Chauffage basse conso en rénovation

Accueil > Conseils en chauffage et climatisation > Dossiers techniques > Chauffage basse conso en rénovation

La RT dans l'existant

La réglementation RT existant qui s’applique à la construction existante impose des matériaux à efficacité reconnue et vise à rénover un habitat pour qu’il devienne BBC, bâtiment basse consommation.

En comparaison avec le neuf !
Les axes de développement de la réglementation thermique, RT 2012, applicable pour tout logement neuf dès le 1er janvier 2013, sont clairs : la réglementation RT 2012 fixe un objectif énergétique moyen de 50 kWhep/m²/an pour toute construction neuve. L'énergie primaire « ep » tient compte de l'énergie produite à l'origine et des pertes successives jusqu'à l'utilisateur.
La réglementation thermique RT 2012 fixe 3 coefficients maximum à respecter :

  • le coefficient de bio-conception appelé BBio,
  • le coefficient assimilable à la consommation, c'est le C max qui lui donne une limitation de consommation pour les 5 usages « chauffage /refroidissement / éclairage / eau chaude sanitaire / auxiliaires » et les limitant à 50 kWh ep/m².an (en moyenne sur la France)
  • et le coefficient confort d'été : Tic qui doit rester inférieur à une valeur de référence « Tic réf ».

Vous avez un projet de chauffage ou d'eau chaude ?
Avec Saunier Duval, vous optez pour des solutions de chauffage et d'énergies renouvelables qualitatives et économiques. Obtenez jusqu'à 3 devis gratuits de nos partenaires près de chez vous

voir plus >>>

Ainsi le logement neuf conforme à la RT 2012 respecte un niveau dit BBC, c'est-à-dire basse consommation. Par conséquent cet habitat est très bien conçu pour tirer parti des énergies gratuites : soleil, fraîcheur nocturne, courants d'air, … Il est très bien isolé thermique et étanche vis-à-vis des infiltrations d'air (perméabilité poussée). Il Utilise les énergies renouvelables comme le solaire, l'énergie bois, la pompe à chaleur, et est doté de gestion d'énergie : programmation, extinction automatique, comptage, mesure, …

  • Cet habitat est très bien conçu pour tirer parti des énergies gratuites : soleil, fraîcheur nocturne, courants d'air, …
  • Très bien isolé thermique et étanche vis-à-vis des infiltrations d'air (perméabilité poussée)
  • Utilise les énergies renouvelables comme le solaire, l'énergie bois, la pompe à chaleur, le puits canadien
  • Possède tous systèmes de récupération d'énergie : sur air extrait sur les eaux grises (eaux usées, …)
  • Et de gestion d'énergie : programmation, extinction automatique, comptage, mesure, …

La RT pour les travaux de rénovation s'applique aux bâtiments existants dans le cadre du nouveau décret du 19 mars 2007.
Ce décret est complété par l'arrêté du 3 mai 2007 (applicable à partir du 1er novembre 2007) qui est relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments anciens.

La rénovation basse consommation
Même si en rénovation les difficultés de mise en oeuvre sont supérieures, même si le niveau moyen de 50 kwh/m² est draconien, la réglementation dans l'existant doit tendre vers la RT 2012 applicable au neuf.
Dans tous les cas c'est le texte "minimal" qui s'applique.
Arrêté du 3 mai 2007

En clair et en synthèse :
Depuis le 1er novembre 2007, l'installation ou le remplacement des équipements, installations, ouvrages tels que chaudières, isolation thermique, fenêtres, radiateurs, ballons de production d'eau chaude, climatiseurs, etc., doit respecter des exigences de performance énergétique.
Cette réglementation veut encourager les filières industrielles à rendre leurs gammes de produits plus performantes et les entreprises du bâtiment à développer leur rôle de conseillers et de « prescripteurs » auprès de leurs clients.
De plus, cela permettra aux propriétaires des bâtiments d'avoir de nouveaux éléments en termes de pratiques à suivre en cas de réhabilitation de leur patrimoine bâti. Bien entendu, les propriétaires pourront installer ou remplacer des équipements dont les performances sont supérieures à celles exigées par la réglementation, et pourront ainsi bénéficier des aides financières incitatives: crédit d'impôt, etc...
Enfin, nous recommandons d'aller plus loin que la RT existant de 2007 et d'atteindre le niveau de consommation BBC qui tend vers les solutions du neuf ou vers le seuil de connsommation de 80 kwh(ep)/m²/an !


A lire également