Climatiser sa maison

Eviter les courants d'air

Les courants d'air froid sont souvent associés à la climatisation, et effectivement, ceci peut être dû à une mauvaise conception de l'installation, ou à une diffusion brutale de l'air soufflé par le climatiseur. L'effet sur les personnes, résultant probablement de l'emplacement de l'unité intérieure et de la configuration de sa diffusion d'air, doit être pris en compte au stade de l'élaboration de l'installation.

La hauteur du plafond est aussi très significative. Les fabricants sont d'accord pour dire que la hauteur sous plafond optimale se situe entre 2,70 m et 3,50 m. Un air froid à 16°C distribué de cette hauteur est capable de se mélanger par induction avec l'air intérieur avant d'atteindre les occupants, et par conséquent aucune sensation de froid ne sera ressentie. La diffusion d’air qui « lèche » le plafond est conseillée car par effet dit Coanda, elle entraine des courant d’air induits (induction n’apportant pas l’inconfort) et assure ainsi un bon brassage d’air sans courant d’air !

De toute évidence, l'emplacement de l'unité intérieure ainsi que la hauteur sous-plafond et sa forme ont une influence majeure sur les courants d'air ou, au contraire, sur le manque de circulation d'air.

L'explication de ceci nécessite néanmoins quelques commentaires sur les propriétés de l'air. L'air froid a tendance à coller au plafond quelques instants avant de redescendre. Cette propriété est connue sous le nom d'effet «Coanda», et favorise le mélange entre l'air froid et l'air ambiant, avant de redescendre dans la pièce.

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.

voir plus >>>

Courants d'air

Malheureusement, la présence de n'importe quelle barrière telle que des lustres,… a un effet néfaste sur l'effet Coanda en interrompant la circulation de l'air.
Dans un tel cas de figure, l'air froid se heurtant à l'obstacle descendra immédiatement et créera un malaise pour toute personne se trouvant assise directement en-dessous.
De façon similaire, deux unités, se trouvant l'une en face de l'autre, créeront une sensation identique de malaise, du fait de la collision de leurs deux flux d'air respectifs.


A lire également