/// CONSEILS D'EXPERT

accueil > conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > quelle solution de clim choisir ?
/home/web/climamaison.com/ftp/www/pdf/conseil-605.pdf

Quelle solution de clim choisir ?

Par Jacques Ortolas - Mai 2007

Le choix de la solution de la climatisation est dépendant de ce que recherche l’utilisateur. Climatisation d’une seule pièce ou de plusieurs, climatisation d’une pièce de vie ou d’une chambre à coucher, décor du logement, possibilité ou non d’installer une unité à l’extérieur. Ces contraintes doivent être prises en compte par l’installateur.


Si l’on souhaite climatiser plusieurs pièces
,
le multi-split sera favorisé (une unité extérieure pour plusieurs unités intérieures).
Il en est de même pour les pièces de surface importante. Il est préférable d’installer 2 unités intérieures de 2500 W réparties dans une pièce plutôt qu’une seule de 5000 W pour des raisons de confort évidentes (flux d’air et niveau sonore moins importants, homogénéité de la température).
La solution dite "économique" qui consiste à installer un climatiseur puissant dans le couloir d’accès aux chambres avec, pour objectif, de rafraîchir ces dernières, est à proscrire impérativement. Ce concept contraint les utilisateurs à maintenir les portes ouvertes et engendre, outre l’atteinte à l’intimité, des surconsommations énergétiques importantes.

confort du sommeil avec la climatisation
 

Le choix du type d’unité intérieure est lié au décor du logement et aux impératifs techniques de pose.
La plus discrète est l’unité gainable que l’on peut placer si l’on dispose de placards, réduits ou faux plafonds.
Dans ce cas, seules les grilles de soufflage et reprise sont visibles. Sinon, il faudra opter pour des unités "murales" ou "consoles", Les premières se placent en hauteur, les secondes comme un radiateur classique.

Toutes les unités intérieures produisent de l’eau de condensation.
Il est préférable de prévoir l’évacuation de ces eaux par gravité plutôt que par l’intermédiaire de pompes de relevage.
Même si ces dernières sont fiables, une panne peut toujours survenir et provoquer un écoulement d’eau dans le logement.
Quant à l’unité extérieure, la première précaution à prendre est de s’assurer que cette pose est autorisée par la copropriété et les autorités administratives locales.

Alors, clim réversible ou pas ?
Les climatiseurs réversibles permettent de rafraîchir ou chauffer l’ambiance en inversant le cycle frigorifique.
En mode chauffage, ils sont particulièrement économes avec des coefficients de performance (COP) qui peuvent atteindre plus de quatre (1 kW d’énergie consommée pour 4 kW restitués).
Le choix du matériel est important et l’installateur doit fournir les caractéristiques du produit proposé en fonction des températures extérieures.
La différence de prix entre un climatiseur simple et un réversible est infime. Il faut donc privilégier ce choix même si l’utilisateur dispose déjà d’une solution de chauffage.
Le système trouvera sa place en mi-saison ou … lors d’une panne de l’installation principale.

A noter que le niveau de valeur de coefficient de performance de 4, comme annoncé ci-avant n’est de plus effectif que lorsque la température extérieure est supérieure à +7°C par exemple.
Car en dessous de ce niveau de température le climatiseur réversible ou la pompe à chaleur provoque un refroidissement tel que du givre apparaît dans l’unité extérieure (évaporateur) et de ce fait actionne des résistances électriques de dégivrage. Cela fait chuter le COP et la puissance de chauffage.
Si l’installation est mal conçue, on risque par froid extrême d’avoir un chauffage insuffisant et un rendement COP des plus mauvais.
Nous ne saurions donc trop conseiller d’opter pour du matériel de qualité (certains fonctionnent jusqu’à –15°C) avec un calcul de déperditions réalisé par un professionnel.
Alors, si l’on a opté pour une climatisation réversible, l’installateur doit prendre soin d’étudier l’évacuation des eaux de dégivrage.

Si la pose du groupe de condensation est impossible à l’extérieur pour des raisons techniques ou administratives, il existe des unités équipées de ventilateurs centrifuges qui peuvent être installées à l’intérieur sous certaines conditions

Pour en savoir plus consultez le dossier "climatiser ma maison"



Mai 2007

Un projet de travaux ?
Formulez une demande de devis auprès de notre partenaire EnChantier.com et rencontrez des professionnels compétents, près de chez vous (gratuit / sans engagement).


A lire également