Chauffe-eau thermodynamique : le boom !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Chauffe-eau thermodynamique : le boom !
Le chauffe-eau thermodynamique, ce chauffe-eau équipé d'une pompe à chaleur, a vu ses ventes s'envoler en 2012. Il devient le chauffe-eau le plus utilisé quand il s'agit de faire des économies sur l'eau chaude sanitaire.

Chauffe-eau thermodynamique Atlantic

Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait :
gainé sur l'aspiration et le refoulement,
il ne refroidit pas la pièce dans laquelle il est installé


Quelles solutions pour une eau chaude sanitaire basse consommation ?

Le chauffe-eau thermodynamique : le chauffe-eau électrique « basse consommation »

Le chauffe-eau classique dit le cumulus ne peut pratiquement plus s'installer dans le logement neuf, réglementation oblige. Effectivement, la RT 2012 fixe le niveau de consommation d'énergie primaire en moyenne à 50 kWh /m² et par an. Ce qui laisse peu de possibilités pour la production d'eau chaude sanitaire avec un chauffe-eau en électricité directe. En fait, dès qu'il s'agit d'atteindre des niveaux de basse consommation (BBC) ou une conformité à la réglementation dans le neuf, deux solutions émergent :

1 - Le chauffe-eau solaire, avec appoint électrique ou eau chaude de chaudière ou de pompe à chaleur,

2 - Le chauffe-eau thermodynamique, ce nouveau chauffe-eau apparu dans les années 2010, tout simplement conçu avec un réservoir de 200 ou 300 litres chauffé par une petite pompe à chaleur puisant ses calories dans l'air !

Quelle offre de chauffe-eau thermodynamique trouve-t-on ?

L'offre actuellement disponible est vaste; elle compte environ une centaine de modèles produits par une quarantaine de marques.

Nous trouvons généralement :

  • Des chauffe-eau thermodynamiques sur air,
  • Avec un volume de stockage d'eau chaude compris entre 200 et 300 litres,
  • Produisant avec une température maximale de réchauffage sans recours à l'appoint de 55°C,
  • Equipés d'une pompe à chaleur avec comme fluide frigorigène le R134a et principalement 2 types de compresseurs : rotatif ou à pistons.

Les CET sont équipés d'une régulation électronique offrant de nombreuses fonctionnalités telles asservissement aux heures creuses économiques, cycles anti-légionelles...

  • De nouvelles versions de CET voient le jour aujourd'hui pour s'adapter à toutes les configurations : chauffe-eau thermodynamique en modèle split, c'est-à-dire avec unité extérieure déportée à l'extérieur, chauffe-eau thermodynamique relié à la ventilation mécanique, ….
  • Quelques modèles à éléments séparés (« split ») sont apparus.
  • Un modèle de chauffe-eau thermodynamique avec une régulation de type «Inverter » et conçu pour être couplé à une installation de ventilation hygroréglable a été développé.

Pourquoi les ventes de chauffe-eau thermodynamiques s'envolent ?

Les ventes en 2012 ont approché les 12000 pièces alors qu'en 2008, elles n'étaient que de 5600 unités. Le crédit d'impôt sous forme d'aide à l'achat de 26% et 34% en 2012 a contribué à l'envolée de ces ventes.

Le volume des ventes augmentant, le prix devient de plus en plus abordable. Ainsi pour un chauffe-eau thermodynamique de 200 litres d'une marque connue, il vous en coûtera entre 2000 et 3000 euros TTC.

En comparaison avec un chauffe-eau solaire, un CESI de 200 litres avec 4 m² de capteurs solaires, l'écart de prix est net. En effet, un CESI vous en coûtera en matériel entre 4000 et 5000 euros, soit, avec la main d'œuvre, un coût d'installation autour des 8000 euros TTC. Certes, le crédit d'impôt est plus intéressant, mais la différence de prix reste importante.

Le chauffe-eau thermodynamique est globalement « deux fois moins cher » que le chauffe-eau solaire qui demandera également une énergie d'appoint ou de secours (électrique ou eau de chaudière ou PAC).

Attention au rendement du chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique est un peu plus délicat techniquement qu'un simple chauffe-eau électrique. En effet, il n'y a pas qu'une résistance électrique qui chauffe l'eau mais une pompe à chaleur avec son compresseur, son circuit frigorifique, son fluide frigorigène, … La pompe à chaleur intégrée demande de dégager l'air dans lequel elle a puisé les calories, etc., …

Bref, une installation qui ne peut être mise en œuvre n'importe où. On recommande souvent de positionner le CET dans un garage ou une buanderie, soit un local non chauffé mais chargé de calories gratuites. Attention néanmoins aux venues d'air extérieur froid en hiver. Car si le CET rejette de l'air, il est nécessaire d'en introduire la même quantité. Ainsi, une buanderie où il pouvait faire 15°C en hiver du fait du dégagement calorifique des appareils ménagers peut vite se refroidir à 7 °C avec un chauffe-eau thermodynamique qui fonctionne en recyclage, et à 10°C avec un CET rejetant l'air gainé à l'extérieur. Dans tous les cas, on privilégiera le rejet par gainage vers l'extérieur autant que possible.

Plus on aspirera de l'air à température clémente, plus le chauffe-eau fonctionnera avec un meilleur rendement. C'est le COP ou coefficient de performance qui donne l'efficacité énergétique du chauffe-eau.

Selon les conditions et selon les solutions choisies, le COP pourra être de 3.5 comme de 2 ! Dans bien des cas, il sera plus proche de 2 ; ce qui donne toujours un avantage par rapport au chauffe-eau électrique direct deux fois moins performant (COP de 1). Il est effectivement variable sauf à garder une température constante d'aspiration de la pompe à chaleur. C'est la solution chauffe-eau thermodynamique relié à la VMC (ventilation mécanique contrôlée).

Quelques précautions pour un bon rendement !

  • Installez votre chauffe-eau thermodynamique dans un local tempéré
  • Gainez la sortie d'air à l'extérieur
  • Evitez d'installer un chauffe-eau thermodynamique dans un placard près d'une chambre à coucher (à cause du bruit, même si celui-ci est faible, il sera perceptible). Il existe des chauffe-eau thermodynamiques en split system qui permettent de positionner la cuve à distance de l'unité extérieure où réside le bruit du compresseur

Pour approfondir la question du rendement des chauffe-eau thermodynamiques : Performances des chauffe-eau thermodynamiques


Les solutions recommandées de chauffe-eau thermodynamiques

Les solutions recommandées sont celles qui émanent de marques connues comme SAUNIER DUVAL, ATLANTIC, pour ne citer qu'eux, et qui apportent le plus d'économies d'énergie possible.
Or, chaque maison ou immeuble d'habitation possède généralement une VMC avec un air rejeté autour de 22°C toute l'année.
C'est pourquoi il est recommandé, pour réaliser un maximum d'économies d'énergie, d'utiliser des chauffe-eau thermodynamiques raccordés à la VMC.
Les solutions CET sur VMC apportent ainsi des COP supérieurs à 3 toutes l'année.

Nous retrouvons également des systèmes intégrant également le chauffage pour des logements BBC. Ils associent ainsi les 3 postes Ventilation + Eau chaude sanitaire + Chauffage. Exemple les systèmes d'Aldes T ZEN 3000 ou le Twin' R 4 en 1 d'Hora, ci-dessous.

Twin' R4 Hora

Twin' R 4 en 1 de Hora dit « 4 en 1 » car il apporte le chauffage, le rafraîchissement, l'eau chaude sanitaire et la ventilation double flux


Sources et liens utiles

www.atlantic.fr www.saunierduval.fr www.aldes.fr www.hora.fr Blog ECS Basse Consommation

Pour en savoir plus

dossier CHAUFFAGE PAR POMPE A CHALEUR

A lire également