Installer soi-même sa ventilation VMC

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Installer soi-même sa ventilation VMC
Télécharger la chronique Installer une ventilation VMC pour sa maison ou la remplacer n’est pas chose très difficile. Des kits complets existent. Il faut néanmoins être vigilant sur la qualité du matériel et la pose.

Offre Leroy Merlin


Un peu de théorie, quels sont les débits réglementaires à installer

Les débits d’air à installer par pièce humide sont imposés par la réglementation en vigueur – qui commence à dater – c’est celle du 24 Mars 1982 ! Elle impose des débits minimums réglementaires d’extraction dans les pièces humides. Les entrées d’air neuf étant disposées quant à elles dans les pièces de services telles que chambres et salon, de sorte d’assurer un renouvellement d’air vers les pièces humides.



Type
logement



Total
mini
(m³/h)



Cuisine
mini
(m³/h)



Cuisine
pointe
(m³/h)



Bain

(m³/h)



Salle d'eau
(m³/h)

WC
(m³/h)

unique

multiple

T1

35

20

75

15

15

15

15

T2

60

30

90

15

15

15

15

T3

75

45

105

30

15

15

15

T4

90

45

120

30

15

30

15

T5

105

45

135

30

15

30

15

T6

120

45

135

30

15

30

15

T7

135

45

135

30

15

30

15



Acheter soi-même son système de VMC, c’est possible, mais …

Si vous êtes un bon bricoleur, et si vous désirez installer une VMC ou remplacer celle existante trop poussiéreuse ou bruyante, c’est possible.

Si le système choisi est une VMC simple-flux, cela est d’autant plus facile. Une VMC double-flux demandera plus de précautions :

- Notamment au niveau de l’emplacement du caisson VMC DF (entretien et accessibilité à prévoir)

- Attention donc surtout pour les caissons VMC double-flux – rappelons-le avec 2 ventilateurs – au niveau sonore du caisson. Installez ce caisson de préférence dans un garage, une buanderie, .. En aucun cas dans un placard de chambre !!

- Attention (même si cela parait évident) aux raccordements des gaines de soufflage et d’extraction. Souvent des inversions sont constatées. Imaginez alors le fonctionnement du double-flux et sa récupération d’énergie...

La VMC simple–flux sera plus facile à installer d’autant plus qu’il existe des kits incluant caisson VMC + bouches + gaines flexibles !

Pour les raccordements des réseaux de gaines de ventilation, soyez vigilants au niveau :
- des raccordements entre gaines et caissons, ils occasionnent souvent des fuites d’air dans le temps et du bruit !
- du supportage des gaines. Alignez les gaines dans les combles , suspendez-les proprement. Des gaines au sol dans des combles finiront par être piétinées, croyez-nous !

Plan pour installer une VMC

Pour installer une VMC simple flux, voici le plan et les consignes :

  • Pour limiter la propagation d'éventuelles nuisances sonores, vous positionnez le groupe d'extraction en le suspendant à l'aide d'un crochet et d'une cordelette à la charpente dans les combles.
  • Dégager l'isolant présent entre le plancher des combles et le plafond du dessous et faire un trou.
  • Poser la manchette dans le trou et la stabiliser grâce aux pattes.
  • Relier la manchette au caisson d'extraction à l'aide d'un conduit souple PVC, en respectant une légère pente et en évitant les coudes.
  • Relier l'autre extrémité du caisson à la sortie de toit, en veillant à préserver une parfaite étanchéité.
  • Effectuer le raccordement électrique. Comme la VMC fonctionne en continu, la liaison électrique doit être directe depuis le tableau de répartition général de la maison. Elle est assurée par trois câbles (phase, neutre, terre) de 1,5mm² de section.
  • Installer les entrées d'air dans les menuiseries des fenêtres, à une hauteur minimale de 2 mètres.

Pour installer une VMC double-flux, voici le plan et consignes :

  • Fixer le caisson double-flux dans un lieu facile d'accès, près des pièces de service.
  • Poser les manchettes (même principe que la VMC simple-flux).
  • Raccorder les conduits.
  • On positionnera les bouches d'extraction dans les pièces de service. Dans tous les cas, il faut respecter une distance d'au moins 20 cm par rapport à tout obstacle.
  • Raccorder le caisson de distribution et la centrale au toit. Pour cela, il faut prévoir deux sorties dans la toiture. Elles doivent être distantes de plusieurs mètres.
  • Effectuer le raccordement électrique.

Achat de caissons VMC, oui mais à quel prix ?

Voici à titre indicatif les prix que l’on trouve sur Internet ou dans les GSB (grandes surfaces de bricolages) pour une VMC d’une maison autour de 100 m² :
. Pour un caisson VMC simple-flux auto-réglable : 100 €TTC
. Pour un caisson VMC simple-flux hygro-réglable : 300 €TTC
. Pour un caisson VMC double-flux auto-réglable : 900 €TTC
. Pour un caisson VMC simple-flux hygro-réglable : 1500 €TTC

A cela, il faudra rajouter entre 150 et 300 € TTC de gaines et bouches de ventilation !

Un conseil également : si l’installation par vous-même d’une VMC vous parait un peu sensible si ce n’est compliqué, pas d’hésitation, faites appel à un installateur qualifié. Il devrait vous assurer confort, respect des débits, garantie de l’installation, pas de bruit désagréable de ventilation, …, des avantages à mettre dans la balance !!

Lectures conseillées

Entretien d’une VMC de la maison
Dossiers techniques ventilation et qualité d’air


Sources et liens utiles

www.ventilation-maison.com www.leroymerlin.fr


Pour en savoir plus

dossier VENTILER SA MAISON

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également