Solaire et chaudière gaz : une référence

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chronique technique > Solaire et chaudière gaz : une référence
Si le solaire nécessite toujours une énergie d'appoint, le système de chauffage avec une chaudière gaz condensation en appoint du solaire est une solution basse consommation de référence.

Efficacité énergétique du gaz et du solaire !

Ecorché Solerio

La fourniture  solaire à l'avantage d'être issue d'une énergie gratuite qui a néanmoins quelques caprices. Que cela soit en été ou en hiver, la production solaire ne correspond pas toujours aux besoins. C'est pourquoi une énergie d'appoint est toujours nécessaire pour pallier à cette inadéquation.


Les 3 avantages du gaz, même si c'est une énergie fossile, sont sa faiblesse en dégagements de CO2, les rendements supérieurs à 100% lorsqu'on utilise une chaudière à condensation, et un confort d'utilisation important lui permettant par exemple de fournir de l'eau chaude sanitaire à température, en continu.

Chaudière et solaire, intégrés et compacts

Perfisol hybrid duo

Afin de réduire la place en chaufferie, les industriels du chauffage ont conçu des modules compacts intégrant une chaudière individuelle gaz à condensation et un chauffe-eau solaire. La mise en œuvre est ainsi facilitée dans les opérations dans le neuf comme dans l’existant.


Les crédits d’impôt sont également possibles avec ces chaudières solaires compactes.

Nous appliquerons ainsi :

- Le crédit d’impôt de 10% sur la partie condensation

- Le crédit d’impôt de 32% sur la partie solaire thermique

Chaudière condensation + solaire pour respecter la RT 2012

Dès que l’on part sur le « vecteur eau », c'est-à-dire l’utilisation de l’eau chaude pour le chauffage, la solution chaudière gaz condensation associée à des panneaux solaires devient une REFERENCE sur le plan du respect de la réglementation RT 2012. Rappelons que cette réglementation thermique se base sur un niveau basse consommation précisément en matière de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

Le solaire est incontestablement l’énergie en abondance dans la nature et n’émet aucun rejet de CO2. Le gaz avec les techniques de condensation et de modulation de la combustion, permet d’atteindre des rendements supérieurs à 100%  avec un régime continu dans le temps. Certes, le fioul est également une énergie d’appoint fort utile dans les zones non desservies par le réseau de GrDF. Cependant, la combustion plus acide du fioul rend la condensation plus difficile à maîtriser sauf à employer des matériaux inox très résistants dans la constitution du corps de chauffe.

Deuxièmement, pour les usages collectifs, le fioul avec une chaudière fioul condensation associée à des capteurs solaires peut représenter également une solution économique. Cependant la génération de chauffage ne pourra se faire que collectivement (chaufferie collective). Le gaz possède un mode de transport plus souple et des solutions de chauffage solaire collectif individualisé existent avec l’utilisation du gaz individualisé par logement. Lisez à ce titre la chronique de ce mois de mon confrère Jacques ORTOLAS : Eau chaude solaire « collective » : Rentable !

Gaz en réseau Butagaz

Gaz en réseau par BUTAGAZ

Sources et liens utiles

www.vaillant.fr www.atlantic.fr www.butagaz.fr

Pour en savoir plus

dossier: CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SOLAIRE


A lire également