Climatiser sa maison

Etiquette énergie environnement

Le climatiseur fonctionne comme votre réfrigérateur avec de l'électricité qui doit faire tourner son compresseur. Il présente donc une « efficacité énergétique ».

Cette petite étiquette énergie qui a été rendue obligatoire en 2004 par une directive européenne concerne tous les climatiseurs, pompes à chaleur, systèmes air-air ou air-eau d'une puissance inférieure ou égale à 12 kW. Elle a l'énorme avantage de vous orienter immédiatement vers les équipements les plus sobres et les plus économiques.

Ces étiquettes fournissent :

  • Le niveau de classification énergétique de A (les plus économes) à G (ceux qui le sont moins)
  • La consommation énergétique annuelle
  • La puissance
  • L'EER et le COP

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.

voir plus >>>

Le COP : coefficient de performances. C'est le rapport entre l'énergie utile (la chaleur délivrée par la PAC) et l'énergie fournie (l'énergie pour entraîner le compresseur).

L'EER : coefficient d'efficacité frigorifique. Il représente la performance énergétique de la pompe à chaleur fonctionnant en mode rafraîchissement. C'est le rapport entre l'énergie utile (le froid) et l'énergie fournie (énergie électrique nécessaire pour entraîner le compresseur).

Etiquette énergie

Classement énergie

Les climatiseurs utilisent à l'intérieur un fluide réfrigérant ou frigorigène appelé couramment "fréon". Certains fluides dits "HCFC" sont nocifs pour la couche d'ozone et leur émission dans l'atmosphère a un effet destructif. C'est pourquoi la Communauté Internationale et plus particulièrement la Communauté Européenne a réglementé leurs utilisations et interdit certains. Désormais, la réglementation interdit d'utiliser des HCFC pour la production de tout équipement de froid ou de conditionnement d'air et les fluides dits "verts" (ou HFC) disponibles sur le marché sont les seuls autorisés. Ce sont les R 407C, R 410A, …, qui sont sans effets nocifs sur la couche d'ozone.

Soyez donc vigilants lorsque vous récupérez du matériel dans une maison ancienne. Toutefois, pour les anciennes installations achetées avant le 01/01/2004, l'interdiction d'utiliser des HCFC autrement dits anciens fréons, est portée après le 01/01/2015, pour les opérations de maintenance et d'entretien.

En ces périodes d'économies d'énergie et de sauvegarde de l'environnement, la pompe à chaleur (clim réversible) est une solution de chauffage et de climatisation qui peut diviser par 2 notre consommation d'électricité pour le chauffage, et qui contribue au développement durable par l'utilisation d'une énergie renouvelable, abondante, gratuite et inépuisable.


En résumé, « Energie et environnement »

1 – Comme pour votre frigo ou lave-vaisselle, choisissez votre climatiseur avec une bonne étiquette énergie, A = économes. Vous consommerez moins et cette réglementation européenne vous assure de la réelle qualité de votre appareil.

2 – Utilisez des climatiseurs avec des fréons dits « verts » R407C ou R410A qui sont à moindre effets nocifs sur la couche d'ozone.

3 – Favorisez les constructeurs sensibilisés aux problèmes environnementaux et qui proposent des unités de climatisation sans plomb, recyclables à 80% .


A lire également