Pas de rénovation sans ventilation !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chronique technique > Pas de rénovation sans ventilation !
Télécharger la chronique Rénover son logement c’est investir pour l’avenir et pour un meilleur confort. Attention néanmoins, car très souvent la rénovation du logement implique la mise en œuvre d’une ventilation du logement, selon les règles de l’art !

Changement de fenêtres

fenêtreLe premier réflexe, lorsque l’on entreprend une rénovation, consiste dans la plupart des cas en un remplacement des fenêtres existantes, très souvent considérées comme des passoires thermiques, par de nouvelles fenêtres isolantes. Pourquoi ? Car la rénovation, notamment en milieu urbain, implique en premier lieu de s’isoler du bruit. En effet, les fenêtres isolantes sont d’abord choisies pour leur performance d'isolement acoustique. Très étanches, elles répondent bien évidemment à ce besoin acoustique, et en second lieu à l’isolation thermique. Cette double qualité est ce que l'on recherche en rénovation.
Le revers de la médaille est qu’une fois les ouvrants remplacés, le logement s’en trouve lui-même isolé de manière étanche. Alors que les anciennes fenêtres avec leurs infiltrations d’air assuraient un renouvellement du logement, la mise en œuvre de nouvelles fenêtres isolantes apporte un autre problème, celui de la ventilation du logement qui n’existe plus.

La ventilation du logement est alors nécessaire pour des questions d’hygiène, d’odeurs, et de désordres possibles du bâti à cause de potentielles moisissures et autres sources d’humidité.

L’alternative qui consiste à dire que la ventilation se fera en ouvrant les fenêtres de temps en temps est fausse en pratique. Car ouvrir les fenêtres lorsqu’il fait 0° à l'extérieur n’est pas vraiment viable que ce soit pour un salon ou une salle de bains. Forcément, les apports d’humidité et autres sources internes au logement (produits ménagers, cuisine, odeurs, animaux domestiques,…) conduisent à un problème de confort majeur si une ventilation permanente n’est pas mise en œuvre.

Il faut également noter un problème récurrent lors du remplacement de fenêtres en rénovation, c’est qu’une fois que le problème d’isolement du bruit extérieur a été réglé, ce sont les bruits internes par exemple entre voisins qui émergent et qui apportent un nouveau problème acoustique !

Installation d’une ventilation

Schéma de gaines VMC intégrées dans corniche en rénovation
Schéma de gaines VMC intégrées dans corniche en rénovation

En rénovation, dans le cas où le logement n’était pas doté d’une ventilation, ce qui est très fréquent, on installe donc une ventilation de type VMC, ventilation mécanique contrôlée.

Installation des corniches décoratives intégrant des gaines de VMC
Installation des corniches décoratives intégrant des gaines de VMC

Le contexte du logement ancien ne se prête pas toujours à l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée dite VMC. Exemple, un logement dans un immeuble haussmannien avec une façade classée. Comment installer une VMC avec gaines, extracteur d’air et sortie d’air ? Si l’on veut s’affranchir complètement du bruit extérieur, la VMC double flux, adaptée pour un logement neuf, ne convient pas au logement collectif, sauf à réaliser une rénovation lourde de tous les logements de l’immeuble.

Comment ventiler le logement rénové ?

Ventilation VMR avec aérateurs par pièce
Ventilation VMR avec aérateurs par pièce

Il est clair qu’en rénovation, installer une ventilation pour un logement, d’autant plus dans un immeuble collectif, demande une réflexion technico-économique dans un contexte d’aménagement décoratif.

Dans le neuf, les différentes solutions de ventilation mécanique comme la VMC autoréglable, la VMC hygroréglable, voire la VMC double flux, ne sont pas toujours transposables en rénovation.

Il est possible d’aménager discrètement des entrées d’air dans les menuiseries, en essayant de faire passer les gaines dans des espaces de faux plafonds (très souvent les hauteurs de plafond sont importantes dans les immeubles anciens), et d’aménager un extracteur et une sortie d’air soit dans une cour intérieure, soit en toiture en récupérant un conduit existant, etc, …

Des solutions existent également avec des corniches décoratives qui permettent de dissimuler les gaines de ventilation (cf. exemples visuels ci-avant).

Principe d’une ventilation VMR adaptée à la rénovation
Principe d’une ventilation VMR adaptée à la rénovation

Enfin, il existe des solutions de ventilation mécanique décentralisée qui consistent à aménager des petits aérateurs et extracteurs d’air dans le logement. Ces solutions techniques se développent de plus en plus avec des qualités d’efficacité énergétique et de niveau sonore de plus en plus intéressantes. Les fabricants qui se démarquent dans ce type de ventilation VMR sont par exemple ALDES, HELIOS, VORTICE, …


Lectures recommandées

Ventilation VMC et entretien
Ventilation et décoration

Sources et liens utiles

www.helios-fr.com www.vortice-france.com http://ma-maison-eco-confort.atlantic.fr

Pour en savoir plus

Dossier VENTILER SA MAISON

Décembre 2015


A lire également