Climatiseur réversible, achat et installation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Climatiseur réversible, achat et installation
Télécharger la chronique Dans une tendance où le réchauffement s’affiche, de plus en plus de personnes réfléchissent à faire installer un climatiseur réversible qui permettra d’apporter la chaleur nécessaire en hiver, mais de supporter les fortes chaleurs de l’été sans crainte. Il reste que de nombreux modèles existent et qu’il faut savoir choisir celui qui convient le mieux pour un confort toute l’année.

Réglage de température de climatiseur réversible
Réglage de température de climatiseur réversible


Le principe du climatiseur réversible

Le climatiseur réversible est un principe simple qui consiste à proposer aussi bien du froid que du chaud, et de répondre à une demande qui évolue au fil des saisons. Il le doit au fluide frigorigène qui se modifie avec la température naturelle de l’air.

→ Pour se positionner en mode climatiseur, l’air chaud est aspiré dans la pièce et évacué sous forme de gaz vers l’extérieur pour être réintroduit sous forme liquide à l’intérieur et refroidi.

→ En mode chauffage, le fonctionnement est alors inversé, la chaleur de l’air étant aspirée à l’extérieur et passée de liquide en gaz pour être pulsée dans la maison ou l’appartement après avoir été réchauffé par l’énergie du compresseur.

Il a donc ce pouvoir de créer de l’air chaud avec du froid et de l’air froid à partir du chaud. Le fonctionnement est proche de celui d’un réfrigérateur et reste relativement économique puisqu’il peut produire entre 1 et 4 kWh de chaleur tout en n’en consommant que 1. C’est ce que l’on appelle le Coefficient de Performance, ou COP, et qui peut varier de 2 à 5 pour les climatiseurs réversibles. Un chiffre que vous devrez donc vérifier pour qu’il soit le plus élevé possible. Si le chiffre de 5 est optimal, pour une pièce de taille moyenne, c’est un chiffre de 3.5 qu’il faut viser.

Toutefois, il existe différents principes de fonctionnement de climatiseur réversible :

→ le climatiseur réversible classique : selon la température demandée et le réglage du thermostat, il se met en fonctionnement ou s’arrête.

→ le climatiseur réversible inverter : son fonctionnement est alors régulé, évitant ainsi les grands écarts de température du plus chaud au plus froid et cette sensation de froid (ou de chaud en été) que peut vous procurer le système classique.

Les autres chiffres à surveiller sont la puissance de l’appareil (en comptant une puissance de 1 kW pour 10 m²), l’étiquette énergétique (en privilégiant le A), et la nuisance sonore (un modèle de 20 à 30 dB sera considéré comme silencieux).

Enfin, comme pour les autres climatiseurs, il existe des modèles monobloc (une seule unité), split (une unité intérieure et une extérieure) et multisplit (une unité extérieure et plusieurs unités intérieures).

Installation d'unité extérieure
Installation d'unité extérieure pour climatisation split ou multisplit

Les avantages et inconvénients du climatiseur réversible

Si vous hésitez à réellement faire l’acquisition d’un climatiseur réversible, voici de véritables arguments en sa faveur et en sa défaveur, qui vous permettront de faire un vrai choix personnel.

Les arguments pour un climatiseur réversible sont importants :
→ c’est tout d’abord le confort été comme hiver qui peut séduire ;
→ l’économie est aussi un atout puisque, avec un coefficient de performance souvent autour de 3, le principe de chauffage sera plus intéressant qu’un simple radiateur électrique ;
→ il vous permet aussi de gagner de la place dans une pièce, remplaçant le radiateur qui s’y trouvait.

Certains inconvénients doivent aussi être pris en compte et vous permettre de les détourner :
→ le climatiseur réversible est, évidemment, plus onéreux qu’un climatiseur classique, de l’ordre de 20 % ; → le principe de climatisation réversible peut être plus bruyant que les modèles non réversibles.

Ces inconvénients sont effectivement détournables puisque les 20 % de plus-value restent facilement finançables par l’économie à réaliser sur la consommation d'énergie et que le bruit du climatiseur est notamment provoqué par l’unité extérieure dans le cas d’un modèle split ou multisplit et qu’il s’agit alors de trouver le meilleur positionnement possible pour qu’il ne soit pas dérangeant.

Un projet de rénovation de votre installation de chauffage ?

Réduisez votre consommation d’énergie jusqu’à 2 fois grâce à la technologie hybride BOOSTHEAT. Produit éligible à l’ensemble des aides disponibles pour supporter le coût de vos travaux en douceur, laissez-nous vous guider dans vos démarches.

Votre logement est :

Vous vous chauffez :

Votre chaudière a :


* : champs obligatoires

Le prix d’un climatiseur réversible

Le choix du climatiseur se fera donc selon :

- sa puissance ;
- son coefficient de performance ;
- son principe ;
- son prix.

Ce qui fait que le climatiseur réversible se trouvera dans un tarif de l’ordre de :

- de 300 € à 1.000 € pour un modèle monobloc mobile ;
- de 1.000 à 2.000 € pour un modèle monobloc fixe ;
- de 600 à 900 € pour un modèle monosplit mural ;
- de 900 à 1.500 € pour un modèle monosplit prêt à poser ;
- à partir de 1.200 € pour un modèle multisplit 2 + 1 avec un prix qui dépendra du nombre d’unités intérieures, l’unité supplémentaire coûtant, dès lors, autour de 1.500 à 2.000 €.

Attention, le modèle monosplit ne permet pas d’ajouter ultérieurement des unités et est seulement conçu pour une seule unité dans le logement.

Il existe également des modèles faisant appel à d’autres énergies comme :

→ le climatiseur réversible à gaz
C’est un modèle pour des plus grosses consommations comme les professionnels ou les copropriétés. Il s’appuie sur un fonctionnement thermochimique qui, en l’absence de compresseur, reste quasi silencieux, et plus propre par l’absence de gaz nocifs tels que le fréon.
Le climatiseur est cher, de 7.000 à 12.000 € mais très économique en fonctionnement.

→ le climatiseur solaire
C’est un système qui est encore appelé à se développer et qui, pour l’instant, est exclusivement réservé à une utilisation diurne, donc professionnelle.
Il se fonde sur l'absorption des rayons solaires envoyés vers un mélange eau-ammoniac produisant le froid.
Le prix est d’importance, dans une tranche allant de 3.500 à 10.000 €.

L’installation d’un climatiseur réversible

Installateur de climatisation
Installateur de climatisation

L’installation d’un climatiseur réversible est réservé aux professionnels compte tenu de ses particularités, hormis le modèle monobloc mobile qui ne demande aucune mise en œuvre.

Pour un modèle monobloc split, l’installation concerne plus des connaissances de fixation que de climatisation. Tout comme le monosplit où le plus difficile travail sera de relier l’unité extérieure et l’unité intérieure par un percement de mur le plus propre possible. Toutefois, des installations électriques sont également à envisager et l’apport d’un professionnel pour le choix de la bonne puissance et du bon produit sera toujours intéressant.

Le climatiseur multisplit demandera des connaissances encore plus poussées.

L’intervention d’un expert sera nécessaire pour la mise en service. Aussi, de 800 à 1.200 € pour l’installation d’un climatiseur réversible monosplit mural prêt à poser, de 1.200 à 1.500 € pour le même à poser et jusqu’à 3.000 pour un système multisplit, ce sont les tarifs installateurs fréquents.

Des aides Prime Energie et de l’ANAH peuvent venir en déduction de l’investissement.

Enfin, comptez entre 100 et 200 € pour un contrat d’entretien annuel.

Lectures recommandées

Climatisation connectée – climatiseurs connectés
Ventilation et climatisation en plus !

Sources et liens utiles

www.toshibaclim.com www.daikin.fr

Pour en savoir plus

Le dossier CLIMATISER SA MAISON


A lire également