/// Changer sa chaudière, les choix conseillés

accueil > conseils en chauffage et climatisation > Dossiers techniques > CHANGER SA CHAUDIERE, LES CHOIX CONSEILLES

Pourquoi changer sa chaudière?

Le changement de chaudière s'opère normalement soit dans le cas d'une chaudière vieillissante et peu économe, soit dans le cas d'une panne.

Le premier cas est plus préventif et plus gérable sur le plan de l'investissement, et des choix techniques envisagés (type de chaudière, puissance de chaudière, intégration d’une énergie renouvelable, …). C'est le cas qui nous intéresse principalement dans le présent dossier.

Le deuxième cas qui consiste à remplacer sa chaudière après une panne majeure de l'ancien équipement est beaucoup plus vulnérable, car on va choisir une chaudière immédiatement avec un devis que l'on ne pourra pas discuter, fait par un installateur qui pourra être honnête comme peu scrupuleux.

La durée de vie d'une chaudière est de l'ordre de 15 ans. Certaines vieilles chaudières atteignent 20 et 25 ans après de bons et loyaux services. Cependant, il n'est pas toujours intéressant d'attendre la fin de durée de vie de la chaudière. Celle-ci peut être conçue avec une ancienne technologie déperditive et énergivore et une production de chaleur à faible rendement. Conséquences : une surconsommation d’énergie, souvent onéreuse du fait du prix des énergies, et une exposition aux risques de pannes, d’inconfort et de futurs devis onéreux !

Choisissez l'énergie du confort.
Le gaz propane est l'énergie à tout faire par excellence: chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson avec hautes performances énergétiques et environnementales

voir plus >>>

Chaudière Perfinox
Source ATLANTIC

Le simple fait de remplacer une chaudière peut nous amener à gagner 20 % sur le rendement annuel de la chaudière. 20 % de gains de rendement = 20 % d'économies d'énergie !

Changer sa chaudière est donc recommandé dès que celle-ci présente des signes de faiblesse ou bien dès qu'il s'agit de s'engager dans un programme d'économie d'énergie. Que la chaudière soit une chaudière au fioul ou une chaudière au gaz, préserver l'énergie est un acte citoyen, comme un acte de simple gestionnaire. Il est évident que les énergies citées, auront tendance à se raréfier et donc à coûter de plus en plus cher.

Quelques chiffres clefs pour marquer les esprits :

  • Je change mon ancienne chaudière vieille de 17 ans, par une chaudière basse température : je gagne 15 % d'économies d'énergie.
  • Je change mon ancienne chaudière vieille de 17 ans par une chaudière à condensation : je gagne 25 % d'économies d'énergie.
  • Je change mon ancienne chaudière vieille de 17 ans par une solution chaudière gaz condensation et panneaux solaires : je gagne 35 % d'économie d'énergie.

En résumé :

- Changer sa vieille chaudière doit s’effectuer préventivement. Attendre le dernier moment, pour changer sa chaudière ou attendre la panne, empêche la réflexion et la concurrence, et revient donc plus cher !
- L’association d’une chaudière avec une énergie renouvelable doit s’envisager dans l’immédiat en prévoyant les attentes, comme dans un proche avenir.
- Une solution technique immédiatement en termes d’économie d’énergie par rapport à une vieille chaudière : une chaudière à condensation + une régulation/programmation performante.
- Un trio encore plus gagnant : une chaudière à condensation + des panneaux solaires thermiques + une régulation précise de l’ensemble


A lire également