Maison neuve à haute performance énergétique : les bons conseils !

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chronique technique > Maison neuve à haute performance énergétique : les bons conseils !
Télécharger la chronique Si votre projet est de construire un pavillon ou une villa à haute performance énergétique, les dispositions à prendre ne sont pas si compliquées, voici les bons repères pour ne pas se tromper.

Respecter la réglementation thermique RT 2012

Maison conforme à la RT 2012
Maison conforme à la RT 2012

VOTRE HABITATION NEUVE A OBLIGATION DE RESPECTER LA REGLEMENTATION THERMIQUE EN VIGUEUR, SOIT LA RT 2012.

Cette obligation réglementaire oblige à construire des logements basse consommation de niveau énergétique dit BBC, affichant ainsi une consommation conventionnelle inférieure à 50 kWh/m² et par an Attention toutefois à cette donnée théorique.

Cette réglementation thermique RT 2012 impose des performances énergétiques minimum pour le bâti et une efficacité énergétique minimum pour les équipements consommant de l’énergie de chauffage, d’eau chaude sanitaire, d’éclairage et autres.

Ci-dessous, voustrouverez des repères techniques qui permettront dans une première approche de positionner sa maison ou son appartement par rapport à cette réglementation RT 2012, mais surtout – et c’est aussi le but d’aller plus loin que le minimum obligatoire – de pousser un peu plus loin sans dépenser tellement plus.

L’isolation thermique d’une maison : la première des priorités

Isolation thermique par l’extérieur
Isolation thermique par l’extérieur : la solution prioritaire

En premier lieu, il faut s’assurer que la maison est bien « couverte », qu’elle a un manteau épais qui protège ses occupants du froid. C’est le premier objectif de la sobriété énergétique. Ceci sans même s’occuper des équipements de chauffage. C'est-à-dire s'assurer que la maison est suffisamment isolée pour que l’on se sente bien avec un minimum de chauffage, et pas l’inverse !

Cela commence par une maison « bio-conçue », c'est-à-dire avec une exposition préférentielle des pièces principales au sud, afin de bénéficier du maximum d’ensoleillement passif.

De même, pour être confortable en été, il s’agit toujours, répétons-le, sans s’occuper des équipements pour l'instant – d’intégrer une fraîcheur naturelle de la maison en intégrant une bonne inertie thermique des dalles et murs porteurs, contre-cloisons en briques préférées au doublage par simple plâtre BA13, écrans solaires par auvents, stores extérieurs, volets à persiennes servant de protection solaire. Pour se protéger du soleil, c’est encore la nature qui nous donne une solution simple, : positionner un bon vieil arbre devant le salon. Celui-ci fera de l'ombre naturellement en été et laissera passer le soleil en hiver dans la maison. C’est le fameux platane que l’on retrouve dans les maisons provençales, les vraies !

Un fois la bio-conception opérée, il s’agit d’isoler thermiquement la structure de la maison. Le manteau le plus efficace sur le plan thermique est l'isolation thermique par l’extérieure ou ITE. Si ce n’est pas possible, alors, il faudra passer par une isolation thermique par l’intérieur ou ITI. Cette dernière solution obligera - contrairement à l’ITE – à traiter thermiquement tous les ponts thermiques (fuites par les jonctions de murs, plafonds, parois).

A noter, et c’est important, qu’il faudra soigner toutes les fuites d’inétanchéités à l’air afin d’octroyer au bâti isolé, une bonne « perméabilité à l’air ». Cela consistera à bien calfeutrer le montage des fenêtres, trous et passages de canalisations et de fourreaux électriques, de prises électriques dans les murs, en fait veiller à tout bien jointoyer.

Là, votre maison, quel que soit le système de chauffage, d’eau chaude sanitaire, d’éclairage, et autres, sera performante sur le plan énergétique et ne nécessitera que peu de puissance thermique pour vous assurer un bon confort.

→ C’est une maison à efficacité énergétique durable que vous aurez conçue

Voici les principales caractéristiques d’isolation thermique qu’il vous faut retenir pour une maison conforme – dans le principe – à la réglementation thermique. Soit, les résistances thermiques minimales que nous recommandons :

- Isolation thermique du toit : Résistance thermique R = 6 à 8 m²C/W

- Isolation thermique des murs : Résistance thermique R = 4 à 5 m²C/W

- Isolation thermique du sol : Résistance thermique R = 3 à 5 m²C/W

- Isolation thermique des vitrages avec un Uw entre 1.2 et 0,8 W/m².K.


La résistance thermique est la division de l’épaisseur d’isolant par « lambda », le coefficient de conductivité thermique de l’isolant – R en m²C/W = E (m) / Lambda (W/m.°C).
Idem le coefficient Uw = valeur de votre fenêtre huisserie plus vitrage doit être le plus bas possible.

Des dispositifs énergétiques efficaces et à haut rendement

Maison à énergie positive
Maison à énergie positive

La maison étant bien conçue par elle-même, quels sont les chaudières, générateurs, équipements techniques le plus efficaces pour que les consommations d’énergie soient encore plus optimisées, encore plus économiques ?

Voici une liste d’équipements de chauffage, d’eau chaude, de ventilation, …, que nous vous recommandons pour que votre maison soit conforme - dans le principe - à la réglementation RT 2012.

→ Une chaudière gaz ou fioul à technique de condensation, soit avec un rendement supérieur à 100% sur PCS. Chaudière équipée d’une régulation performante, avec brûleur modulant et connexion via smartphone, sont des dispositifs recommandés pour plus d’économies.

→ Une pompe à chaleur de qualité Inverter, avec le label NF PAC, simple ou double service selon que vous souhaitez qu’elle produise l’eau chaude sanitaire en plus du chauffage des locaux. A noter que la PAC a l’avantage de pouvoir produire du froid et ainsi d’assurer un confort d’été qui sera dans bien des cas apprécié (plus de confort, plutôt adapté en logements urbains où l’ouverture des fenêtres est contraignante à cause du bruit, adapté aux personnes âgées et plus vulnérables sur le plan de la santé, …).

→ Solutions de ventilation simple flux hygro (Hygro B de préférence avec moteur microwatt type très basse consommation), ou ventilation double flux avec récupération d’énergie.

→ Une production d’eau chaude sanitaire thermodynamique avec chauffe-eau thermodynamique dans local tempéré ou rejet d’air froid extérieur.

→ Une production d’eau chaude sanitaire solaire, … CESI ou CESI optimisé.

→ Une solution de chauffage solaire thermique dit SSI permettant de chauffer l’eau chaude sanitaire mais également d’apporter son soutien au chauffage toute l’année.

→ Des solutions d’éclairage basse consommation, à ampoules LED par exemple. Une solution avec sondes de présence dans certaines pièces ou pour l’extérieur ainsi qu’une programmation permettant « l’extinction des feux » apportera également plus d’économies d’énergie.

→ Régulation de la température de chauffage en fonction de l’extérieur, et régulation programmation d’occupation et inoccupation. Et d’une manière générale, une gestion connectée des équipements consommant de l’Energie, via des régulateurs performants et utilisable via PC ou Smartphones

Un chef d’orchestre des économies d’énergie pour gérer tout cela !

Domotique maison
Domotique maison pour connecter les équipements consommateurs et producteurs d’énergie

Enfin si vous disposez d’une maison bien éco-conçue sur le plan énergétique, équipée de systèmes à haute efficacité énergétique, il reste maintenant à chasser le moindre gaspillage, le moindre kilowatt heure inutile et à gérer le plus efficacement possible vos consommations d’énergie.

Pour cela, vous devrez vous orienter vers les systèmes régulés et connectés.

1°) Soit des régulateurs de température optimisant le fonctionnement des générateurs tels que chaudière, pompe à chaleur ou chauffe-eau, c’est-à-dire anticipant les mises en route et les arrêts. Ces régulateurs optimiseurs doivent être les plus précis possibles et posséder une programmation journalière, hebdomadaire et la plus conviviale possible.

2°) Les systèmes de gestion technique, de contrôle à distance voire de domotique. Ils vous permettront de gérer la consommation et les économies d’énergie en continu dans le temps, de vous avertir des dérives et de vous donner toutes les informations sur votre installation de chauffage, d’éclairage, … Ces systèmes de domotique vont même plus loin, car ils permettent de sécuriser la maison (alarme, …).

Lectures recommandées

Coût d’une maison neuve basse consommation
Pompe à chaleur et systèmes solaires dans le neuf

Sources et liens utiles

www.daikin.fr www.toshibaclim.com www.butagaz.fr

Pour en savoir plus

Le dossier MAISON NEUVE BASSE CONSOMMATION

Construction, rénovation, un projet de chauffage ?

En déposant votre projet, un installateur Proactif proche de chez vous, vous contactera. Véritable spécialiste de la marque Viessmann, il dispose des qualifications utiles et se forme régulièrement sur nos produits afin de vous conseiller au mieux.

Sélectionnez les énergies concernant votre projet

FioulGazPompe à chaleurBoisSolaire thermiqueAutres
Passer à l'étape 2

* : champs obligatoires

A lire également