Chauffage gaz et solaire : duo gagnant

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > Chauffage gaz et solaire : duo gagnant

Associée à l’énergie solaire, l’énergie gaz donne un système de chauffage intéressant sur le plan économique et écologique. A condition toutefois que les besoins soient optimisés notamment pour les deux postes que sont l’isolation thermique et la régulation.

L’énergie solaire couvre une grande partie des besoins en énergie
pour le réchauffage de l’eau chaude sanitaire





1°) Pour la maison basse consommation

La maison basse consommation est un référent thermique qui délivre une consommation en moyenne inférieure à 50 kWh(ep)/m² et par an pour les usages de chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation éventuelle, éclairage et auxiliaires.

C’est de plus la référence de la prochaine réglementation thermique pour l’habitat neuf, dite RT 2012 applicable dans 1 an et demi, soit à partir du 1er janvier 2013 pour tous les permis de construire déposés.

Deux paramètres sont essentiels pour la maison BBC et favorisent le couple Gaz + Solaire :

  • Le niveau de consommation de 50 kWh(ep) pour tous les besoins cités, ce qui est très peu. Quand on sait par exemple que seulement pour l’eau chaude sanitaire les besoins sont déjà de 20 à 25 kWh/m².an !, il sera alors indispensable de recourir à des systèmes performants, parmi lesquels le chauffe-eau solaire CESI + chaudière gaz donne le meilleur bilan final : 16 kWh(ep)/m².an.
    (Voir pour plus de détails la chronique « énergie de chauffage orientée eau chaude sanitaire »).
  • La notion « ep » c'est-à-dire d’énergie primaire. C’est l’énergie nécessaire à l’origine, toutes pertes inclues. Exemple quand on consomme 1 kWh d’électricité dans un logement, il faut 2,58 kWh d’énergie à l’origine moins les pertes en ligne, les pertes transfo, … Celle-ci favorisant des énergies comme le gaz avec une équivalence de 1 (au lieu de 2,58 pour l’électricité), ou le bois, …


Principe du chauffage gaz utilisant l’énergie solaire


Le chauffe-eau solaire (CESI) suffit à chauffer l’eau chaude sanitaire à 100% en été. En demi-saison il assure le préchauffage et c’est l’énergie d’appoint à l’aide d’une chaudière gaz qui assure le complément.
Le système SSC, système solaire combiné peut en plus fournir les calories du solaire au système de chauffage en hiver.
Les économies d’énergie sont de l’ordre de 40% à 60% de votre facture de chauffage.
Crédit d’impôt développement durable : 50% sur l’équipement solaire et 15% sur la chaudière à condensation.
TVA réduite à 5.5% pour la rénovation thermique.

Avantages du chauffage gaz condensation : le rendement des chaudières gaz condensation atteint 109%, l’eau chaude sanitaire peut être produite en continu, le gaz est l’énergie fossile comparativement la moins polluante.




2) Solaire pour l’eau chaude sanitaire en priorité




Chauffe eau solaire avec chaudière



Les besoins d’eau chaude sanitaire eu égard à notre confort sanitaire ont plutôt tendance à augmenter. Le confort des douches et des bains même s’il est limité ne peut être réduit à zéro, nous consommerons toujours une quantité d’eau qu’il faudra réchauffer pour se laver. Même si toutefois des économiseurs d’eau sont là pour limiter à minima ce qui est nécessaire pour notre hygiène sanitaire.

Comparativement, les besoins de chauffage eux, peuvent être réduits à presque zéro (cas de la maison passive) avec un habitat très bien isolé, profitant des apports solaires – encore eux !

Ce qui veut dire que dans l’habitat basse consommation, les puissances et besoins de chauffage seront deux fois moindres que ceux pour le réchauffage de l’eau chaude sanitaire.





Ainsi sur la base de 50 kWhep/m²et par an, la répartition moyenne des besoins est de :

  • 25 kWhep/m².an pour l’eau chaude sanitaire, devient 16 kWhep/m² avec gaz + Cesi
  • 15 kWhep/m².an pour le chauffage et la climatisation
  • 5 kWhep/m².an pour l’éclairage + 5 kWhep/m².an pour les auxiliaires

Avec un système chaudière gaz + CESI (chauffe-eau solaire), il nous reste 24 kWhep/m².an pour les besoins de chauffage et de rafraîchissement. C’est faible mais encourageant à deux titres : cela laisse une latitude pour « être basse consommation » facilement et également permet avec un bâti très performant, d’aller en deçà du BBC et « être très basse consommation » non pas pour afficher une belle étiquette énergétique mais pour consommer moins, polluer moins et payer moins de charges de chauffage.

Part conséquent le système chaudière à condensation + eau chaude sanitaire solaire est un système de référence pour l’habitat basse consommation.

Cette affirmation restant valable :

  • Pour la maison individuelle comme pour l’habitat collectif
  • Pour le neuf comme en rénovation thermique
  • Pour l’énergie gaz naturel comme gaz propane



3) Importance de l’isolation thermique et de la régulation

Même si le couple » gaz condensation et solaire » est un couple référent dans la performance énergétique, il n’est que partiel si les postes ISOLATION en amont et REGULATION en aval ne sont pas soignés.


La performance énergétique globale = isolation + équipements + régulation





① L’isolation thermique : confère au bâti un potentiel durable de basse consommation quel que soit le système de chauffage.

② Les équipements thermiques tels que chaudière gaz condensation avec solaire sont un gage en termes de fonctionnement basse consommation, avec une énergie gratuite qu’est le solaire et un complément d’appoint souple qu’est l’énergie gaz.

③ La régulation des équipements (régulation, programmation, domotique,…) est essentielle car elle gère au plus juste la consommation énergétique et reste ainsi le dernier maillon avant la facture énergétique !!




Schéma hydraulique chaudière gaz condensation avec énergie solaire
pour eau chaude sanitaire et deux circuits de chauffage

(radiateurs et plancher chauffant) – Système SSC – Système Solaire Combiné





Sources et liens utiles
www.buderus.fr
www.viessmann.fr
www.chaffoteaux.fr

www.xpair.com





Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CHAUFFAGE GAZ A CONDENSATION "


Septembre 2010
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également