/// Chauffage par pompe à chaleur

DOSSIER GRATUIT
Pompes à chaleur AirEau

Le confort pour longtemps

Pompes à chaleur air/eau

La technologie au service du confort

Plus de confort, moins de dépenses

Chauffage, ECS, Clim, Ventil

Pompe à chaleur Air/Air

Gamme pac Daikin
source DAIKIN

Pompe à chaleur air/air : simple et efficace
La pompe à chaleur aérothermique récupère la chaleur de l'extérieur et la transfère à un niveau de température plus élevé dans l'air ambiant du logement.
La pompe à chaleur est généralement installée en extérieur.
Attention car le COP ou le rendement chute cruellement quand la température extérieure descend en dessous de 0°C. Selon les régions, la température extérieure de base en hiver peut atteindre –15°C par exemple. Il est indispensable soit d'opter pour du matériel de qualité prévu pour, soit prévoir un chauffage d'appoint complémentaire : convecteur ou résistance électrique, chauffage par radiateur, chauffage bois, …, qui ne sera sollicité que lorsque les températures deviendront négatives (inf. à 0°C). Les rendements des pompes à chaleur air/air sont donc d'autant plus faibles que la température extérieure chute et est négative. Le COP de 3 n'est atteint qu'à partir de 7°C par exemple, alors qu'il chute à 1,5 voire moins pour des températures négatives. Par conséquent, la pompe à chaleur air-air est nettement plus recommandée pour être installée dans des régions à climat modéré comme dans le sud de la France. Nous éviterons ce type de pompe à chaleur lorsque les températures hivernales sont très négatives.

Une climatisation facile
La forme la plus connue d'une pompe à chaleur air/air est le climatiseur réversible, soit une unité extérieure avec son compresseur et évaporateur, et une unité intérieure souvent plafonnière.
C'est, en termes de climatisation, le split-système, appelé pour la circonstance pompe à chaleur réversible air/air. Très souvent la pompe à chaleur air/air sert également au rafraîchissement en été.
Avec son prix attrayant, ce sont ses atouts majeurs. En contrepartie le COP est très sensible aux températures basses et l'air soufflé demande à être accepté en termes de confort par l'utilisateur. Signalons tout de même que des installations de qualité (matériel et mise en oeuvre) bien étudiées n'occasionnent pas de courants d'air et sont très silencieuses pour l'habitat et pour les espaces de sommeil.

Pompe à chaleur pour une pièce ou tout un logement
La pompe à chaleur peut aussi équiper tout un logement ou groupe de pièces, et se présenter sous la configuration d'un système centralisé à air. Elle se présente sous la forme d'une monosplit, d'un multisplit ou d'un système DRV avec de multiples unités intérieures.

La pompe à chaleur se compose toujours d'une unité extérieure avec compresseur(s) et évaporateur(s).

A l'intérieur du logement ou de la maison, nous trouverons :
- Soit une série d'unités intérieures plafonnières ou encastrées dans des faux-plafonds, reliées entre elles et à l'unité extérieure par des conduites frigorifiques isolées. Systèmes à débit variable de fluide frigorigène, fonctionnant la plupart du temps également en été pour les besoins de climatisation.

- Soit une centrale intérieure qui distribue avec une reprise commune d'air chauffé (souvent implantée dans l'entrée du logement), et la plupart du temps climatisé en été, soit par un faux plafond, soit par un réseau de gaines placé dans les combles ou dans le sous-sol de la maison. L'air chauffé ou rafraîchi rentre dans les pièces grâce à des bouches de soufflage orientant le flux afin de ne pas créer de courants d'air.

Commentaire : la pompe à chaleur air/air bien est un système de chauffage qui présente des avantages de coût et de facilité d'installation. Pour être acceptable, le confort « à air soufflé » doit être étudié avec précaution sur le plan des vitesses d'air et de l'acoustique. Néanmoins, dans le cas d'un habitat bien isolé avec un chauffage complémentaire comme un insert ou une chaudière bois, le concept global de chauffage bi-énergies peut être très intéressant sur le plan des économies d'énergie. La pompe à chaleur air/air devant fonctionner au-dessus d'une température extérieure de l'ordre de +5°C, et l'énergie complémentaire en-dessous. Dans les régions de France où les hivers sont doux, la pompe à chaleur air-air est recommandée.

Partagez