 à 3h

Insert, foyer fermé

Bûches, briquettes

60 à 80%
(1)

5 à 20

Peu

Jusq. 10h

750
à 2300

Poêles

Traditionnel

Bûches, briquettes

40 à 50%

5 à 20

Moyen

3 à 6h

30 à

150

450
à 4500

Turbo

Bûches, briquettes

60 à 70%

4 à 16

Peu

5 à 12h

40 à

150

600
à 1500

à Poste-
combustion

Bûches, briquettes

60 à 80%

5 à 20

Peu

5 à 15h

120 à 200

1200
à 4500

à inertie

Bûches, briquettes

70 à 85%

15 à 35

Moyen

8 à 20h

> 600

3000
à 15000

à granulés

Granulés

80 à 85 %

5 à 20

Très peu

12 à 72h (3)

150 à 180

1500
à 5000

Chaudières

à bûches

Bûches, briquettes

75 à 85%
(2)

15 à 150

Très peu

6 à 20h

2000
à 8000

à bois déchiqueté

Plaquettes

75 à 85%

Jusq. 50
et+

Très peu

Plusieurs mois

12000
à 18500

à granulés

Granulés

Jusq. 93%

10 à 30

Très peu

Plusieurs mois

8000
à 15000

(1) Modèles récents - (2) Modèles turbo - (3) Usage intensif. Source : Itebe et Ademe

Appareils

Avantages

Inconvénients

Cheminées

Foyer ouvert

Esthétique

Rendement et autonomie faibles, très polluant

Insert, foyer fermé

Rendements et émissions polluantes en progrès, esthétique

Intransportable

Poêles

Traditionnel

Peu coûteux

Rendement faible, polluant

Turbo

Peu coûteux, bon rendement, chauffe rapide, peu polluant

Faible inertie

à Poste-
combustion

bon rendement, peu polluant, esthétique, bonne autonomie

Prix élevé, parfois lourd et encombrant

à inertie

Très bon rendement, très peu polluant, grande autonomie, longue durée de vie, chauffage par rayonnement

Prix élevé, poids et volume importants, intransportable

à granulés

Très bon rendement, très peu polluant, très grande autonomie

Prix élevé du combustible, consommation électrique indispensable

Chaudières

à bûches

Chaudière la moins chère

Faible autonomie, stockage des bûches

à bois déchiqueté

Très bon rendement, très peu polluant, automatisation

Prix élevé, stockage des plaquettes (au moins 20 m3), difficulté d'approvisionnement en plaquettes

à granulés

Excellent rendement, très peu polluant, automatisation

Prix élevé de l'installation et du combustible, stockage des granulés (au moins 9 m3)

Source : Itebe et Adem

Pour en savoir plus : dossier "CHAUFFAGE AU BOIS "




janvier 2008

A lire également