Chaudière à condensation, aides et rentabilité

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Comment faire > Chaudière à condensation, aides et rentabilité

Quelles sont les aides financières dont le particulier peut encore bénéficier s’il opte pour une chaudière à condensation ? Comment calculer le crédit d’impôt chauffage d’une installation avec chaudière gaz condensation ? Cette chronique tente de vous livrer les éléments de réponse.





1°) Liste des aides liées au chauffage gaz condensation

Crédit d’impôt
Il est de 15% sur le prix du matériel chaudière à condensation. Il faut en profiter car cette aide fiscale devrait s’éteindre prochainement et reste valable jusqu’en décembre 2012. Ensuite, la chaudière à condensation sera considérée comme un générateur de référence au titre de la réglementation thermique RT 2012. Cette RT met la norme BBC bâtiment basse consommation comme la performance minimale à obtenir et s’appliquera à tous les bâtiments neufs à partir du 1er janvier 2013.


Recommandé
Il est recommandé d’associer une chaudière gaz condensation à une installation solaire avec panneaux solaires en premier lieu pour les besoins d’eau chaude sanitaire (50% de crédit d’impôt pour le matériel panneaux solaires).

Crédit d’impôt : tableau de synthèse



Ecoprêt à taux zéro
C’est un prêt qui permet l’acquisition de la résidence principale neuve ou ancienne, pour les primo accédants, sous certaines conditions (niveau de ressources, …). La demande est à effectuer avant le 31 décembre 2012 auprès de votre établissement bancaire s’il a passé une convention avec l’Etat.

Le prêt à taux zéro PTZ :
logements neufs ou anciens



Prêt rénovation à taux zéro
C’est le prêt écologique à taux zéro; l'Eco-PTZ permet aux propriétaires pour un montant maximal de 30 000 € remboursable sur 10 ans, d'améliorer énergétiquement leur résidence principale actuelle.


Le prêt rénovation « Eco-PTZ » :
pour les logements anciens




TVA réduite à 5%
Elle est valable pour vos travaux d'amélioration énergétique de votre logement, à la fois sur les matériaux et la main d'oeuvre.

Taux de T.V.A réduit



Télécharger GRATUITEMENT
LE GUIDE DES AIDES 2010





2) Exemple de calcul de rentabilité d’une installation gaz et solaire



Situation initiale
Maison de 150 m² correctement isolée habité par une famille de 4 personnes, équipée d’une vieille chaudière de plus de 15 ans d’âge sans régulation en fonction de l’extérieur.

Situation projet
Remplacement par une chaudière à condensation 26 kW avec panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire. Régulation en fonction de l’extérieur. Chauffe-eau solaire 300 litres avec 4,6 m² de panneaux solaires.





Tableau de calcul du crédit d’impôt chauffage

Crédit d'impôt
Coût du matériel solaire
3200,00 € HT
- 1600,00 € (50%)
Coût de la chaudière condensation
2500,00 €
- 375,00 € (15 %)
Coût de la régulation automatique
250,00 €
- 37,50 € (15 %)
Coût de la main d'oeuvre
2750,00 € HT
Total
8700,00 € HT
= - 2012,50 €
TVA à 5,5 %
478,50 € HT
Coût de l'installation
= 9178,50 € TTC

COUT GLOBAL AVEC CREDIT D'IMPOT : 7166 € TTC



Prix public de l’ensemble avec TVA de 5,5% = 9178.50 € TTC

Prix public de l’ensemble avec TVA de 5,5% = 7166.00 € TTC

Economie réalisée sur l’installation = 9178.50 – 7166.00 = 2012.50 € TTC

Consommation initiale chauffage et au chaude sanitaire : 40 000 kWh de gaz naturel soit 2800 € TTC/an

Economie d’énergie -45 % soit 18 000 kWh
Economie financière = 1260 € TTC/an

Economies réalisées : 2012.50 € + 1260 € la 1ère année et 1260 € les années suivantes


RENTABILITE : COUT/ECONOMIES = 7166/1260 = 5,6 ans, soit entre 5 et 6 ans




Les aides solaires régionales et locales n’étant pas inclues dans ce calcul, la rentabilité devrait encore être meilleure et être proche des 5 ans avec un patrimoine technique à haute valeur ajoutée en sus.



Sources et liens utiles
www.viessmann.fr

www.xpair.com





Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CHAUFFAGE GAZ A CONDENSATION "


Septembre 2010

A lire également