Maison BBC, oui mais pas thermos

Une maison BBC est isolée thermiquement et fortement étanche aux infiltrations. Cette enveloppe ne doit pas rendre irrespirable l'air intérieur ni provoquer des surchauffes de confort. Avec les nouvelles normes BBC, ne tombons pas dans la maison « thermos » !

Une enveloppe thermique performante est également étanche


Isolation par l'extérieur d'un immeuble parisien équipé d'une ventilation double-flux
confort acoustique : aucune entrée d'air en façade


Immeuble

Quel que soit le type d'isolation par l'intérieur, par l'extérieur, répartie, ossatures bois ou métal, la maison basse consommation de niveau BBC sera dotée d'une isolation performante et sera la plus étanche à l'air possible. Cette étanchéité est désormais obligatoire avec la nouvelle réglementation thermique RT 2012. Elle permet, outre le bon fonctionnement de la ventilation, d'obtenir les bons rendements des équipements de récupération de chaleur et éviter les points de condensation.

Pour être réglementaire RT 2012, l'étanchéité à l'air de la maison doit être mesurée et être inférieure à 0,6 m³/h par m² (la valeur contractuelle est portée à 1 m³/h par m² en logements collectifs).

La mesure doit, soit s'effectuer par opérateurs certifiés, soit faire l'objet de l'application d'une démarche qualité. La mesure s'effectue selon la norme EN 13829 et consiste à mettre la maison en dépression pour mesurer les fuites d'air de la construction.

Avec une maison bien étanche, bien calfeutrée, la ventilation mécanique ou VMC simple ou double flux permet une gestion des justes débits d'air, efficace et confortable hiver comme été.

Rappelons que la VMC double flux est plus efficace en régions froides du fait de ses échangeurs par récupération, et très confortable sur le plan acoustique lorsque la maison est située en zone bruyante ou polluée.

Cette isolation et étanchéité renforcées peuvent provoquer des troubles de confort, notamment des surchauffes et un inconfort en mi-saisons et en été !



Etanchéité à l'air d'une maison BBC

Etanchéité à l'air d'une maison BBC

Eviter toutes les infiltrations demande une nouvelle sensibilisation des acteurs de la profession.
Au départ et jusqu'à la fin du chantier, il s'agira de prévoir les prestations adéquates :
  • Prévoir des systèmes complets d'isolation conformes aux DTU ou sous Avis Techniques (isolant + membrane + joints + bandes adhésives + passe câble),

  • Soigner tout rebouchage de réservations autour des gaines, et des tubes de toutes natures,

  • Attirer l'attention dès le début du chantier des équipes installateurs : plaquiste, plombier, chauffagiste, électricien, menuisier, …

  • Faire des vérifications durant le chantier sans quoi et avec des mesures de perméabilité non concluantes, l'intervention de recalfeutrer coûtera très cher.


La ventilation devient un poste prépondérant sur les plans énergétique et sanitaire

Exact, sur le plan énergétique et du confort sanitaire des occupants, la ventilation, du fait d'un bâti très étanche, revêt une importance considérable :
  • Elle apportera la quantité d'air neuf assurant la qualité de l'air intérieur.

  • Elle permettra d'évacuer les pollutions de l'air intérieur odeurs, humidité, produits chimiques, et de filtrer l'air pollué extérieur (cas des VMC double-flux dotées de filtres).

  • Elle permettra d'apporter du confort thermique mais également acoustique (cas des VMC double-flux ou simple-flux avec entrées d'air acoustiques).

  • Elle protégera le bâtiment des dégradations dues à l'humidité.

  • Elle prend une part importante dans le bilan énergétique. Au vu de l'arrêté du 24 mars 1982, la ventilation doit être continue et ne s'arrête donc jamais. L'adoption de moteurs à très basse consommation est ainsi obligatoire pour préserver le niveau BBC.


Le confort d'été doit dans tous les cas être assuré !

Comment avec un bâti sur-isolé et bien étanche ne pas éviter l'effet de « maison thermos » dans laquelle chaque rayon de soleil apporterait surchauffes et inconfort en été mais également en inter-saisons ?

Il faut bien entendu agir sur les éléments que sont :
  • La résistance thermique des isolants et la forme d'isolation. Une isolation par l'extérieure protègera beaucoup plus la structure interne.

  • Les surfaces vitrées doivent être maîtrisées pour éviter un ensoleillement direct, soit par la végétation, soit par la conception des masques, auvents et balcons, soit par des stores extérieurs.

  • La sur-ventilation nocturne est une solution qui permet de capter les frigories fraîches de la nuit pour qu'elles s'accumulent à l'intérieur de la maison (cf système de chez ALDES).

  • Enfin l'inertie thermique du bâti est un élément de construction clef qui permettra d'accumuler la fraîcheur à l'instar de nos anciennes maison de campagne. Rappelons que plus un bâtiment possède une masse totale élevée, plus les transferts de températures entre l'extérieur et l'intérieur seront décalés dans le temps.



Étude sur le confort d'été

Les facteurs agissant sur le confort d été sont :

1. la surventilation nocturne

2. les protections solaires

3. les charges internes (apports de chaleur par les équipements, le nombre de personnes…)
Étude sur le confort d'été

4. la masse accumulatrice du bâtiment (masse totale)

5. la durée de la période de chaleur (la possibilité ou non de refroidir le bâtiment)

6. les revêtements de parois

7. la nature des isolants
Par exemple : la surventilation nocturne a une influence de 1 à 4,5°C sur la température intérieure du logement pendant la journée.





Sources et liens utiles

www.toutsurlisolation.com
www.isover.fr
www.aldes.fr
www.atlantic.fr
Blog RT 2012



Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CONSTRUIRE LA MAISON A ENERGIE ZERO "


Avril 2011

A lire également