Energies renouvelables, que choisir ?

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Chronique technique > Energies renouvelables, que choisir ?
Télécharger la chronique Chauffage solaire, photovoltaïque, pompe à chaleur, énergie-bois, …, quelle solution à énergie renouvelable choisir ? Désormais, nous disposons de suffisamment de retours d’expérience pour orienter au mieux l’utilisateur.

Cette chronique met en avant deux énergies renouvelables majeures que sont le solaire et la géothermie. L’énergie-bois est un « coup de cœur » développé par l’expert de Climamaison dans la chronique de ce mois-ci intitulée « chauffage bois, chauffage d’avenir ».


Les énergies renouvelables, commençons par le solaire !

Nous avons aujourd’hui tous conscience de l’utilité économique et écologique des énergies renouvelables. Ces dernières années, la rareté des énergies fossiles, le risque du nucléaire et leurs impacts sur notre environnement ont mis en émergence une quasi obligation de nous tourner vers « les Enr », les Energies Renouvelables. Energie solaire thermique, énergie solaire photovoltaïque, pompe à chaleur et géothermie, …, quels systèmes énergétiques sont les plus viables sur le plan économiques et écologique ?

Le solaire se place en première place, car c’est une énergie omniprésente, renouvelable et exempte en émission de carbone. Ses principaux inconvénients se trouvent dans son intermittence et son coût encore dissuasif mais néanmoins en diminution continue. Que cela soit le solaire thermique (chauffe-eau solaire pour l’eau chaude sanitaire ou le SSC pour produire également le chauffage des locaux) ou bien le solaire photovoltaïque, ces solutions solaires sont viables et pourvues d’un potentiel de développement des plus importants.
Le temps améliorera la rentabilité des filières solaires avec une inévitable industrialisation des systèmes solaires. Il existe par exemple aujourd’hui des CESI optimisés, chauffe-eau solaires à faible coût et faciles à installer (panneau solaire simple de 2 m² avec un ballon d’eau chaude de faible volume, 100 ou 150 litres).
La réglementation RT 2012 obligeant désormais toute maison individuelle neuve à être équipée d’une solution à énergie renouvelable, le solaire est en voie de devenir un système de référence pour la maison neuve !

CESI avec appoint électrique ou chauffe-eau électro-solaire

CESI

Le photovoltaïque est une solution générique qui a un avenir considérable. Espérons que l’industrie française ou européenne puisse se mobiliser pour ne pas laisser les pays émergeants (ou déjà émergés comme la Chine) être les producteurs leaders.
Si nous avons su nous mobiliser, nous européens, pour être en première ligne dans l’aéronautique avec AIRBUS par exemple, ou ARIANE dans l’aérospatial, alors nous devrions être suffisamment intelligents et stratèges pour nous lancer sans tarder dans un grand consortium européen de l’industrie photovoltaïque. Pour nous en convaincre, je vous recommande la lecture de la chronique de ce mois-ci intitulée «Le photovoltaïque est loin d’être mort ! ».

La pompe à chaleur et la géothermie, un avantage énorme : sa non intermittence !

La géothermie avec l’utilisation de la pompe à chaleur est une énergie renouvelable plus facile à gérer car elle est non intermittente. Néanmoins elle n’est que partiellement renouvelable car elle nécessite une « énergie motrice » pour faire« tourner » la pompe à chaleur et cette énergie est principalement électrique. Or nous savons que notre électricité est d’origine principalement nucléaire, certes une énergie décarbonée, mais avec les inconvénients que nous connaissons : dangerosité, traitement des déchets, …

Pompe à Chaleur produisant le chauffage et l’eau chaude sanitaire

PAC ECS



Différentes solutions de chauffage par pompe à chaleur

Pompe à chaleur
capteurs horizontaux

Pompe à chaleur
sur nappe

Pompe à chaleur
capteurs verticaux

capteurs

capteurs nappe

capteurs



Les énergies renouvelables dans le neuf mais aussi et surtout en réhabilitation

Si les énergies renouvelables vont de plus en plus décoller dans la construction neuve du fait de l’obligation de la réglementation thermique RT 2012, qu’en est-il dans les opérations de rénovation thermique ?
C’est dans la rénovation qu’existe le plus grand gisement d’économie d’énergie. Economiser 30 % d’énergie du fait de l’installation d’une solution d’eau chaude solaire collective est générateur d’une importante réduction d’énergie tant est « défaillante » sur le plan thermique la construction ancienne.
Rappelons-nous que nous partons souvent d’un état thermique déplorable notamment pour les constructions d’avant 1975. Aucune exigence d’isolation thermique n’existait à cette époque, les premières règles thermiques, les fameuses règles THK 77, datent d’après 1975 ! Que cela soit le solaire, la pompe à chaleur avec la géothermie, le chauffage bois, les systèmes de chauffage à énergie renouvelable sont encore plus efficients en rénovation que dans le neuf. Ce qui est pris est pris et le but est de diminuer nos consommations d’énergies fossiles et coûteuses par tous les moyens ! Certes en rénovation, il sera plus compliqué d’installer des panneaux solaires sur le toit d’un immeuble, mais peut-être que cette opération est plus simple néanmoins que d’isoler thermiquement les façades d’un immeuble ancien qui sont classées !

Sources et liens utiles

www.daikin.fr RT 2012 Le guide

Pour en savoir plus

dossier CHOISIR SON ENERGIE DE CHAUFFAGE

A lire également