Quatre critères de choix pour votre confort thermique

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Quatre critères de choix pour votre confort thermique
Comment choisir son équipement thermique ? Vers quelle famille de chaudières se diriger ? Faut-il opter pour de beaux radiateurs ? Ou pour des panneaux solaires durables grâce à l’énergie gratuite récupérée ? Quelle qualité de confort thermique voulons-nous ? S’orienter vers un choix intelligent suppose de se poser de nombreuses questions. Nous vous proposons une matrice de choix autour de quatre critères essentiels : le prix, la consommation d’énergie, la durabilité et l’esthétique.


1. PRIX



2. CONSOMMATION D’ENERGIE



3. DURABILITE



4. ESTHETIQUE


Coût attribué à un équipement ou un service et que l’on estime correspondre, ou non, à sa valeur. Si vous êtes prêt à payer un certain prix pour un bien X, c’est que vous pensez qu’il mérite, ou qu’il vaut, la dépense que vous allez effectuer.
Quantité d’énergie utilisée (gaz, électricité, fioul, etc.) pour répondre aux besoins de la maison et de ses habitants : éclairage, eau chaude sanitaire, chauffage, climatisation, alimentation des appareils d’électro-ménagers, etc. A l’échelle de l’individu, penser « durabilité », c’est penser « développement durable » : répondre aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Notion relative à la beauté des choses et au confort visuel. Dans le cadre de l’équipement thermique, cela inclue le design, la forme et l’originalité des appareils.

Cas de figure N° 1 :
Vous êtes locataire, et/ou disposant de moyens modestes. Vous devez satisfaire un besoin immédiat : on est en plein hiver et l’un de vos radiateurs vient de vous lâcher. Ou, à l’inverse, en pleine canicule, et habitant sous les toits, la température de votre chambre avoisine les 35 °C ! Vous estimez que l’utilisation que vous ferez de votre équipement ne mérite pas que vous vous ruiniez : vous épluchez les catalogues de grandes surfaces et surfez sur Internet pour dénicher le produit le moins cher. Qu’il soit joli ou pas, peu vous importe. Il sera posé dans un coin de la pièce pour une utilisation immédiate, puis rangé dans la cave au changement de saison. Niveau consommation d’énergie, vous vous dites qu’une utilisation ponctuelle ne fera pas flamber votre facture.

Votre critère : PRIX


Cas de figure N°2 :
Vos factures de gaz et d’électricité vous donnent des sueurs, ces derniers temps, et vous aimeriez vous chauffer à moindre coût. Les étiquettes énergie n’ont pas de secret pour vous. En dessous d’une classe « A », vous êtes suspicieux. Vous savez qu’un degré de moins dans une pièce peut vous faire réaliser jusqu’à 7 % d’économie sur votre facture et, déjà, vous pratiquez les bons gestes au quotidien : pas d’appareils en veille, ampoules basse consommation, plus de douches que de bains, programmation en heures creuses. Vous êtes également attentif à l’évolution des énergies nouvelles, gratuites comme le solaire ou la géothermie de surface, qui vous permettraient, à terme, de faire de réelles économies. Et de profiter du crédit d’impôt ! Par conséquent, vous êtes prêt à consentir à l’investissement important que peut représenter ce type de dispositif.
En bref, vous avez compris qu’économies d’énergie riment avec protection de l’environnement. Vous voyez à plus long terme que les chiffres de votre facture, même si c’était, au départ, votre motivation

Votre critère : CONSOMMATION D’ENERGIE

Cas de figure N°3 :
Vous êtes propriétaire de votre résidence principale et, dès sa conception, vous aviez envisagé des solutions écologiques et économiques pour répondre à vos besoins en confort thermique. Sans pour autant mettre de côté l’aspect esthétique de vos équipements. Sur votre toit, les panneaux solaires permettant de produire l’eau chaude sanitaire pour toute votre famille, sont parfaitement intégrés à la ligne de votre maison. Au grand étonnement de vos voisins, qui voyaient d’un mauvais oeil, à l’époque de la construction, cette idée farfelue d’installer du solaire en plein hiver et, qui plus est, en Alsace ! Depuis, vous êtes fier de votre dispositif et ne manquez pas une occasion d’en vanter les mérites auprès du voisinage, bientôt mûr pour suivre votre exemple... Vous êtes à l’affût des nouveaux systèmes intégrant les énergies renouvelables sous toutes les formes et ne seriez pas contre installer une éolienne dans votre jardin ! Vous pensez en effet à vos enfants, à qui vous lèguerez votre maison, et à l’état de la planète quand ce moment sera venu.

Votre critère : DURABILITE

Cas de figure N°4 :
Amateur de belles choses, vous n’hésitez pas à acheter un objet d’art ou de décoration si vous avez eu un coup de foudre. « S’il coûte 2 000 euros, c’est qu’il les vaut », vous dites-vous. Vous aimez par-dessus tout être bien installé chez vous, dans le confort et l’esthétique. Même chose pour vos équipements techniques. Vous ne supportez pas les câbles apparents ni l’indécrottable blanc des chaudières et autres ballons. Vous détestez encore plus les radiateurs en fonte impossibles à dissimuler. Vous recherchez l’invisible ou, à l’inverse, des équipements-oeuvres d’art. Le maître-mot qui guide vos achats : l’intégration. Car vous ne vous faites pas seulement plaisir à vous. Vous pensez également au bien-être de votre famille et de vos amis quand ils vous rendent visite. Pour vous, beauté rime avec qualité. Vous pensez aussi à vos enfants qui hériteront de la maison ou à la plus-value que vous pourrez réaliser si vous la vendez.

Votre critère : ESTHETIQUE


Pour en savoir plus consultez le dossier "CONFORT ET DECORATION "



Septembre 2007

A lire également