Climatiser sans climatiseur

Climatiser avec la fraîcheur naturelle est un rêve écologique qui peut devenir réalité dans bien des cas. Souvenons-nous que nos anciens vivaient bien sans climatisation dans leur maison, leur voiture, ….




La climatisation est-elle une aberration ?

La clim n’est pas une aberration, la systématiser, en est une. La climatisation est nécessaire dans des cas où l’élévation de température intérieure est excessive. Maisons de retraite, hôpitaux, commerces, lieux collectifs de vie conduisent à apporter un rafraîchissement ou confort d’été pour un confort disons collectif. Malheureusement la tendance ou la dérive des années 70 est d’avoir construit des bâtiments sans soucis énergétiques. De grandes baies vitrées, avec une climatisation pour compenser les apports. L’utilisateur pouvant être confronté au dilemme suivant, vivre avec les fenêtres ouvertes en laissant fonctionner la clim ?


3 règles de base !

  1. Se protéger de la chaleur extérieure. C’est la règle de base, empêcher la chaleur de rentrer tout simplement : minimiser les vitrages exposés, protection contre l’ensoleillement direct, ...
  2. Ensuite, privilégier les ressources naturelles de fraîcheur : inertie, courants d’air, …
  3. Enfin, et seulement si cela est nécessaire, apporter un complément de rafraîchissement par un climatiseur le plus économe possible.



Pense-bête et conseils simples pour avoir une maison fraîche


  1. Isolation thermique et inertie : privilégiez l’isolation par extérieure, elle évite de chauffer les murs extérieurs en direct et qu’ils rayonnent ensuite. L’inertie étant intérieure, elle peut accumuler la fraîcheur nocturne, avec un intérieur ventilé la nuit. Si vous isolez par l’intérieur, mettez en doublage une planelle en briques pour apporter du poids et de l’inertie. Ne pas oublier de sur-isoler la toiture, car elle représente un capteur solaire en permanence !

  2. Ne pas exagérer avec les surfaces vitrées au sud et dans tous les cas les protéger de l’ensoleillement direct par des protections extérieures : auvent, balcons, brises soleil, stores extérieure, persiennes, …

  3. Distribuez les pièces de sortes d’avoir des expositions différentes (pièces dites traversantes). Vous bénéficierez ainsi de courants d’air bien utiles pour évacuer la chaleur et utiliser ainsi la fraîcheur nocturne. Si votre intérieur comporte de l’inertie (murs et planelles intérieures) la fraîcheur sera accumulée et restituée avec douceur durant la journée.

  4. Se protéger de l’ensoleillement direct, c’est impératif. Un rayonnement direct peut apporter plus de 600 W/m² de vitrage ! Evitez les stores intérieurs nettement moins efficaces que des protections extérieures de stores, de balcons, d’auvents, …, voire de végétation plantée à cet effet : faire de l’ombre !!!

  5. Privilégiez la fraîcheur naturelle : elle peut venir de l’air et une ventilation voire une sur-ventilation nocturne s’avèrera bénéfique, surtout si vous avez apporté de l’inertie (cf ci-dessus). Elle peut venir du sol : dans ce cas, si vous disposez d’un terrain, pensez à dérouler des tubes d’air ou d’eau pour réaliser un puits provençal pour capter la fraîcheur du sol sous 1,5 m de profondeur.

  6. Evitez les dégagements internes de chaleur ou du moins réduisez-les. Employez un éclairage basse consommation, des appareils ménagers de catégorie A (Etiquette énergétique), éteignez les veilles de TV d’ordinateurs. Attention aux Box des opérateurs (Orange, free, SFR, …), se sont des consommateurs d’énergie en permanence, soyez vigilants sur leur consommation. Vous risquez quelquefois d’être surpris.

  7. Enfin, climatisez avec des équipements de climatisation performants : Etiquette énergétique A, coefficient de performance (EER supérieur à 3), régulation Inverter, fonctionnement en pompe à chaleur si possible également.

  8. Economisez par vos comportements : baissez la clim si vous en avez une. On a un très bon confort (c’est garanti) à 26°C par +32°C extérieur. Eteignez les lumières. N’allumez pas votre four en plein été, …



C’est vous qui avez la télécommande sur vos consommations !


Sources et liens utiles
www.toshibaclim.com
www.ademe.fr

www.xpair.com



Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CLIMATISER MA MAISON "



Juin 2010

A lire également