/// DEFINITION : Régulation

accueil > lexique > régulation

régulation La régulation est un système automatique qui permet de maintenir une consigne, température de chauffage par exemple, quelles que soient les perturbations : ouvertures de fenêtres, changements de température extérieure, ….

Que ce soit en chauffage ou en climatisation, la régulation de température est essentielle au confort des individus ou d'un process industriel (exemple régulation d'une climatisation d'un datacenter). En s'adaptant à l'occupation des locaux, la régulation réalise des économies d'énergie en abaissant par exemple le point de consigne, en programmant des températures d'inoccupation prolongée, du hors gel, ….

La régulation ne s'arrête pas au chauffage ou à la climatisation, elle régit toute sorte de systèmes où une boucle réactive de fonctionnement est requise.
Par exemple une régulation sur un taux d'humidité fera varier la vitesse de ventilation de la VMC. Autre exemple, un capteur de pression sur un circuit de chauffage fera varier la vitesse de la pompe pour obtenir toujours le bon débit de chauffage malgré la fermeture de vannes.

La réglementation thermique RT 2012 impose des systèmes de régulation et de programmation pour assurer le confort et réaliser des économies d'énergie conformément à un niveau BBC de consommation d'énergie primaire.

Les dispositifs de régulation sont nombreux, ils intègrent plusieurs catégories :
- Les capteurs  tels que sondes de température, sondes de pression de qualité d'air, …
- Les actionneurs, tels que vannes de régulation, volets d'air neuf, ventelles de ventilation, …
- Les régulateurs, où est inscrit le « cerveau » ou le programme de travail de la régulation.

Nous trouverons également des équipements intégrés et combinés, tels que thermostat intérieur programmable, régulation programmation de chaudière, robinet thermostatique sur radiateur, etc.

Enfin pour aller plus loin et pour coordonner tous les équipements et leurs régulation et programmation, un cerveau d'ensemble peut être judicieux. Nous appelons cela en terme professionnel, une installation dite de gestion technique centralisée (GTC) ou de gestion technique du bâtiment (GTB). La technologie est obligatoirement numérique permettant ainsi aux régulateurs numériques de communiquer entre eux par un bus de communication relié lui-même à une supervision (ordi PC) ou un superviseur. L'accès étant local, déporté voire à distance par internet. La GTB ne s'arrête pas aux équipements de chauffage, climatisation et ventilation, elle gère tous les systèmes techniques du bâtiment ou de la maison, comme les ascenseurs, la sécurité incendie, le contrôle d'accès, l'anti-intrusion et toute la gestion des postes d'électrique. Dans le cas de la maison et du résidentiel en général, la terminologie utilisée est la « domotique ».