Choisir son énergie de chauffage

Choisir son énergie renouvelable

Maison avec chauffage bois et solaire thermique et solaire photovoltaïque
Maison avec chauffage bois et solaire thermique et solaire photovoltaïque

Choisir son énergie renouvelable n'est pas plus facile que de choisir son énergie classique que ce soit l'électricité, le fioul, le gaz naturel ou le propane.
Faisons déjà un point de rappel sur les énergies renouvelables.

Rappelons que le bois, un des premiers combustibles de chauffage pour l'homme est désormais considéré comme une EnR car le bilan carbone de son cycle de vie est neutre.
La pompe à chaleur également, bien qu'elle absorbe au moins 1/3 d'électricité. Cette dernière est pour majorité d'origine nucléaire (sans émission de CO2, mais un peu polluante et chère en retraitement) et pour le reste soit l'électricité provient des barrages hydrauliques et nous retrouvons une origine d'énergie renouvelable, soit ce sont des centrales thermiques qui brûlent des énergies fossiles et qui délivrent un courant fort peu rentable (rendement de 30% environ) et fort polluant.

Généralement le choix d'une énergie renouvelable se portera vers un système, la plupart du temps, mixte ou biénergie. C'est-à-dire avec l'utilisation d'une énergie fossile à préserver et qui ne sera appelée qu'en appoint d'une énergie renouvelable « gratuite » qu'il s'agira d'utiliser le plus possible. Par exemple un système de chauffage ou d'ECS gaz + solaire.

Le choix sera dépendant comme toute énergie du contexte (urbain, rural, jardin, appartement, …) auquel s'ajoutera la contrainte financière de l'investissement.

Non pas que cela ne soit pas rentable, à l'échelle d'une construction qui est faite pour durer 50 ans, voire 100 ans, mais c'est l'investissement de base qui est important.
Une installation mixte chauffage et eau chaude sanitaire gaz + solaire reviendra peut-être à 12 000 ou 15 000 euros TTC. Certes, le crédit d'impôt viendra en déduction l'année d'après. Cependant, il faudra néanmoins investir cette somme.
Après 7 ou 10 ans, l'installation sera amortie et la maison aura une valeur en terme de revente et de patrimoine bien supérieure pour les années à venir où la pénurie d'énergie classique est plus qu'attendue.

Passons en revue les différents systèmes à énergie renouvelable avec quelques commentaires :

Le solaire thermique :
Cette solution s'impose de plus en plus pour s'intégrer dans la production d'eau chaude sanitaire. Le solaire thermique est à privilégier avec un appoint d'énergie gaz naturel, propane, voire fioul.

Panneaux solaires
source Viessmann

Pour en savoir plus

Dossier Energie solaire thermique


Le solaire photovoltaïque :
C'est un concept d'avenir également d'autant plus adapté aux maisons à basse consommation. Une maison bien conçue, très bien isolée, à faibles besoins, intelligemment équipée d'appareils ménagers de catégorie A et d'ampoules d'éclairage basse consommation, aura grand intérêt à être équipée de panneaux solaires photovoltaïques. La maison sera peut-être même auto-suffisante en énergie !

Sachez que les besoins moyens en électricité pour une famille de 4 personnes sont de 3 000 kWh/an. Une installation de 18 à 24 m² de panneaux photovoltaïques peut couvrir la totalité de vos besoins en énergie électrique sur un an, chauffage compris.
On estime que pour une maison de 100 m², la pose de 24 m² de panneaux solaires suffit à la production d'électricité. La consommation électrique ne représentera que 12% de la consommation totale en énergie du logement. On notera qu'aucune modification du système de chauffage n'est nécessaire. D'autre part, les crédits d'impôts, même s'ils ont baissé de 50 à 11 % dans la loi de finances 2013, se cumulent avec les subventions de vos régions voir de vos départements.
Enfin, EDF peut signer avec vous un contrat de 20 ans durant lesquels elle s'engage à racheter votre électricité si vous avez intégré votre système au bâti et à vous le revendre.

Pour connaître les tarifs de rachat de l'électricité, consultez le site ECOinfos

Panneaux solaires photovoltaïques
source Viessmann

Pour en savoir plus

Dossier Solaire photovoltaïque


La pompe à chaleur :
La pompe à chaleur est le meilleur générateur valorisant l'électricité. Le rendement est de 300% si l'on fait le parallèle avec un COP de 3. Imaginons un instant : Si tous les convecteurs électriques installés en France (et ils ont été et sont encore nombreux) étaient remplacés par des PAC, toute l'énergie électrique pour le chauffage serait divisé par 3 ! Ce raisonnement est vrai mais très théorique, car la pompe à chaleur est un concept plus « prenant » puisqu'il tire ses calories d'un environnement immédiat : sol, air, eau, …
Néanmoins, c'est un des systèmes de chauffage électrique qui permet de faire des économies importantes et qui équipera de plus en plus les logements neufs et même anciens, tant l'électricité est présente et bon marché en France.

Système Altherma produisant le chauffage et l'eau chaude sanitaire

Système Altherma
Source Daikin

Pour en savoir plus

Dossier Pompe à chaleur


Le bois énergie :
Le bois est une énergie à privilégier de plus en plus car la filière bois est de mieux en mieux organisée et les équipements tels que les chaudières à granulés sont très souples et désormais très performantes (rendement supérieur à 90%).
C'est une énergie ancienne et particulièrement compatible et respectueuse de la nature et de l'environnement.
Les maisons en périphérie de villes ou en milieu rural sont donc adaptées pour les livraisons. L'énergie bois peut également se mixer avec une autre énergie comme le solaire donnant une réelle valeur ajoutée au patrimoine immobilier et un sens réel tout simplement à l'acte citoyen ! !

Poêle à granulés Dalcosystem
source Dalcosystem

Pour en savoir plus

Dossier Chauffage bois


A lire également