/// CONSEILS D'EXPERT

/home/web/climamaison.com/ftp/www/pdf/conseil-1631.pdf
accueil > conseils en chauffage et climatisation > Conseils d'expert > eau chaude sanitaire et ventilation, pour le bbc !
Puits canadien/provençal

Des solutions techniques fiables et performantes

Chauffage et climatisation

Confort, économies, écologie

Le chauffage réinventé

Gaz, fioul, solaire, géothermie

Des idées pour la vie

Solutions de chauffage et climatisation



Eau chaude sanitaire et ventilation, pour le BBC !

Décembre 2012

Même si les besoins de chauffage diminuent dans la maison basse consommation, les besoins en ventilation et en eau chaude sanitaire ne peuvent être réduits pour des questions sanitaires et de confort. Alors autant les associer « énergétiquement » !

Eau chaude sanitaire et ventilation : un mariage rentable !

Effectivement, il y a deux besoins qui ne peuvent être réduits dans la maison, le besoin de se laver avec l'eau chaude sanitaire, et le besoin de respirer avec la ventilation.

Or, chauffer l'eau chaude sanitaire ou chauffer l'air neuf qui rentre dans la maison constituent deux dépenses énergétiques que l'on pourrait croire inéluctables ! En apparence seulement car s'il est vrai qu'on ne peut diminuer les besoins sanitaires des occupants de la maison (ECS et Ventilation), nous pouvons diminuer les consommations énergétiques de ces 2 postes.

Comment ? Simplement en les associant, en les mariant !

L'air neuf, une fois qu'il est réchauffé, est évacué à l'extérieur « chaud » voir tempéré, ce qui représente un rejet d'énergie gaspillé dans la nature !

Cet air neuf peut très bien être récupéré pour servir de source chaude pour une pompe à chaleur. D'où le système le plus performant pour produire l'eau chaude sanitaire : le chauffe-eau thermodynamique dit sur air extrait.

Chauffe-eau thermodynamique Aéraulix
Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait Aéraulix d'Atlantic

Le chauffe-eau thermodynamique sur air extrait est « le » chauffe-eau thermodynamique le plus efficace sur le plan de la performance énergétique. Le COP, coefficient de performance, annoncé très souvent de 3 par les fabricants, peut ainsi être maintenu à ce niveau toute l'année. Car de fait, l'air extrait « chaud » sort de la maison à 22°C et plus toute l'année, et se trouve ainsi envoyé sur l'évaporateur de la pompe à chaleur du chauffe-eau. Avec de telles températures, oui, le COP est très bon, et atteint des valeurs de COP =3 et supérieures, et ce toute l'année.
Les économies de 70% par rapport à un chauffe-eau électrique direct, sont cette fois ci bien réelles !

Est-ce à dire que les chauffe-eau thermodynamiques non raccordés sur VMC présentent de mauvais COP ?
La réponse est malheureusement oui, car, et c'est le principe même de la pompe à chaleur : plus l'air aspiré est froid, et plus le rendement est mauvais. Un CET (chauffe-eau thermodynamique) installé en extérieur, présentera un COP plus mauvais qu'un CET installé dans un garage. De même, un CET installé dans une buanderie donnera un COP plus intéressant que ce CET installé dans un garage, ….. Tous ces chauffe-eau thermodynamiques, non raccordés sur la VMC, présentent en fait des COP voisins de 2 ! – Loin du COP de 3 annoncé sur les documentations commerciales, mais tout de même le double d'un chauffe-eau électrique (COP ou rendement de 1).

Voyez l'étude comparative des chauffe-eau thermodynamique : Chauffe-eau thermodynamique et son vrai COP

En résumé et comparativement aux autres, seul le chauffe-eau thermodynamique raccordé sur la ventilation permet une haute performance dans le temps, avec un COP de 3 et plus. Cette solution place la maison qui en est équipée à un niveau BBC !

La ventilation « connectée » au chauffage également

Dans le même sens, cet air chaud de la ventilation qui peut être récupéré et décuplé en énergie via une pompe à chaleur, peut également être moteur pour un système triple qui associe :
VENTILATION + EAU CHAUDE SANITAIRE et CHAUFFAGE


Le principe est le même, l'air « chaud » de la ventilation, sert de source chaude à une pompe à chaleur dit double service, c'est-à-dire qui va utiliser cet air pour produire l'eau chaude sanitaire et le chauffage. Le chauffage dans un habitat BBC étant d'un niveau faible du fait de la sur-isolation, ce type de système permet de répondre également au besoin de chauffage.

Attention néanmoins à la limite du système, car l'air de la ventilation est en quantité relativement faible dans la maison. Par conséquent la capacité à couvrir les besoins de chauffage par la même pompe à chaleur est à apprécier et ne pourra correspondre qu'à de faibles besoins en chauffage.

Les systèmes de ce type associant Ventilation + Eau chaude sanitaire + Chauffage, sont adaptés au BBC et seulement au bâtiment basse consommation.

Pour les projets dont les besoins en chauffage sont supérieurs, le système peut être utilisé, seulement il sera nécessaire d'associer obligatoirement un système de chauffage complémentaire d'appoint par pièce.

Il existe de tels systèmes, notamment le système d'Aldes T ZEN 3000 ou le Twin' R 4 en 1 d'Hora, ci-dessous.

Twin' R 4 en 1
Twin' R 4 en 1 de Hora


Grâce à la ventilation, le rafraîchissement en plus !

Toujours dans le même sens, l'air tempéré qui normalement est évacué à l'extérieur, s'il transite via une pompe à chaleur très facilement réversible, permettra alors un rafraîchissement de l'air.

Celui-ci-devient un système quadruple services qui associe :
VENTILATION + EAU CHAUDE SANITAIRE + CHAUFFAGE + rafraîchissement


Ce rafraîchissement actif s'obtient grâce à la réversibilité de la pompe à chaleur. Ces solutions assurent un abaissement de la température en saison estivale, ce qui apporte un confort des plus agréables notamment dans l'habitat BBC.
Nous savons que la maison basse consommation est sur-isolée, sur-protégée, et emmagasine le plus possible d'apports solaires, …. De ce fait, elle est très économe en chauffage. En revanche, elle peut provoquer un inconfort en été voire en mi-saisons avec des surchauffes intérieures.

Que faire quand la température intérieure atteint des zones d'inconfort au-delà de 30°C ? Ouvrir les fenêtres en ville n'est pas toujours une solution surtout si l'on vit dans un environnement bruyant. Alors reste le recours à la climatisation. Disons plutôt le rafraîchissement, et le plus économe possible.

Ainsi certaines constructions neuves respectant la RT 2012, ainsi que des rénovations réalisées dans les normes BBC, ne sont viables que si un rafraîchissement doux est prévu. Certes avec un fonctionnement à haute efficacité énergétique. C'est le cas des systèmes thermodynamiques associant la ventilation à l'ECS et au chauffage, et produisant de plus un rafraîchissement actif.

T ZEN 3000
T ZEN 3000 d'Aldes


Sources et liens utiles

www.atlantic.fr www.aldes.fr www.hora.fr

Pour en savoir plus

dossier: VMC BASSE CONSOMMATION

Décembre 2012

Partagez