Chauffage électrique en rénovation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Dossiers techniques > Chauffage électrique en rénovation

Installer une pompe à chaleur

PAC Alfea extensa duo
Source ATLANTIC

Installer une pompe à chaleur est assez compliqué car la mise en œuvre fait appel à plusieurs techniques.
Premièrement il faut être chauffagiste pour bien comprendre les besoins thermiques de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire. Il faut également être frigoriste car la pompe à chaleur tire son bénéfice du cycle frigorifique qui capte la chaleur de l'évaporateur pour la céder au condenseur (ça devient déjà un peu complexe). Enfin, il faut être électricien car la pompe à chaleur est un équipement électrique et son raccordement doit répondre aux normes et notamment la NFC45100 que les électriciens connaissent bien.

Bref, la pompe à chaleur est le générateur électrique le plus performant car il génère un rendement ou COP inégalé par aucune chaudière ou autre générateur. Quelques précautions de conception, d'installation et de maintenance vous sont livrées.

1°) Attention à la juste sélection de la pompe à chaleur : ce n'est pas comme une chaudière, bien au contraire. Le rendement de la pompe à chaleur diminue plus il fait froid à l'extérieur, donc plus le besoin se fait sentir.
Prenons le cas de nombre de pompes à chaleur qui donnent la puissance de chauffe et le COP par +7°C. Dans ce cas le COP peut être de 3 ou de 4. En revanche par 0°C extérieur, le COP peut être de 2 voire être inférieur. Si la PAC est seule à chauffer et a été mal dimensionnée, les locaux n'atteindront pas 19°C. Certes, si la maison est à 14°C, les économies seront réelles, mais le confort ne sera plus atteint et vous êtes bons pour un investissement complémentaire : ballon avec épingle électrique, ... Par ailleurs, cette même pompe à chaleur sera plus performante si elle est installée en relève de chaudière (par exemple votre ancienne chaudière + la nouvelle pompe à chaleur).


2°) Attention à la vente forcée ou à la vente au porte à porte : non pas pour décrier cette technique mais pour dénoncer une trop grande rapidité quant à la sélection machine qui est à faire en toute connaissance de cause par un professionnel et non un représentant de commerce. Soyez vigilant également car certains commerciaux utilisent peu la technique du produit (qu'ils ne maîtrisent pas nécessairement) mais vous vendent en premier lieu un crédit d'impôt. Ce bonus de l'Etat étant forcément attrayant. Exigez alors la garantie « crédit d'impôt + confort minimum + COP élevé ». Ces mots clefs positionneront tout de suite le niveau de votre interlocuteur.


3°) Pensez votre installation, vous investissez pour 15 ans et plus. Comme nous le savons désormais, la pompe à chaleur est une très bonne solution, mais elle n'est pas la solution parfaite ni universelle. Bien pensée, bien adaptée, elle peut offrir des économies d'énergie avec un confort garanti et une durée de vie similaire à une chaudière soit environ une quinzaine d'année.

  • Cas d'une chaudière existante alimentant une installation de chauffage central avec radiateurs. Si l'installation fonctionne avec un régime d'eau chaude hivernal de 80°, la pompe à chaleur en relève de chaudière sera sans doute une bonne solution. Elle va s'enclencher lorsque la température extérieure commence à dépasser +5° par exemple avec un COP élevé, elle réchauffe les retours de l'installation pour les monter de 30 à 45°C, et la chaudière apporte le complément de chaleur. Cette dernière fonctionne la moitié ou un tiers de son temps habituel et prolonge ainsi sa durée de vie du double.

  • Autre exemple avec la même installation de radiateurs. Si vous isolez thermiquement votre maison avec des triples vitrages et une forte isolation des murs et de la toiture, alors vous n'aurez plus besoin d'eau très chaude pour vos radiateurs, qui seront alors largement surdimensionnés. Dans ce cas, l'eau classique à 45°C de la pompe à chaleur conviendra. Une précaution de plus : équipée d'une résistance de sécurité car les saisons très froides sont aussi à prévoir, comme il était prévu un surdimensionnement de la chaudière (15% très souvent), la pompe à chaleur permettra de chauffer la maison et de produire aussi l'eau chaude sanitaire.

Choisir un installateur est une étape importante
Il en va de la fiabilité et de l’efficacité de votre installation. Un bon installateur vous assurera également une qualité de conseil et de suivi indispensable à votre projet.

voir plus >>>

A lire également