Sachez profiter de toutes les aides existantes

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chronique technique > Sachez profiter de toutes les aides existantes
Si toutes les conditions sont remplies et dans la mesure où les institutions concernées le permettent, un même projet peut bénéficier des avantages de plusieurs dispositifs financiers. Crédit d’impôt, aides du conseil régional, du conseil général, de la mairie, subventions de l’ANAH (Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat), les comptes épargne logement, prêts à taux préférentiels de vos mutuelles, caisses de retraite, etc. Voici quelques exemples d’installations pour lesquelles des particuliers ont bénéficié de certaines de ces aides :


Installation d’une chaudière à alimentation automatique aux granulés de bois

Monsieur B. habite à Villard-de-Lans, en Isère, et décide de remplacer sa vieille chaudière au fioul par un système de chaudière à alimentation automatique aux granulés de bois (pellets). La chaudière qu’il choisit coûte 8 500 €. Pour ce type d’équipement, Monsieur B. bénéficie d’une subvention forfaitaire de 2 000 € de la part de la Région Rhône-Alpes, d’une autre subvention forfaitaire de 1 250 € du Conseil Général de l’Isère et d’une troisième de 500 € allouée par la commune de Villard-de-Lans. Ses ressources étant modestes, Monsieur B. profite encore de l’aide de 900 € de l’ANAH.

Confiant ses travaux à un professionnel, il bénéficie également d’une TVA à 5,5 % * et a droit à un crédit d’impôt de 50 % de la valeur de sa chaudière, déduction faite des subventions. Sa nouvelle chaudière lui coûte donc : (8 500 – 2 000 – 1 250 – 500 – 900)/2 = 1 945 € ! Le coût réel de ce nouvel équipement fonctionnant avec une énergie propre et renouvelable est donc divisé par 4 !
* la TVA réduite à 5.5 % s’applique à la fourniture et à la pose des produits

Installation d’un chauffe-eau solaire individuel

La famille Ll, composée de 4 personnes dont 2 enfants, et habitant à Chatou, dans les Yvelines, décide d’installer un chauffe-eau solaire individuel de 6 m² avec un ballon de 300 litres. Le coût de l’opération s’élève à 5 800 € (dont 1 800 € d’installation et 4 000 € de matériel). Le taux de crédit d’impôt sur le matériel est de 50 %. Les montants des aides sont les suivants :

  • montant de l’aide de la région Île-de-France : 50 % de 1 700 € HT plafonnée à 900 € soit : 850 €
  • assiette du crédit d’impôt : 4 000 - 850 (3 780/5 480) = 3 438 €
  • montant du crédit d’impôt : 50% de 1 700 € HT plafonnée à 900 € soit : 850 €
  • montant du crédit d’impôt : dans cet exemple, le coût total supporté par le foyer est : 5 800 - 850 - 1 719 = 3 231 €.

Installation d’une pompe à chaleur et de capteurs solaires

energie renouvelables pompe a chaleur et panneaux solaires

Monsieur J. habite avec son épouse et leurs trois enfants dans une maison de 140 m², située dans un petit village de Moselle. En février dernier, il décide de remplacer son chauffage au fioul par une pompe à chaleur air/eau Viesmann (Vitocal 350 de 10 kW), reliée à 4 capteurs solaires sur le toit (10 m² de panneaux solaires). Ces derniers sont branchés à un ballon tampon d’une capacité de stockage de 1 000 litres. Ce dispositif lui permet donc de produire de l’eau chaude sanitaire et du chauffage l’hiver. L’investissement total s’élève à 15 000 €. Monsieur J. sait déjà qu’au moment de payer ses impôts sur le revenu 2007, il bénéficiera d’un crédit d’impôt de 50 %. A cela s’ajoutera une subvention du conseil régional et de la mairie. Les dossiers de demande sont en cours. Il a également profité d’une subvention de 500 € octroyée par l’usine d’électricité de Mulhouse, demandée par son installateur.

pompe à chaleur

La promotion des énergies renouvelables et la maîtrise des performances énergétiques sont désormais des préoccupations nationales. N’hésitez pas à frapper à toutes les portes, elles pourraient bien s’ouvrir…

Sources : Ademe, Agenden, Viessmann

EN RESUME

En plus du crédit d’impôts, vous pouvez bénéficier d’aides régionales et communales Vous bénéficiez en outre d’une TVA à 5,5 % au lieu de 19,6 % sur les produits nécessitant une installation de type énergies renouvelables dans les logements de plus de deux ans. Le calcul du crédit d’impôt se fait sur le coût de l’équipement déduction faite des aides perçues. Pour les chauffe-eaux solaires, les particuliers peuvent bénéficier d’aides publiques supplémentaires provenant des conseils régionaux, conseils généraux, communes… Le calcul du crédit d’impôt se fait alors sur le coût de l’équipement déduction faite des aides perçues.




Juillet 2007
Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également