Réaliser la perméabilité d'une maison BBC

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Réaliser la perméabilité d'une maison BBC

L'étanchéité à l'air permet de garantir les consommations BBC annoncées. Comment réaliser une bonne perméabilité ?

Pour répondre aux critères BBC, la maison devra présenter une faible perméabilité à l'air.

Celle-ci devra être inférieure :
  • à 0,6 m³/h par m² pour une maison individuelle
  • à 1 m³/h par m² en logements collectifs.
Isolation posée en continu
Étanchéité des réseaux de ventilation
Isolation ayant une résistance
thermique élevée, posée en continu.

Étanchéité des réseaux de ventilation
et des pourtours de jonctions de tous
les percements dans les parois.
Étanchéité des passages de câbles
Liaisons entre les menuiseries
Étanchéité des passages de câbles,
des pourtours de prises, des boîtiers de connexion dans les parois
et des boîtiers de dérivation.
Liaisons entre les menuiseries,
la maçonnerie et le doublage.
Liaisons entre la maçonnerie,
la charpente et l'isolation.
Jonctions entre les planchers,
les passages de conduits,
les trappes et l'isolation.



Cet objectif étant fixé, il s'agira de prévoir les matériaux et prestations et de les préciser dans les cahiers des charges de construction et d'impliquer ainsi tous les corps d'état concernés dès le début du chantier :

  • Le plaquiste et poseur d'isolant thermique. La mise en œuvre de l'isolant et des isolants devra s'effectuer sur des supports sains, rebouchés de toutes part des réservations et trous qui auraient pu être demandés durant le chantier.

  • Le maçon ou entreprise de gros-œuvre : ces supports de structure devront, comme dit précédemment, être rebouchés de toutes infiltrations possibles. Le plaquiste pouvant refuser de poser l'isolant thermique sur un support non conforme.

  • L'électricien. La pose des tubes IRO et câbles devra s'effectuer sans détériorer l'isolant thermique. Et les sorties de câbles devront se réaliser avec des boîtes électriques adaptées avec des pourtours étanches.

  • Le menuisier. La mise en œuvre des fenêtres et baies vitrées devra être particulièrement bien faite aux pourtours et avec les liaisons avec la structure gros œuvre ou de la maçonnerie. Une fenêtre très performante même en triple vitrage perdra toute son efficacité thermique (et acoustique) si les liaisons et jointoiements sont négligés.

  • Le plombier/chauffagiste. Tous les passages de tubes de toutes natures, eau froide, eau chaude, eaux usées, tubes de chauffage, raccordements aérauliques, .., devront être jointoyés. Les pourtours soigneusement étanchés avec des bandes adhésives adaptées.

Dans tous les cas, il faudra de plus suivre les recommandations suivantes :

    • Utiliser des produits d'isolation et de jointoiement conformes aux DTU et Avis Techniques du bâtiment,
    • Sensibiliser lors d'une toute première réunion de chantier, tous les intervenants, à la garantie de résultat « perméabilité » propre au BBC. Et rappeler que celle-ci sera réellement mesurée !
    • Régulièrement procéder à des autocontrôles par les entreprises et réceptionner les supports des autres corps d'état,
    • Régulièrement procéder à un contrôle par l'équipe de maîtrise d'œuvre (architectes et/ou bureau d'études).
    • Prévoir dès le début du projet les rendez-vous de contrôle de perméabilité à l'air afin d'intervenir le plus en amont possible pour effectuer les corrections qui s'avèreraient nécessaires
    • Procéder à deux contrôles en termes de mesures de la perméabilité. L'un lorsque tous les réseaux sont passés et calfeutrés, l'autre à la fin du chantier. Ces contrôles de perméabilité doivent s'effectuer in situ, une fois la maison livrée. Le matériel couramment utilisé est celui de la « porte soufflante ou Blower Door® ». Par ce système, on provoque la mise en dépression de la maison à l'aide d'un ventilateur.



Sources et liens utiles

www.aldes.fr
www.toutsurlisolation.com


Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CONSTRUIRE LA MAISON A ENERGIE ZERO "


Avril 2011

A lire également