Remplacer une chaudière fioul par une chaudière gaz condensation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chronique technique > Remplacer une chaudière fioul par une chaudière gaz condensation
Télécharger la chronique Entre vétusté, volonté de faire des économies d’énergie, annonces politiques et réglementation à venir, le remplacement de la chaudière au fioul par une chaudière au gaz à condensation devient une nécessité tout en se présentant comme une excellente solution de chauffage. Que faut-il savoir à ce sujet ? Découvrez-le dans cet article..

installation d’une chaudière gaz murale à condensation par un professionnel
L’installation d’une chaudière gaz murale à condensation par un professionnel

Pourquoi remplacer sa chaudière fioul ?

Les problèmes de stockage fioul
Les raisons de souhaiter changer sa chaudière au fioul peuvent être multiples. Parmi elles, on peut notamment citer le souhait de passer à une autre énergie afin de ne plus avoir besoin de stocker chez soi et de devoir sans cesse surveiller le niveau de la cuve.
Autre élément parfois désagréable du fioul, les odeurs qui pénètrent dans le logement, et ce plus particulièrement lors de la livraison. L’avantage du gaz naturel se fait alors jour puisque, une fois raccordé à ce réseau, il n’est plus nécessaire de passer régulièrement sa commande. En effet, la fourniture du combustible est effectuée, en direct, au fil de l’eau, selon la consommation du logement. Attention toutefois, dans les communes ne disposant pas de ce réseau de gaz naturel, il faudra alors prévoir une citerne de stockage gaz soit une citerne de propane placée en extérieur et des livraisons régulières.

La volonté de réaliser des économies d’énergie
En termes d’économies d’énergie, les chaudières, selon les modèles, peuvent avoir des rendements de différents niveaux. Par exemple une chaudière au fioul classique aura un rendement de 75 à 90 % tandis qu’une chaudière au gaz à condensation atteindra les 105 à 110 %. Et ce rendement influe directement sur la consommation énergétique de l’appareil, il est donc intéressant de se pencher sur les capacités de ce dernier en la matière.
Il existe certes des chaudières fioul à condensation, cependant le combustible fioul contenant du souffre, les fumées sont quelque peu acides et demandent des chaudières avec des corps de chauffe résistant en inox. De fait, les chaudières fioul à condensation sont relativement onéreuses.

La vétusté du matériel, la vétusté de votre chaudière
Mais ce remplacement peut aussi faire suite à la vétusté de la chaudière combinée à l’annonce de la suppression, dans les prochaines années, des chaudières fioul. En effet, entre les problèmes de pannes et/ou de surconsommation du fait de l’ancienneté de l’appareil, il peut être intéressant d’investir dans un modèle plus récent et performant. Le choix du fioul n’étant plus très judicieux pour l’avenir, mieux vaut se tourner vers une autre énergie et un équipement moins énergivore, comme la chaudière gaz condensation mais également avec le choix de l’énergie électrique, la pompe à chaleur également.

Les annonces politiques bannissent le chauffage fioul
Enfin, le gouvernement actuel de la France, dans sa politique environnementale, a annoncé faire le choix de supprimer le chauffage individuel au fioul d’ici une dizaine d’années. Ce laps de temps devrait permettre à l’ensemble des foyers de remplacer leurs anciennes chaudières par des modèles plus récents utilisant une autre énergie, dont le gaz. Une prime à la conversion est d’ailleurs prévue pour aider les ménages dans cette transition.

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

Remplacer sa chaudière fioul par une chaudière gaz à condensation

Raccordement d’une chaudière au réseau de gaz naturel
Raccordement d’une chaudière au réseau de gaz naturel

Que ce soit pour effectuer la simple production de votre chauffage que celle de votre eau chaude sanitaire, la chaudière gaz à condensation est un système de chauffage tout à fait adapté et performant. Ce type de matériel peut être installé soit au sol (chaudière plus puissante), soit dans une version murale bien moins encombrante selon les besoins et la configuration des lieux.

Dans la pratique, ce type d’équipement est en mesure de créer de la chaleur par le biais de la combustion du gaz. Dans sa version à condensation, la chaudière utilise en outre les vapeurs d’eau qui sont produites lors de la combustion et qu’elle puise directement dans les fumées. Pour ce faire, les fumées sont tout d’abord refroidies, ce qui les amènent à liquéfier (condenser) la vapeur d’eau qu’elles transportent et ainsi à en récupérer la chaleur. Un tel procédé permet de faire baisser la consommation de la chaudière entre 10 à 25 % qu’un modèle classique et de récupérer ainsi autant de rendement et de chaleur qui serait passée à l’extérieur par les fumées.

Etant donné la nature du combustible utilisé, pour la pose il faudra impérativement se tourner vers un professionnel compétent et agréé “Professionnel Gaz”. Effectivement, si le remplacement ne pose pas de problème spécifique, de nombreuses précautions sont à prendre pour le raccordement au gaz ; gaz naturel pour un raccordement sur le réseau extérieur géré par GrDF ou gaz en citerne (c’est du gaz liquéfié appelé propane).

Pour ce type de chaudières, pour remplacer sa chaudière fioul par une chaudière gaz, il est possible de mettre en avant un certain nombre d’avantages et d’inconvénients :


Avantages

Inconvénients

  1. Le chauffage fioul est désormais condamné eu égard aux annonces politiques de cette fin d’année 2018
  2. Le chauffage gaz est éligible aux aides financières : TVA à taux réduit, CITE, ANAH, Prime Energie
  3. Combustible gaz économique et moins polluant que le fioul
  4. Avec une possibilité de raccordement au réseau du gaz naturel, aucun stockage n’est nécessaire
  5. En remplacement, l’investissement reste relativement léger puisque le circuit de chauffage n’a pas besoin d’être changé
  6. Système moins polluant que la chaudière au fioul
  7. Rendement intéressant permettant de réduire la facture énergétique (jusqu’à 25 % d’économies)
  1. En remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière gaz, il faudra prévoir de démonter et dépolluer l’ancienne citerne fioul
  2. En l’absence du réseau de gaz de ville il faudra prévoir une citerne de stockage gaz (propane)
  3. Le propane est plus onéreux en rapport au fioul sachant que prix du propane ont une meilleure tendance à la stabilisation que le fioul

 


Démontage, neutralisation et dépollution d’une cuve fioul
Lors d’un tel changement d’énergie, il faut également penser à ce qu’il adviendra de la cuve destinée au stockage du fioul. Après une vidange et un nettoyage de la cuve par un professionnel, il conviendra ensuite qu’il procède à son dégazage.
Une fois ces étapes effectuées, viendra le temps de la neutralisation. Celle-ci peut consister soit en une dépose complète de la cuve auquel cas elle est découpée et retirée, soit en un comblement. Dans ce second cas de figure, la cuve est rendue inerte via un remplissage (perlite ou sable). Elle peut ainsi être laissée en place.
Dans tous les cas, un certificat est remis au propriétaire à l’issue des opérations.

Trouver un installateur Pro!
Trouver un installateur ou un SAV près de chez vous et obtenez gratuitement 3 devis d'installateurs qualifiés pour votre installation de chauffage ou d'eau chaude sanitaire

voir plus >>>

Les réseaux de chauffage compatibles

Réseau de chauffage central relié à la chaudière gaz murale
Réseau de chauffage central relié à la chaudière gaz murale

Le chauffage central
Dans le cas d’une installation avec un chauffage central, un simple remplacement de la chaudière et de son raccordement au gaz est à prévoir, le reste de cette installation, à savoir le circuit de radiateurs, n’a pas besoin d’être modifiée.

Les systèmes à basse température
Il est à noter que la chaudière fioul basse température pourra être remplacée par la chaudière gaz à condensation, cette dernière étant particulièrement indiquée dans le cas des circuits de chauffage central basse température ou de planchers chauffants. En effet, dans une telle configuration, la température de retour est inférieure à 50 °C et réduit considérablement la consommation d’énergie.

Puissance thermique à prévoir et prix d’une chaudière gaz

Au moment de faire le choix de chaudière, il faudra se pencher sur la question de la puissance. Celle-ci sera fonction de la surface du logement, de son niveau d’isolation thermique et du type de chaudière (chauffage seul ou chauffage et eau chaude sanitaire). Ainsi, de 5 à 35 kW, il faudra prendre la bonne puissance puisqu’une chaudière surdimensionnée serait un investissement supérieur aux réels besoins et engendrerait donc une dépense exagérée.

A contrario, une chaudière sous-dimensionnée deviendrait plus énergivore car elle serait contrainte de fonctionner à plein régime en permanence, ce qui, en outre, entraînerait une usure prématurée.

Afin de vous donner un ordre d’idée, le tableau suivant devrait vous apporter les premiers éléments qui seront certainement à affiner avec votre chauffagiste en fonction du niveau d’isolation, du nombre d’appareils sanitaires et d’occupants (pour l’ECS) :

 

Appartement

Appartement

Maison

moins de 100 m²

plus de 100 m²

plus de 100 m²

Chauffage seul

12 à 20 kW

10 à 18 kW

12 à 22 kW

Chauffage et eau chaude sanitaire avec chaudière au sol + ballon

23-28 kW

25 kW

25 kW

Chauffage et eau chaude sanitaire avec chaudière murale

35 kW

35 kW


Quid de la tarification chaudière …
Pour un modèle d’une puissance de 25 kW, par exemple, il faut tabler sur des prix oscillants entre 2 000 à 3 000 € TTC. Ce coût n’englobe pas les frais de pose et concerne un matériel sans ballon d’eau chaude. S’il faut pouvoir disposer d’un ballon de 120 L, il faudra alors envisager un coût à hauteur de 3 000 à 4 000 € TTC.

Lectures recommandées

Pour que la chaudière gaz à condensation fasse réellement des économies
Choisir la chaudière à condensation qu’il vous faut

Sources et liens utiles

www.vaillant.fr www.butagaz.fr www.viessmann.fr

Pour en savoir plus

Le dossier CHAUFFAGE GAZ A CONDENSATION


A lire également