Plancher chauffant électrique

Que ce soit dans le cadre d’une construction neuve comme dans celui d’une rénovation énergétique, le plancher chauffant électrique est un système d’émission de chaleur, au même titre qu’un radiateur. Ce chauffage électrique par le sol est prisé par bon nombre de foyers car avantageux sur plusieurs plans.

famille enfants
Le chauffage électrique par le sol : une solution esthétique et d’un grand confort


La composition du plancher chauffant électrique

Le plancher chauffant électrique se compose d’un câble chauffant jouant le rôle de résistance électrique, d’un isolant thermique devant être placé sous ce câble et étant en contact direct avec le support. Cet isolant se matérialise sous la forme de plaques permettant au système de ne pas reposer sur la structure ni sur les murs avoisinants.

2 types de plaques pour l’isolation de plancher chauffant existent :

  • les plaques de laines minérales type laine de verre ;
  • les isolants dits “alvéolaires”, tels que le polystyrène expansé ou extrudé ou encore la mousse polyuréthane.

Le câble servant à chauffer le sol est ensuite :
→ fixé sur les plaques : il s’agit d’un câble en couronne flexible, mesurant entre 10 et 120 mètres de long ;
ou
→ intégré dans les plaques : il faudra donc utiliser un modèle dit de câble sur trame pouvant mesurer de 2 à 30 mètres.

Puis vient la phase de raccordement au réseau électrique.
Une chape flottante prend place par-dessus l’isolant et le système de câblage. Elle pourra, une fois sèche, être recouverte par un revêtement de sol compatible avec ce modèle de chauffage.
Un thermostat permet de réguler la température souhaitée par les utilisateurs.


Le fonctionnement des différents modèles de chauffage et leurs prix

plancher chauffant électrique
Le plancher chauffant électrique se pose même sous un parquet en bois

Il faut savoir qu’il existe 2 grandes familles de planchers chauffants électriques :

→ Le plancher chauffant rayonnant électrique (PRE)
Le principe d’un plancher chauffant électrique repose sur la production de chaleur via le système de câble qui se propage ensuite de proche en proche par échanges thermiques entre les objets se situant au sein de la pièce, les sols ou encore les individus. Pour optimiser la propagation de la chaleur, il est conseillé de ne pas installer de revêtement de sol trop épais afin que l’émission de cette dernière puisse s’effectuer plus rapidement. De la même manière, il est nécessaire que la dalle recouvrant le câble soit inférieure à 5 cm dans le but de maximiser la diffusion de chaleur.

Afin de s’équiper d’un plancher chauffant rayonnant, le budget est compris entre 50 et 150 € le m² en fourniture et pose.

→ Le plancher chauffant électrique à accumulation
Il s’agit d’un plancher dit “mixte” car il est couplé à d’autres antennes émettrices de chaleur telles que des radiateurs ou encore des plinthes chauffantes par exemple. Ce type de système permet le stockage de chaleur produite la nuit lors des heures creuses afin de la restituer durant la journée. Si cette restitution est insuffisante, les appareils annexes prendront le relais afin de renforcer la capacité de chauffe du plancher chauffant et d’atteindre la température souhaitée.
Il faut savoir que la montée en température du câble est plus longue que dans la version précédente du plancher chauffant. Le principe de fonctionnement de ce modèle se sert de l'inertie de la dalle que le câble chauffe. Cette chaleur est ensuite restituée de façon lente et homogène.

Pour se doter d’un plancher chauffant à accumulation, les tarifs se situent entre 70 et 350 € le m² (pose et fourniture).

Solutions high-tech de chauffage et de clim
Toshiba vous propose ses produits au travers d'un réseau de partenaires. Séléctionnez votre département sur la carte ci-dessous afin de découvrir notre partenaire le plus proche de chez vous
TOSHIBA Airconditioning
voir plus >>>

L’installation et l’entretien d’un plancher chauffant électrique

L’installation peut être réalisée en construction comme en rénovation. Néanmoins, dans le cadre d’une pose en rénovation, cela peut s’avérer plus compliqué car il sera nécessaire de reprendre les ouvertures afin d’en réduire la hauteur du fait que la mise en place de la dalle flottante ajoute de la matière et réduit donc la hauteur sous porte.

La pose par un professionnel est inévitable. De plus, ce dernier pourra choisir les matériaux qui se doivent impérativement d’être incombustibles.
Il faut compter une épaisseur d’environ 10 cm pour installer un tel équipement. Cela représente bien entendu l’armature de base, la strate de l’isolant, le câblage, la chape flottante et enfin le revêtement de sol qui finira cette installation.
Il faut savoir qu’il est possible d’installer un plancher chauffant électrique aussi bien sur les sols de rez-de-chaussée comme ceux d’un étage.

Notez toutefois que certains critères doivent être pris en considération pour l’installation d’un plancher chauffant :

  • la surface doit être plane, lisse, suffisamment grande ;
  • l’isolation de la pièce doit être efficace ;
  • l’installation électrique doit être compatible au plancher chauffant.

Ce type de système est compatible avec différents revêtements tels que :

  • le carrelage permettant une diffusion homogène de la chaleur ;
  • le parquet (hormis les parquets flottants) ;
  • la pierre naturelle qui emmagasine l’énergie produite pour la diffuser de façon progressive ;
  • le béton ciré qui permet quant à lui de réguler de manière autonome et automatique la chaleur au sein de la pièce.

En ce qui concerne l’entretien, ce dernier est inexistant. De plus, la longévité d’un tel système est relativement pérenne. En effet, il faut compter une durée de vie d’une trentaine d’années.

Avantages et inconvénients d’un chauffage électrique par le sol

femme marchant
Le confort du plancher chauffant électrique est global : thermique, sans poussières, visuel, …


Le plancher chauffant électrique est doté de nombreux points forts qui font de lui un système relativement prisé par les ménages.
Parmi ces avantages, on peut citer :

  • le confort thermique : une chaleur douce et homogène est délivrée ;
  • pratique ;
  • esthétique : le système ne se voit pas car inclus dans le sol ;
  • la régulation des températures est possible grâce à un thermostat pouvant être programmable dans certains cas ;
  • il y a peu, voire pas, d’entretien ;
  • absence de fluide caloporteur donc aucun risque de fuite ;
  • la pose peut s’effectuer aussi bien en construction qu’en rénovation ;
  • le système est compatible avec de nombreux sols ;
  • La gestion à distance via smartphone ou autre est facilitée ;
  • la qualité de l’air est préservée.

A contrario, quelques points négatifs sont aussi notables :

  • modèle de chauffage plus coûteux à l’achat que de simples radiateurs électriques mais pas plus coûteux qu’un chauffage au gaz ;
  • l’énergie électrique est onéreuse sauf à bien isoler votre logement ;
  • le plancher chauffant électrique ne peut pas être réversible à l’inverse des planchers chauffants hydrauliques ;
  • c’est un chauffage qui n’est pas immédiat : il doit d’abord chauffer les câbles puis la chape avant de se diffuser au sein du logement ;
  • la surélévation du sol : en rénovation, il peut poser souci pour les portes ou encore les prises de courant.

Lectures recommandées

Les modes de chauffages procurant une chaleur douce
Chauffage électrique : 3 solutions en rénovation

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.toshibaclim.com

Pour en savoir plus

Le dossier CHAUFFAGE ELECTRIQUE EN RENOVATION


A lire également