Installer des capteurs géothermiques

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Installer des capteurs géothermiques


Malgré son apparente simplicité, l'installation d'un climatiseur mobile requiert le respect de règles de base afin de garantir son fonctionnement dans des conditions optimum de sécurité et d'efficacité.

Il existe deux principales façons d’installer des capteurs géothermiques soit horizontalement, soit verticalement.

 

Principe d’installation des capteurs horizontaux :

Ils s’enterrent dans des tranchées de 50 m de long environ, profondes de 0,6 m à 1,2 m et espacées de 50 cm minimum.
L’espacement est important pour obtenir le moins d’interférences entre réseau et un meilleur rendement COP.
Les nappes peuvent être posées d’une manière superposée, la première nappe étant installée à 60 cm par exemple et la seconde à 120 cm de profondeur.
Globalement la surface de terrain à utiliser est d’environ 1,5 fois la surface à chauffer. A noter également qu’aucune plantation avec des racines profondes ne pourra être réalisée sur la surface de captage.
Une surface engazonnée avec des plantes dont les racines sont inférieures à 50 cm convient très bien. Le terrain doit être perméable à la pluie qui joue un rôle important dans la reconstitution de la chaleur du sol.
A noter également que toute canalisation étrangère doit passer à 1,50 m minimum des capteurs.
On veillera également à bien étudier le plan d’implantation des capteurs eu égard aux réseaux existants et futurs, ainsi qu’aux ouvrages en projet : piscine, arbres avec racines profondes.

source ATLANTIC

 

Principe d’installation des capteurs verticaux :

Cette technique est plus adaptée à une surface de terrain restreinte voire très restreinte. Il suffit de disposer du minimum de place pour réaliser les opérations de forage vertical.
Le capteur vertical génère d'excellent rendements puisqu'à partir de 15m de profondeur le sol offre une température constante de 10°C, quelle que soit la saison.
Cette installation est préconisée pour les petits terrains.

  • Exemple, 2 sondes de 70m de profondeur chauffent ou rafraîchissent une maison de 150m²
    Le captage de calories par capteurs verticaux ou par sondes verticales dites géothermiques nécessite la réalisation de forages espacés de 5 à 10 m minimum, réalisés à proximité de la maison ou dessous avant sa construction. Des sondes géothermiques constituées de tube polyéthylène en U sont introduites dans les puits par groupe de conduites aller et retour.
    Après la pose des capteurs, les puits sont ensuite rebouchés avec un mélange en partie gravier ou sable fin vibré et de bentonite sélectionné pour garantir une bonne conduction de chaleur et une bonne protection contre glissements possibles de terrain, attaques de racines, etc, etc, … Cette technique est à faire réaliser par des entreprises spécialisées assurant la réalisation du forage et le la pose des capteurs. Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières – BRGM –- gère une liste de foreurs engagés dans une démarche de qualité.

A noter que ce type de d'installation de sondes verticales, nécessite de s’adresser avant tout à la Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (D.R.I.R.E.) de votre région ou auprès de la préfecture de votre département. L'installation étant soumise, selon la région, à déclaration ou à autorisation préalable.

Le principe est ensuite celui d’une pompe à chaleur eau/eau avec de l’eau glycolée qui circule en circuit fermé dans les sondes pour puiser les calories dans le sous-sol naturel.
La pompe à chaleur EAU/EAU est un matériel standard qui génère les meilleurs COP, les réseaux côté maison sont ceux d’une installation classique type plancher chauffant ou chauffage central basse température; ce qui donne une installation relativement simple, exception faire du forage qui demande un soin et une étude bien précise.

Les rendements ou COP sont excellents (de 4 et plus) car, à partir d’une profondeur de l’ordre de 12 m, le sol a une température relativement constante de 10°C, quelle que soit la saison, ce qui correspond à des conditions optimales pour utiliser le sol comme source de chaleur.

EN RESUME :
  • Installez un captage horizontal :
    pour sa mise en œuvre économique et simultanée avec les terrassement de votre maison
    donc plus économique lors de la construction neuve ou lors d’une lourde rénovation
  • Installez un captage vertical :
    lorsque l’on dispose de moins de place extérieure
    pour une plus grande stabilité de température en toutes saisons.
  • Dans tous les cas :
    Faites appel à un installateur qualifié et rompu à ce type de travaux.
    Adressez vous à la Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement (D.R.I.R.E.) de votre région ou auprès de la préfecture de votre département. L'installation étant soumise, selon la région, à déclaration ou à autorisation préalable.



Février 2007

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également