Entretien et performance énergétique des poêles bois et cheminées

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Entretien et performance énergétique des poêles bois et cheminées
Télécharger la chronique Entretien et performance énergétique sont liés. Le bon entretien de votre poêle à bois lui fait gagner entre 10 et 20% de rendement, c’est-à-dire autant d’économies à la clé et la réduction de votre facture énergétique. Voici les points essentiels à retenir.

poêle Ardea


Un entretien bien fait, c’est plus de sécurité, de longévité et de performances énergétiques pour votre poêle à bois

Conduit de fumées
Beaucoup de gens pensent savoir que nettoyer le conduit de fumée c’est-à-dire faire un ramonage est obligatoire une fois par an.
Cette affirmation est fausse, puisque c’est deux fois par an qu’un ramonage mécanique est obligatoire dont un ramonage qui doit se faire pendant la période de chauffe. Rappelons que cette opération de ramonage doit être obligatoirement effectuée pour que votre assurance soit effective par une entreprise spécialisée et qualifiée.

Déflecteur de fumées
Le déflecteur de fumées est une pièce mécanique qui permet d’éviter les fumées et les flammes de gagner directement le conduit. Cette pièce doit être également nettoyée et démontée si nécessaire.

Amenée d’air
L’amenée d’air sert de comburant à la bonne combustion et au bon rendement de votre poêle à bois ou de votre cheminée. Elle doit être exempte de toutes poussières, feuilles, de toutes obstructions qui réduiraient le débit d’air frais comburant et empêcheraient par conséquent une bonne combustion. Une solution consiste à agir avec votre aspirateur de maison et à nettoyer à l’eau et au savon la grille d’entrée d’air.

Primordial ! Ne pas oublier l’entretien régulier de votre poêle à bois ou de votre cheminée bois

Nettoyage des cendres
Au bout d’un certain temps, même si la combustion est très bonne, des imbrûlés apparaissent et donc des cendres en plus ou moins grande quantité au fond de votre poêle à bois ou de votre cheminée. Les imbrûlés, une combustion incomplète, et des cendres apparaitront davantage si votre poêle ou cheminée fonctionne à régime réduit. Il faut savoir que si les cendres sont trop nombreuses cela entraine le risque d’obstruer l’alimentation de l’air frais comburant et donc d’impacter sur la combustion pour un moindre rendement thermique.

Par conséquent, il faudra très régulièrement nettoyer et évacuer les cendres, à l’aide d’une balayette ou d’un aspirateur.

Nettoyage de la vitre frontale
La vitre frontale d’un poêle à bois ou d’une cheminée bois fermée (insert fermé) va se salir d’autant plus si la combustion est ralentie. Plus la combustion est intense, et plus les imbrûlés passent dans le conduit de fumées.

Si vous disposez d’un poêle à bois ou d’une cheminée bois sophistiqué, certaines vitres sont dites autonettoyantes. Ceci se vérifie peu dans la pratique car il y a toujours des salissures qui vont se fixer sur cette vitre du fait d’une combustion thermique partielle. Il convient donc de nettoyer la vitre avec un papier humide imbibé de cendres fines (très bon nettoyant), voire d'utiliser des produits chimiques nettoyants beaucoup plus efficaces.

Lecture conseillée

Atteindre les performances énergétiques avec un chauffage bois


Sources et liens utiles

www.calideal.com www.atlantic.fr Blog Chauffage au bois


Pour en savoir plus

dossier CHAUFFAGE AU BOIS


A lire également