Entretien de chaudière gaz !

L’entretien d’une chaudière gaz garantie la performance énergétique dans le temps, limite les risques de pannes et prolonge la durée de vie de la chaudière.





1°) L’entretien gaz, une question de sécurité et de droit

La législation, par le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 et l'arrêté du 15 septembre 2009, précise que l'entretien des chaudières gaz, comprenant les vérifications, nettoyage et réglages de l'appareil, doit être obligatoirement réalisé à minima une fois par an par un professionnel qualifié.
La norme référente actuellement est la NFX 50-010.


Vidéo : installation entretien d’une chaudière gaz




2) Quel est le prix d’un contrat d’entretien ?



Selon les formules il faut s’attendre pour une chaudière gaz dans un habitat:
entre 120 et 300 euros/an
comprenant :
  • La visite d’entretien obligatoire annuelle, (base à environ 110 euros/an)
  • Les dépannages main d’œuvre et dé placements,
  • Le coût de remplacement des pièces défectueuses,
  • Le ramonage, ….



3°) Listing des opérations et prestations (norme NFX 50-010)


1. Nettoyage du corps de chauffe, du brûleur, de la veilleuse, de l’extracteur si incorporé dans l’appareil,

2. Vérification de(s) pompe(s) si incorporées dans la chaudière,

3. Vérification et réglage des organes de régulation si incorporés dans l’appareil,

4. Vérification des dispositifs de sécurité de l’appareil,

5. Vérification de l’état, de la nature et de la géométrie du conduit de raccordement,

6. Dans le cas d’une chaudière raccordée à une VMC
  • vérification fonctionnelle de la sécurité individuelle équipant ladite chaudière
  • nettoyage du conduit de raccordement
  • vérification des débits de gaz et réglage éventuel, si cette procédure est bien prévue par le fabricant
7. Pour les chaudières avec ballon à accumulation
  • vérification des anodes ainsi que des accessoires fournis par le constructeur et suivant les prescriptions de celui-ci
8. Pour une chaudière équipée de brûleurs à air soufflé
  • mesure de la température des fumées
  • mesure de la teneur en dioxyde de carbone (CO2) ou en oxygène (O2) dans les fumées
9. Pour une chaudière à circuit de combustion non étanche (type B)
  • mesure, une fois les opérations de réglage et d’entretien de l’appareil réalisées, de la teneur en monoxyde de carbone (CO) dans l'ambiance et à proximité de l'appareil en fonctionnement conformément à la méthode indiquée dans l’annexe informative B
  • vérification que la teneur en monoxyde de carbone mesurée est inférieure à 50 ppm.
10. La main d’œuvre nécessaire au remplacement des pièces défectueuses,

11. La fourniture des joints des raccords mécaniques dont le changement est rendu nécessaire du fait des opérations d’entretien, à l’exclusion des autres pièces,

12. La vérification de l’état, de la nature et de la géométrie du conduit de raccordement de l’appareil.




Sources et liens utiles
www.dolcevita.gazdefrance.fr

www.savelys.fr

www.xpair.com





Pour en savoir plus, consultez le dossier
" CHAUFFAGE GAZ A CONDENSATION "


Septembre 2010

A lire également